Suite

QGIS : obtenir des données dans un DTM raster à partir de points vectoriels


J'ai une couche vectorielle de points. Puis-je obtenir une sortie d'une couche raster contenant des valeurs DTM (hauteur) déterminées par le placement de mes points ?


@WhiteboxDev mentionne deux scripts. Il y en a un troisième qui peut être le mieux dans votre situation et qui est l'outil d'échantillonnage ponctuel. Ceci est disponible au moins depuis QGIS 1.8 et fonctionne très bien. Vous pouvez même échantillonner simultanément sur de nombreux rasters et même des polygones vectoriels pour obtenir toutes les valeurs de différentes couches à chaque point. Chargez-le viaPlugins->Gérer et installer des plugins.


Au moins sur ma version de QGIS (qui date un peu), il existe deux scripts, l'un appelé Extraire les valeurs raster au format CSV et l'autre appelé Extraire les valeurs raster au fichier de formes. Je suppose que c'est ce que vous recherchez, mais malheureusement, il n'y a pas beaucoup de documentation sur l'un ou l'autre des outils fournis.


Il existe probablement de meilleurs moyens, et cela dépendrait de la résolution de votre DTM et de la quantité de grognement de votre PC, mais vous pouvez utiliser le Polygoniseur:

Ensuite, utilisez une jointure spatiale de votre choix, j'aime le Attributs de jointure par emplacement sous Vecteur > Outils de gestion des données :


Données raster et vectorielles

Regardez attentivement nos cartes et vous trouverez les coordonnées. Ceux-ci sont essentiels pour traduire nos cartes en formats numériques.

Les formes et les emplacements des éléments sur les cartes doivent être décrits en chiffres afin que les informations puissent être lues par les ordinateurs.

Les ordinateurs stockent les informations dans des séquences de chiffres binaires (bits), qui forment un code pour chaque chiffre ou lettre possible. Par coïncidence, les cartes font référence à des emplacements géographiques à la surface de la terre grâce à un système de coordonnées. Ces systèmes de coordonnées peuvent être locaux, nationaux ou internationaux. Regardez les cartes papier Ordnance Survey (OS) et vous remarquerez, le long des côtés, une série de nombres associés à une grille couvrant toute la zone de la carte.

Ces chiffres font référence aux coordonnées du British National Grid. Tous les emplacements et formes peuvent être définis en termes de coordonnées x et y à partir d'un système de grille donné. Ces valeurs numériques peuvent être utilisées pour traduire les informations cartographiques sous forme numérique, aux formats vectoriel et raster.


Interface

À ce stade, vous avez installé QGIS, que ce soit sur une machine MAC/Windows/Linux et vous l'avez démarré. Alors que voyez-vous ?

Les zones numérotées comme suit :

  1. Barre de menus – c'est là que vous pouvez émettre des commandes, modifier des options et exposer plus d'outils.
  2. Barre d'outils – il existe un certain nombre de barres d'outils que vous pouvez utiliser dans QGIS. Faites un clic droit dans cette zone et vous pouvez les activer ou les désactiver.
  3. Panneau Calques – Vos couches de données apparaissent ici.
  4. Navigateur – Localisez les données sur votre ordinateur ou à partir d'autres sources ici.
  5. Canevas de la carte – Vos couches de données s'affichent ici.
  6. Barre d'état – Obtenez des informations sur QGIS telles que les fichiers journaux, les projections et les coordonnées.
  7. Boîte à outils de traitement – C'est ici que se déroule votre traitement principal, comme les tampons et les clips. Certaines de ces commandes sont dupliquées dans les menus vectoriels et raster mentionnés en 1.
  8. Interface Python – Faites vos scripts ici.
  9. Émettez des commandes à partir de votre clavier comme des tampons et des clips et d'autres choses.

QGIS a également des barres d'outils et des panneaux. Pour ajouter des barres d'outils et des panneaux, faites un clic droit dans la zone des barres d'outils de QGIS. Vous pouvez ajouter un panneau de style de calque, un panneau GPS, un panneau de numérisation avancée et une barre d'outils d'étiquette.

Votre barre d'outils la plus importante au départ sera votre barre d'outils Data Source Manager :

  • Ouvrir le gestionnaire de sources de données
  • Créer une couche de géopackage
  • Créer un calque de fichier de formes
  • Créer une couche de spatialite
  • Créer une couche de scratch temporaire
  • Créer une couche virtuelle

Le gestionnaire de sources de données peut ajouter toutes vos données à QGIS. À partir de là, vous pouvez ajouter des fichiers texte délimités, des fichiers raster, des sources WMS et créer des connexions de base de données.

Il existe une autre façon d'ajouter des données : le navigateur !

Le navigateur vous permettra d'explorer votre ordinateur à partir de QGIS et d'ajouter des données SIG. Tout ce que vous avez à faire est de naviguer jusqu'à l'emplacement de vos données et de les fragmenter et de les déposer dans QGIS.


