Suite

WFS en tuiles vectorielles


Existe-t-il, par miracle, un logiciel existant capable de convertir un flux WFS (3ème partie, GeoServer) en tuiles vectorielles ? Dans un monde utopique, cela se produirait à la volée, mais un modèle de téléchargement/découpage/service serait acceptable.

Sinon, existe-t-il un ensemble de bibliothèques ou d'outils qui pourraient être bricolés pour y parvenir ?


Je pense que je chercherais probablement à télécharger les données dans Postgres à l'aide de ogr2ogr, puis à TileStashe pour servir les tuiles vectorielles.

Documents pour le pilote WFS ogr2ogr : http://www.gdal.org/drv_wfs.html

@underdark a écrit sur l'utilisation d'ogr2ogr : http://anitagraser.com/2012/09/26/wfs-to-postgis-in-3-steps/

Il y a quelques pointeurs pour configurer TileStashe ici : https://github.com/mapzen/vector-datasource/wiki/Mapzen-Vector-Tile-Service#how-it-works


Je n'ai pas essayé l'approche de @walkermatt avec TileStache, mais Chubbs SpatialServer (alias PGRestAPI) était très facile à déployer.

WFS vers PostGIS

En supposant que PostGIS soit installé et une base de données compatible SIG, ceci est complètement trivial :

ogr2ogr -f PostgreSQL PG:"user=ubuntu password=… dbname=gis"  "WFS:http://example.org/ows?version=2.0.0&SERVICE=WFS&VERSION=1.0.0&REQUEST=GetFeature&TYPENAME=mylayer"

(EDIT : Eh bien, presque complètement banal. Si la source WFS a une limite sur le nombre de fonctionnalités qu'elle renvoie, vous devez rechercher :

ogr2ogr --config OGR_WFS_PAGING_ALLOWED ON --config OGR_WFS_PAGE_SIZE 10000…

)

PostGIS en tuiles vectorielles

L'installation de PGRestAPI est simple, surtout si vous utilisez un serveur sur lequel Mapnik, PostGIS est déjà installé.

vous modifiezparamètres.jspour pointer vers votre base de données, mais vous n'avez pas besoin de spécifier des tables individuelles. Au lieu de cela, vous pouvez spécifier des tables qui devraient ne pas être rendu public.

PGRestAPI possède une excellente interface Web qui vous permet de vérifier rapidement qu'elle fonctionne et de naviguer jusqu'au bon point de terminaison :

Il comprend le plugin Mapbox de tuiles vectorielles à Leaflet (développé par le même groupe) afin que vous puissiez voir vos tuiles vectorielles dans le navigateur :


Une façon serait de servir la couche à partir de GeoServer au format GeoJSON, et du côté client de digérer la couche avec Mapbox-GL.js, puis de laisser MapboxGL convertir et restituer la couche en tant que tuile vectorielle. Ce n'est pas une approche recommandée pour les calques vectoriels très calques, mais j'ai eu du succès avec des calques de moins de 10 millions de sommets.

Consultez : https://www.mapbox.com/mapbox-gl-js/api/#GeoJSONSource


GeoServer dispose aujourd'hui d'une extension de tuiles vectorielles http://docs.geoserver.org/latest/en/user/extensions/vectortiles/index.html. La publication se fait via GeoWebCache. Vous pouvez créer une couche WFS en cascade à partir du type d'entité WFS tiers avec GeoServer http://docs.geoserver.org/stable/en/user/data/cascaded/wfs.html et extraire des tuiles vectorielles de votre propre GeoServer sur- la mouche.


Y a-t-il quelque chose de connu, n'utilisant aucun PostGIS ou Mapnik ou des trucs auto-hébergés ?

Je veux dire, WFS a des capacités bbox, peut rendre GeoJSON ou GML, les deux sont des "formats de codage de fonctionnalités vectorielles", en quelque sorte.