Profitez de tous les avantages de l'utilisation des systèmes d'information géographique

Notre équipe est là pour vous aider! Notre expérience unique dans le domaine marin (voir notre histoire de cartographie marine ici), notre expertise dans les données marines et les SIG marins signifient que nous sommes parfaitement placés pour vous aider à tirer pleinement parti de l'utilisation des systèmes d'information géographique que ce soit en open source comme QGIS, ou en utilisant un logiciel propriétaire comme Cadcorp.

Comme notre formation et notre mentorat s'adressent spécifiquement à ceux qui travaillent dans l'environnement marin et ses défis, nous pouvons vous aider à appliquer le SIG pour gérer et manipuler vos données terrestres, marines et environnementales tout en mettant en œuvre les meilleures pratiques.

Services de cartographie et SIG
Si vous n'avez pas accès au SIG, nous pouvons créer des sorties cartographiques pour vos besoins spécifiques, telles que des ENC ou d'autres cartes pour des projets ou des opérations critiques. Nous construirons les sorties à l'aide de nos solutions de gestion de données, donc au moment où vous décidez de prendre le SIG en interne, les données peuvent être facilement transférées.

Nous avons livré des ENC pour les ports où les cartes de navigation standard n'ont pas fourni les détails de navigation cruciaux nécessaires à la planification et à la prise de décision pendant le passage. Nous pouvons utiliser votre bathymétrie haute résolution, vos données cartographiques terrestres précises et votre source centrale d'aides à la navigation pour créer une ENC portuaire – une résolution équivalente à celle d'une ENC publiée par un bureau hydrographique standard. Ceux-ci sont fournis dans des formats qui peuvent être facilement téléchargés dans des unités pilotes portables ou d'autres systèmes clés, tels que VTS.

Politique et gestion des données
Pour tirer le meilleur parti des SIG, vous devez avoir une bonne compréhension de la politique de gestion des données et de l'information. Nous fournissons des conseils, des orientations, une formation et un mentorat sur les « meilleures pratiques » en matière de gouvernance des données, en veillant à ce que vos données soient adaptées à leur objectif et que leur valeur pour votre organisation soit maximisée et maintenue.

Vous pouvez en savoir plus sur la gestion des données en visitant notre Services de renforcement des capacités, de formation et de mentorat page.

Formation et mentorat
La plupart des logiciels SIG sont développés et ciblés sur la gestion des actifs terrestres. Nous ciblons notre formation et notre mentorat pour ceux qui travaillent dans le milieu marin, avec ses propres défis spécifiques. En tant qu'experts en données marines, nous avons travaillé avec diverses plateformes SIG, en particulier Esri, Cadcorp, MapInfo et QGIS. Nous pouvons vous aider à appliquer ces systèmes pour gérer et manipuler les données marines et environnementales tout en mettant en œuvre les meilleures pratiques. Consultez nos formations SIG ici.

Outils de productivité
Notre suite d'outils de productivité peut simplifier à la fois les tâches complexes et courantes au sein de votre SIG, ce qui en fait un outil encore plus efficace et puissant qui vous fait gagner du temps et de l'argent et crée une réelle valeur ajoutée. Base de données océanique sous-tend les outils de productivité en tant que base de données centralisée pour vous aider à gérer toutes vos données marines et environnementales à utiliser dans votre SIG. Consultez notre gamme d'outils de productivité ici.

Quel est votre défi en matière de données ?

Faites le test et découvrez comment vous pourriez économiser du temps et de l'argent en modernisant votre approche de la gestion des données

Les outils maritimes spécialisés et l'expertise fournis par OceanWise font désormais partie intégrante de nos opérations.

OceanWise a fourni à EMEC un soutien précieux dans la gestion de nos divers ensembles de données

© OceanWise 2021. OceanWise Limited est une société indépendante spécialisée dans l'acquisition, la gestion, la publication et les SIG de données environnementales marines.
Registre des sociétés d'Angleterre et du Pays de Galles n° 7206926 et Bureau d'enregistrement des sociétés d'Irlande n° 641571.


Mdhntd

Pourquoi les créatures proies ne détesteraient-elles pas les créatures prédatrices ?

La clé de sol peut-elle être utilisée à la place de la clé de fa dans la musique pour piano ?

Quels événements se produisent encore dans une transaction qui est annulée ?

Le genre 'fantasy' est-il encore de la fantasy sans magie ?

Compositeur demandant de l'aide pour une traduction parfaite

Le 5e a-t-il un manuel des avions ?

Un visa de visiteur britannique est requis rapidement pour un membre de la famille gravement blessé

Pourquoi remove_reference ne fonctionne-t-il pas sur les fonctions ?

Façon décontractée de dire : ''A demain à (à une heure)''

Que dois-je dire à un client lorsque mon collègue ne se présente pas à une réunion ?

Pilote de télévision ou film, années 80, équipe inadaptée avec des pouvoirs

A soulevé des inquiétudes au sujet d'une vulnérabilité de sécurité à divers gestionnaires, pendant plus d'un an, sans résultat. Dois-je le mentionner aux auditeurs externes ?

Entrer dans un nouveau doctorat après avoir échoué aux examens

Est-il possible d'échanger seulement deux éléments sur une grille 3x3 en échangeant des lignes et des colonnes ?

Que fait :>filename.txt ?

L'Ohio a-t-il adopté une loi accordant aux étudiants le droit de donner des réponses scientifiquement erronées, compatibles avec leurs croyances religieuses ?

Trier et classer une phrase par longueur de mot

Des cours périscolaires entre géométrie et chimie ?

Mode guide ATC avec casier à boucle d'assurage

Puis-je « lire » des livres en anglais à mon bébé, mais utiliser des mots de ma langue maternelle ?

Sommes-nous pécheurs parce que nous péchons ou péchons-nous parce que nous sommes pécheurs ?

Script Bash qui montre la modification des valeurs en temps réel à partir des commandes

Dois-je dire à un éditeur que je pense qu'un article que je révise n'est pas assez bon pour la revue ?

Existe-t-il un moyen de créer un DEM qui suit le nuage de points afin que vous n'ayez pas besoin de découper le DEM après ?

Comment créer un nuage de points à partir de DEM ? Restreindre l'interpolation d'étain dans QGISFusionner des DEM qui se chevauchent avec des limites irrégulièresCoupe de raster sans produire de valeurs de donnéesinterpoler les valeurs raster dans l'étendue d'une couche vectorielle plus grande dans QGIS 2.18.16Interpolation de trous résultant du filtrage au sol DTM du nuage de points SfMComment faire découper un raster et exclure les pixels qui chevauchent le bord du calque de masque

Je voudrais créer un DEM à partir d'un fichier XYZ (grillé 0,25x0,25) avec 0,25 cellule. Je me demande s'il existe un moyen pour que mon interpolation suive mon nuage de points, au lieu de couvrir un rectangle comme dans l'image ci-dessous. J'ai essayé l'option de sortie dans QGIS appelée "Utiliser l'étendue de la couche", pensant qu'elle utiliserait les limites du nuage de points et le découperait automatiquement.

Je me demande donc s'il existe un moyen de ne pas avoir besoin de masquer/découper le raster après l'interpolation, afin qu'il suive le bord du nuage de points.

Bienvenue sur GIS.SE. S'il vous plaît jeter un oeil à la Tour. Et s'il te plait aussi Éditer quelques informations supplémentaires dans le corps de la question pour clarification : par ex. vous avez un ensemble de points irréguliers ?, vous souhaitez créer un TIN ? mais vous obtenez un DEM quadrillé ? avec quel logiciel ? Les choses ne sont pas très claires.

Je voudrais créer un DEM à partir d'un fichier XYZ (grillé 0,25x0,25) avec 0,25 cellule. Je me demande s'il existe un moyen pour que mon interpolation suive mon nuage de points, au lieu de couvrir un rectangle comme dans l'image ci-dessous. J'ai essayé l'option de sortie dans QGIS appelée "Utiliser l'étendue de la couche", pensant qu'elle utiliserait les limites du nuage de points et le découperait automatiquement.

Je me demande donc s'il existe un moyen de ne pas avoir besoin de masquer/découper le raster après l'interpolation, afin qu'il suive le bord du nuage de points.

Bienvenue sur GIS.SE. S'il vous plaît jeter un oeil à la Tour. Et s'il te plait aussi Éditer quelques informations supplémentaires dans le corps de la question pour clarification : par ex. vous avez un ensemble de points irréguliers ?, vous souhaitez créer un TIN ? mais vous obtenez un DEM quadrillé ? avec quel logiciel ? Les choses ne sont pas très claires.

Je voudrais créer un DEM à partir d'un fichier XYZ (grillé 0,25x0,25) avec 0,25 cellule. Je me demande s'il existe un moyen pour que mon interpolation suive mon nuage de points, au lieu de couvrir un rectangle comme dans l'image ci-dessous. J'ai essayé l'option de sortie dans QGIS appelée "Utiliser l'étendue de la couche", pensant qu'elle utiliserait les limites du nuage de points et le découperait automatiquement.

Je me demande donc s'il existe un moyen de ne pas avoir besoin de masquer/découper le raster après l'interpolation, afin qu'il suive le bord du nuage de points.

Je voudrais créer un DEM à partir d'un fichier XYZ (grillé 0,25x0,25) avec 0,25 cellule. Je me demande s'il existe un moyen pour que mon interpolation suive mon nuage de points, au lieu de couvrir un rectangle comme dans l'image ci-dessous. J'ai essayé l'option de sortie dans QGIS appelée "Utiliser l'étendue de la couche", pensant qu'elle utiliserait les limites du nuage de points et le découperait automatiquement.

Je me demande donc s'il existe un moyen de ne pas avoir besoin de masquer/découper le raster après l'interpolation, afin qu'il suive le bord du nuage de points.


Voir la vidéo: 012 - Qgis: découper -Clip- un raster carte topographique (Octobre 2021).