Il ne devrait pas y avoir de complexité (parmi le temps de traitement), pour convertir cela en tuiles vectorielles.


WFS en tuiles vectorielles - Systèmes d'information géographique

Le service Sentinel Hub WFS (Web Feature Service) est conforme à la norme WFS. Il permet d'accéder aux métadonnées géométriques (vecteur) sur les tuiles de collecte de données disponibles. Comme pour le service WMS, WFS est également disponible uniquement via une URL d'instance de serveur personnalisée préconfigurée par l'utilisateur.

Consultez notre webinaire API OGC, qui vous guidera à travers différents services OGC, y compris WFS, vous aidera à comprendre la structure, vous montrera comment exécuter les requêtes dans différents environnements et comment elles peuvent être intégrées à QGIS, ArcGIS et aux applications Web.

Il existe deux sites serveurs disponibles, accessibles via les requêtes WFS "services" et "eocloud". Lorsque vous effectuez des requêtes WFS, il est important de savoir lequel est utilisé, car les ID de données, appelés TYPENAMES, les chemins d'URL et les INSTANCE_ID diffèrent.

L'URL de base du service WFS :

Pour les services AWS : https://services.sentinel-hub.com/ogc/wfs/

Pour eocloud : https://eocloud.sentinel-hub.com/v1/wfs/

Pour les services AWS, l'ID d'instance doit être obtenu à partir du compte dans le tableau de bord principal.

Pour eocloud, l'ID d'instance doit être obtenu à partir du compte dans le configurateur eocloud wms. Contactez-nous pour créer un compte.

Le service prend en charge de nombreux formats vectoriels, notamment GML, XML, JSON, ainsi que du HTML brut et du texte brut. Vérifiez GetCapabilities pour une liste de tous les formats pris en charge. Il prend en charge WFS version 2.0.0.

Paramètres d'URL WFS

Paramètres d'URL WFS communs standard (les noms de paramètres sont insensibles à la casse) :

Norme de version WFS. Facultatif, par défaut : "2.0.0". Valeurs prises en charge : "2.0.0".

Ce qui est demandé, valeurs valides : DescribeFeatureType , GetFeature ou GetCapabilities . Obligatoire.

(lorsque REQUEST = GetFeature ou DescribeFeatureType ) L'heure ou la plage horaire pour laquelle renvoyer les résultats, au format ISO8601 (année-mois-dateTheures:minutes:secondes, par exemple : 2016-01-01T10:05:23Z). Lorsqu'une seule heure est spécifiée, le service renvoie les données jusqu'à l'heure spécifiée. Si une plage de temps est spécifiée, le résultat est basé sur toutes les scènes entre les dates spécifiées conformément aux critères de couverture nuageuse et empilés en fonction du paramètre de priorité - par ex. le plus récent en haut. La plage de temps est écrite sous la forme de deux valeurs de temps séparées par une barre oblique. Facultatif, par défaut : aucun (la dernière image valide est renvoyée). Exemples : "TIME=2016-01-01T10:05:23Z", "TIME=2016-01-01/2016-02-01".

En plus des paramètres de requête WFS standard, le service WFS prend également en charge de nombreux paramètres d'URL personnalisés. Voir Paramètres d'URL de service personnalisés pour les détails.

Paramètres d'URL de requête GetFeature standard :

Le nom des données à renvoyer. Valeurs valides pour différentes collections de données, car seules les métadonnées de la vignette sont renvoyées :


INWFS3DMeshProjets

Le service WFS 3D Mesh Projects Info est un service Web basé sur le protocole standard WFS pour la diffusion d'informations vectorielles.

Mapspace propose le service WFS pour permettre aux utilisateurs d'accéder aux informations vectorielles liées à la couverture des projets de maillage 3D et aux informations de métadonnées conformément à la réglementation et aux directives de l'OGC.

Le service utilise le protocole http avec les paramètres normalisés par l'OGC, qui définissent la version, le type de requête, le système de coordonnées, le cadre de délimitation, etc.

Le service prend en charge plusieurs systèmes de projection d'entrée, mais les informations vectorielles seront fournies sur la projection EPSG:4326.

Les versions WFS prises en charge sont 1.0.0 & 1.1.0.

Connexion

Pour se connecter au service Mapspace INWFS3DMeshProjects depuis un client SIG, il est nécessaire de paramétrer l'URL suivante :

Dans cette demande, la chaîne userkey doit être remplacée par la clé d'accès à la plate-forme unique fournie par Terratec.

GetCapabilities renvoie des informations sur les fonctionnalités, les capacités et les opérateurs spatiaux disponibles.

Afin de prendre en charge le protocole Web SSL (HTTPS), un nouveau service de clonage a été ajouté sur cette URL :

Paramètres

Les paramètres définis par la norme OGC sont :

  • Version [obligatoire] : ce paramètre est la version WFS utilisée pour cette demande. Seules deux valeurs sont acceptées dans la version actuelle de l'API :
    • 1.0.0
    • 1.1.0
    • GetCapabilites : utilisé pour obtenir le fichier xml du descripteur de services Web
    • DescribeFeatureType : renvoie le fichier xml du descripteur de fonctionnalité.
    • GetFeature : utilisé pour récupérer une requête de fonctionnalité.

    Usage

    Le résultat de GetCapabilities & DescribeFeatureType sera un fichier Xml selon la définition standard de l'OGC.

    Un type de fonctionnalités est disponible : mesh3dproject. C'est l'étendue du projet

    La sortie de la requête GetFeature est un fichier Gml avec les paramètres suivants :

    • Géométrie : Polygone de l'entité demandée. Fourni en EPSG:4326 projection
    • Nom : nom du projet
    • code : code du projet.
    • Init_date : date de début de capture du projet.
    • End_date : date de fin de capture du projet.
    • Scanner_description : type de scanner.
    • Extended_properties : paramètres supplémentaires au format Json. (facultatif)

    Rapports d'ingénierie et vidéos documentant le succès du pilote de tuiles vectorielles

    6 mai 2019 : L'Open Geospatial Consortium (OGC) est ravi d'annoncer que les rapports d'ingénierie et les vidéos de démonstration documentant les résultats et les réalisations de son projet pilote de tuiles vectorielles ont été publiés et sont disponibles gratuitement.

    Le projet pilote de tuiles vectorielles s'est déroulé de juillet 2018 à février 2019 et visait à faire progresser une approche OGC pour encoder et publier des tuiles vectorielles basées sur les meilleures pratiques de l'industrie, ainsi qu'à proposer des extensions pour les normes OGC existantes et les API OGC émergentes.

    Le pilote a démontré que les tuiles vectorielles étaient un moyen efficace de regrouper des données géographiques en « tuiles » de forme approximativement carrée avec les avantages suivants : chargement plus rapide des cartes Web style flexible avec des outils modernes et faciles à utiliser la capacité de travailler en ligne et hors ligne avec le même contenu et le potentiel de simplifier l'interopérabilité pour le commandement et le contrôle, la cartographie des consommateurs, les secours en cas de catastrophe et de nombreuses autres applications.

    En tout, il existe 6 rapports d'ingénierie documentant les différents résultats du pilote de tuiles vectorielles :

    • Rapport d'ingénierie sommaire
    • Rapport d'ingénierie des extensions de tuiles vectorielles GeoPackage 1.2
    • Rapport d'ingénierie du modèle conceptuel de données d'entité en mosaïque
    • Rapport d'ingénierie d'extension de tuiles vectorielles WMTS
    • Rapport d'ingénierie d'extension de tuiles vectorielles WFS 3.0
    • Rapport d'ingénierie d'extension de tuiles vectorielles (axé sur le style)

    Les rapports d'ingénierie sont disponibles gratuitement à partir du référentiel de rapports d'ingénierie public de l'OGC. De plus amples informations sur les résultats du pilote Vector Tiles, y compris des vidéos et des liens directs vers les rapports d'ingénierie, sont disponibles sur la page Web OGC Vector Tiles Pilot.

    Toute personne intéressée à façonner l'orientation des futures initiatives de l'OGC, telles que le prochain Testbed-16, est invitée à contacter [email protected] ou à soumettre une idée au référentiel GitHub d'idées du programme d'innovation de l'OGC.


    WFS (fonctionnalité)



    • Ligne
    • Surface = Polygone
    • GeometryCollection
    • Texte
    • Indiquer
    IsLocatable n'apparaît pas pour Taper Raster et/ou pour png et JPEG en tant que Le type de sortie.
    • En cache : La classe d'entités est publiée à l'avance et mise en cache sur le serveur. La mise en cache augmente les performances Web. Les tuiles déjà chargées sur le client peuvent être réutilisées localement et hors ligne.
    • Vivre: La classe d'entités est créée à la volée lorsqu'elle est demandée par le client. Les données publiées en direct sont toujours les plus à jour. La carte sera nouvellement créée pour chaque nouvelle vue de carte.
    • Mise en cache à la demande : Il s'agit d'une combinaison de chargement en direct et de mise en cache. Chaque fois que le client modifie la vue de la carte, il envoie une requête au serveur et recherche tout changement dans les tuiles qui doivent être chargées. S'il y en a de nouvelles, les tuiles seront générées et téléchargées en même temps - et seront prêtes à être utilisées pour d'autres clients.
    • Défaut:
    • Carte de chaleur GMSC 2015
    • ClusterPoint GMSC 2015
    • GdoPlus : Type de données pour tous les objets géométriques fournis dans Smart Client. GDO+ est un format binaire pour réduire la taille du fichier. Il utilise GDO (objets de données géographiques) pour stocker les informations de géométrie ainsi que des données supplémentaires (par exemple, ID, info-bulle et ID de style).
    • JPEG : Type de sortie pour les classes d'entités raster. Les images contenant de nombreuses couleurs (graphiques en vraies couleurs 24 bits) - telles que les photos aériennes ou satellites - sont mieux publiées au format .jpg. Notez que JPEG peut compresser les images, ce qui peut entraîner une perte de contraste et de qualité d'image. Le taux de compression ou le degré de perte peut être réglé avec le paramètre Qualité raster. Les données raster initiales sont mieux enregistrées sous forme de fichiers .ecw ou de fichiers .tiff de couleur RVB.
    • PNG : Type de sortie pour les classes d'entités raster. Les photos avec peu de couleurs ou de niveaux de gris (£ 256 8bit) - comme les plans du sol ou de la ville - sont mieux publiées au format .png. Ce format compresse sans perte et prend en charge les tables d'index de transparence et de couleur. La taille du fichier dépend essentiellement du fait que l'image contient de grandes zones de couleurs homogènes ou que le motif des couleurs change souvent d'une zone à l'autre. Les données initiales sont mieux enregistrées sous forme de fichiers tiff indexés.
    GMSC 2014 Il est possible de changer le Le type de sortie à png ou alors JPEG pour les données vectorielles aussi.

    Contexte¶

    À l'état d'ébauche et avant février 2019, API OGC - Fonctionnalités - Partie 1 : Cœur a été appelé WFS3.0.

    API OGC - Fonctionnalités - Partie 1 : Cœur la version 1.0.0 est la dernière version actuelle

    Usage¶

    API OGC - Fonctionnalités - Partie 1 : Cœur spécifie les opérations de découverte et de requête qui sont implémentées à l'aide de la méthode HTTP GET. La prise en charge de méthodes supplémentaires (en particulier POST, PUT, DELETE, PATCH) sera spécifiée dans des parties supplémentaires. Les agences gouvernementales, les organisations privées et les instituts universitaires utilisent cette norme pour publier des ensembles de données géospatiales vectorielles d'une manière qui permet aux organisations destinataires de compiler plus facilement de nouvelles cartes ou d'effectuer des analyses sur les données fournies.

    La norme fournit une interface standard pour demander des données géospatiales vectorielles constituées d'entités géographiques et de leurs propriétés. L'avantage de ceci est que les applications clientes peuvent demander des données source à partir de plusieurs implémentations de l'API, puis restituer les données pour les afficher ou les traiter davantage dans le cadre d'un workflow. La norme permet d'accéder aux données de manière cohérente avec d'autres données. Les propriétés des fonctionnalités codées à l'aide de types de données courants tels que les chaînes de texte, la date et l'heure sont également accessibles de manière cohérente.

    Relation avec d'autres normes OGC¶

    OGC Web Feature Service Interface Standard (WFS) : la norme WFS est plus appropriée lorsque vous travaillez avec des applications clientes qui ne prennent en charge que les services Web OGC classiques. Notez également que WFS adopte le Geography Markup Language (GML) comme format de données par défaut. En revanche, OGC API - Features inclut des recommandations pour prendre en charge HTML et GeoJSON en tant que codages, lorsque cela est possible. Implémentations de l'API OGC - Les fonctionnalités peuvent également prendre en charge GML en option.


    Ajouter des données à une application SIG

    Les services d'entités Web (WFS) vous permettent d'extraire des données vectorielles LDS (point, ligne et polygone) et des données tabulaires dans votre application. Nous prenons en charge les versions de service Web OGC WFS 1.0.0, 1.1.0 et 2.0.0.

    Obtenir des données incrémentielles

    Notre service WFS Changeset vous permet de récupérer uniquement les données qui ont changé entre les mises à jour plutôt que l'ensemble de données complet afin que vous puissiez vous assurer que vous disposez toujours des données LINZ les plus récentes dans votre base de données.

    Ajouter des données à un produit Esri ArcGIS

    Neuf jeux de données clés sont disponibles en tant que services REST ArcGIS pour une découverte et une intégration faciles dans les produits Esri.

    Ajouter une carte à un SIG ou à une application Web

    Nous fournissons des services de tuile de carte Web XYZ et OGC pour une intégration facile de nos données raster en mosaïque dans votre SIG, Web ou application mobile. Les services de tuile de carte Web (WMTS) peuvent être utilisés dans les clients SIG et Web, tandis que les services de tuile XYZ sont recommandés pour une utilisation dans les applications Web et mobiles.

    Des services de carrelage sont disponibles pour nos photos aériennes, cartes topographiques, images de cartes hydrographiques et limites de propriété.

    Interroger des données dans un navigateur

    L'API Koordinates Query vous permet d'interroger des données sur LDS.

    Rechercher des enregistrements de métadonnées

    Parfois, vous pouvez avoir besoin d'accéder aux enregistrements de métadonnées pour les données LDS. Ici, vous pouvez utiliser notre service Web de catalogue OGC (CS-W).


    Utilisation des services de tuiles LDS en Javascript

    Obtenez un aperçu de l'utilisation des services de tuiles LDS XYZ et WMTS dans les clients Javascript.

    Les services de tuiles LINZ Data Service sont disponibles en tant que service de tuiles XYZ pour les clients Javascript - il s'agit de notre service recommandé pour les développeurs Web. Des requêtes de style Web Map Tile Service (WMTS) sont également disponibles.

    En tant que service public gratuit, nos services de tuiles sont les mieux adaptés pour une utilisation dans des applications de cartographie Web de petit à moyen volume.

    Ce service est compatible avec l'API Google Map et peut être facilement combiné avec d'autres services mondiaux de tuiles cartographiques tels que Open Street Map (OSM) ou Microsoft Bing Maps.

    Avant de commencer, veuillez vous familiariser avec les spécifications du service de tuile de carte Web du service de données LINZ (liens en bas). Suivez ensuite un guide étape par étape pour utiliser les fonds de carte LINZ et les services cartographiques dans Leaflet ou OpenLayers.

    Services de tuiles LDS XYZ

    Syntaxe d'URL XYZ

    Les services de tuile de carte Web LDS prennent en charge HTTP et HTTPS.

    Pour accéder à nos services de tuiles XYZ, vous pouvez utiliser l'URL de base suivante dans votre application :

    • - pour prendre en charge un volume de requêtes plus important, des appels simultanés peuvent être effectués vers plusieurs sous-domaines : a, b, c et d
    • YOUR_API_KEY - votre clé API LDS
    • LAYER_ID - l'identifiant de la couche carrelée de la carte web LDS. Par exemple, l'ID de couche pour les cartes Topo50 est la couche 50767 : https://data.linz.govt.nz/layer/50767-nz-topo50-maps
    • SCR – identifiant du système de référence de coordonnées de la grille de tuiles que vous demandez. Par défaut, les URL du service de tuiles LDS sont fournies sous la forme EPSG:3857 (WGS84 Web Mercator)
    • Z, X, Y – z est le niveau de zoom, la colonne de tuiles x et la rangée de tuiles y mais votre client vous substituera des valeurs ici

    Veuillez noter: Certains services de tuiles de carte sont créés à partir d'un ensemble de plusieurs couches de données. Dans ces cas, LAYER_ID est remplacé par SET_ID dans l'URL :

    • DÉFINIR L'IDENTIFIANT - l'identifiant de la carte web LDS carrelée et suit le même principe que ci-dessus

    Domaines

    Pour garantir les meilleures performances des services de tuile de LDS et pour répondre aux demandes de volume élevé provenant d'applications Web, les demandes de service de tuile XYZ sont adressées au CDN du service de données LINZ plutôt qu'à l'infrastructure principale LDS. Le domaine des services de tuiles XYZ est :

    Pour prendre en charge un plus grand volume de demandes, des appels simultanés peuvent être effectués vers plusieurs sous-domaines : a, b, c et d.

    Consultez les détails sur l'utilisation des services de tuiles LDS avec Leaflet et Openlayers pour connaître la syntaxe d'URL spécifique à utiliser pour ces sous-domaines.

    API de requête vectorielle

    Vous souhaiterez peut-être superposer des données vectorielles dans votre client de carte Web pour mettre en évidence des points d'intérêt, des attributs spécifiques ou des entités sélectionnées. La meilleure façon de le faire est d'utiliser l'API de requête vectorielle LDS.

    Cacher votre clé API

    Si vous intégrez des services de tuiles LDS dans un service de carte public, vous devrez prendre des mesures pour protéger votre clé API contre l'exposition à des utilisateurs anonymes.

    Service de tuile de carte Web

    LDS prend également en charge les demandes de style de service de tuile de carte Web conformes à l'Open Geospatial Consortium.

    Implémentation d'API

    LDS prend en charge WMTS version 1.0.0.

    Demandes

    Les services de tuile LDS prennent uniquement en charge les requêtes RESTful. Les interfaces de requête KVP et SOAP ne sont pas prises en charge.

    Les services de tuiles LDS prennent en charge la méthode HTTP GET uniquement pour récupérer les tuiles. Les requêtes suivantes sont prises en charge :

    • GetCapabilities : renvoie des métadonnées sur le service
    • GetTile : renvoie une tuile de carte individuelle à partir du cache
    • GetFeatureInfo : renvoie des informations descriptives pour un emplacement de carte donné

    Syntaxe d'URL WMTS

    Si vous préférez, vous pouvez utiliser nos services de tuiles OGC WMTS et configurer les demandes d'URL pour récupérer les tuiles. Dans cette méthode, votre client Web utilisera la demande GetCapabilities pour déterminer la définition de tilematrix, ce qui signifie une demande de plus pour votre client, mais cela réduit la configuration côté client.

    Un exemple d'utilisation du jeu de tuiles LDS NZTM2000 via la fonctionnalité WMTS Get Capabilities est fourni dans le guide OpenLayers.

    L'URL de base pour ce format de requête est :

    Certains des composants d'URL sont similaires à l'exemple XYZ ci-dessus :

    • YOUR_API_KEY - votre clé API LDS
    • LAYER_ID - l'identifiant de la couche carrelée de la carte web LDS. Par exemple, l'identifiant de couche pour les cartes Topo50 est la couche 50767 : https://data.linz.govt.nz/layer/50767-nz-topo50-maps/

    Si vous accédez à un service de tuiles LDS comprenant plusieurs couches, la « couche est » remplacée par « définie » dans l'URL :


    Utilisation des services LDS XYZ dans Leaflet

    Un guide étape par étape pour configurer une carte Leaflet à l'aide de tuiles LDS XYZ.

    Ce guide fournit également des conseils et astuces pour l'utilisation des services de tuiles LDS XYZ dans Leaflet, et comprend des exemples d'utilisation de demandes de tuiles de style XYZ.

    Ce document n'est pas un guide d'utilisation de Leaflet et suppose une bonne compréhension de JavaScript.

    Veuillez vous référer à la documentation officielle de la brochure pour obtenir de l'aide.

    Voir Utilisation des fonds de carte LINZ en Javascript pour des informations utiles sur les services de carte disponibles, la syntaxe des URL, les domaines et les formats de réponse.

    Remarques avant de commencer

    • Les extraits de code dans ce guide et les exemples référencés utilisent Leaflet version 1.3.1
    • Sauf indication contraire, les exemples de ce guide supposent l'utilisation du jeu de tuiles LDS Web Mercator (EPSG:3857)
    • Leaflet ne prend pas en charge la fonction Get FeatureInfo pour les services de tuiles vectorielles sans développer de code supplémentaire

    Lire le guide

    Ajout d'une couche de tuiles LDS à votre carte

    Pour ajouter une seule couche en mosaïque LDS, le format simple est :

    Spécifiez ensuite les sous-domaines dans le paramètre options de la classe TileLayer. Cela permettra à Leaflet d'obtenir des tuiles des quatre sous-domaines :

    Ajout de plusieurs calques en mosaïque

    Vous pouvez renvoyer plusieurs couches à la fois en les composant en une seule requête. La demande est composée côté serveur puis renvoyée sous forme d'image unique, ce qui réduit la bande passante et la surcharge de traitement. Gardez à l'esprit que cette méthode ne convient pas si vous avez besoin de pouvoir activer et désactiver des calques individuels :

    API de requête vectorielle

    Vous souhaiterez peut-être superposer des données vectorielles dans votre client de carte Web pour mettre en évidence des points d'intérêt, des attributs spécifiques ou des entités sélectionnées. La meilleure façon de le faire est d'utiliser l'API de requête vectorielle LDS.

    Comment attribuer LINZ

    Toutes les couches prises en charge par le service de tuiles LDS sont disponibles sous une licence Creative Commons Attribution 4.0 International, ce qui signifie que vous êtes libre d'utiliser, de réutiliser et de partager des données tant que vous attribuez le travail à LINZ comme source originale des données.

    Utilisez le paramètre d'option Attribut de couche de tuiles pour attribuer le service de données LINZ comme source d'origine des données :

    Dans le cas de la carte de base de l'imagerie aérienne de la Nouvelle-Zélande et des photos aériennes individuelles, LINZ ne détient pas les droits d'auteur de ces données et exige une modification de la déclaration d'attribution des données LINZ standard. Vous pouvez procéder à l'attribution de la manière suivante. Cela modifie simplement l'URL pour pointer vers la page d'attribution de l'image aérienne :

    Utilisation d'une projection cartographique personnalisée - jeu de tuiles NZTM

    Leaflet ne prend pas en charge les projections locales prêtes à l'emploi, donc si vous intégrez des couches de tuiles LDS NZTM dans votre service, vous devrez développer une prise en charge pour cela. Cela inclut l'appel de scripts supplémentaires pour prendre en charge les projections personnalisées, la spécification de la projection dans laquelle se trouvent les tuiles, l'origine et les résolutions en définissant l'option de remplacement lors de la création de votre objet cartographique.

    Activation de la prise en charge de la projection personnalisée

    Il existe plusieurs façons de définir une projection. Voir le projet Proj4Leaflet de Kartena pour utiliser la définition Proj4 du système de référence de coordonnées pour définir la projection.

    Appelez la bibliothèque Proj.4 et le projet Proj4Leaflet de Kartena en appelant les scripts suivants dans l'en-tête :

    Spécifiez le système de référence de coordonnées personnalisé

    Veuillez vous référer au document de définitions des ensembles de tuiles LDS pour obtenir la définition officielle Proj4 pour NZTM et d'autres variables, telles que les résolutions et les étendues.

    Définissez le système de référence de coordonnées NZTM en spécifiant l'option crs de la manière suivante :

    Étape par étape, ajoutez d'abord la définition Proj4 pour NZTM2000 (EPSG:2193) :

    Définissez ensuite l'origine de la grille de tuiles LDS NZTM et les résolutions prédéterminées pour l'ensemble de tuiles LDS NZTM :

    Ensuite, il vous suffit de référencer les crs ci-dessus dans les options de votre carte Leaflet.

    Exemples fonctionnels de services de tuiles d'imagerie LDS

    Voir ci-dessous pour deux exemples de services de tuiles LDS dans Leaflet. Les deux appellent les tuiles de carte New Zealand Topo50 à titre de démonstration.

    Services de tuiles LDS Exemple de dépliant dans Web Mercator

    En remplaçant l'espace réservé de la clé API par le vôtre, l'exemple Web Mercator s'exécutera dans le navigateur.

    <meta name="description" content="NZ Topo50 Web Mercator EPSG:3857 démo (Dépliant)" />

    <link rel="stylesheet" href="https://unpkg.com/[email protected]/dist/leaflet.css" />

    // URL de tuile LDS
    var urlTemplate = 'http://tiles-.data-cdn.linz.govt.nz/serviceskey=' + APIKey + '/tiles/v4/layer=50767/EPSG:3857///.png'

    paramètres var = <
    maxZoom : 17,
    monde continu : vrai,
    attribution : 'Provenant de LINZ. CC PAR 4.0',
    sous-domaines : 'abcd'
    >

    var map = new L.Map('map', <
    crs: L.CRS.EPSG3857,
    monde continu : vrai,
    worldCopyJump : faux,
    zoomControl : faux
    >)

    var tilelayer = new L.TileLayer(urlTemplate, paramètres)
    map.addLayer(couche de tuiles)

    Services de tuiles LDS Exemple de dépliant en NZTM2000

    Pour exécuter l'exemple NZTM2000, vous devrez appeler les ressources liées à Proj4 pour activer les projections personnalisées.

    <html>
    <head>
    <meta charset="utf-8" />
    <meta name="description" content="Démo NZTM d'imagerie aérienne NZ (dépliant)" />

    <link rel="stylesheet" href="https://unpkg.com/[email protected]/dist/leaflet.css" />

    /tête>
    <corps>
    <div ></div>
    </corps>
    <style>
    html, corps <
    hauteur:100%
    rembourrage : 0
    marge : 0
    >
    #carte <
    hauteur: 100%
    >
    </style>
    <script>
    var crs = new L.Proj.CRS(
    'EPSG:2193',
    '+proj=tmerc +lat_0=0 +lon_0=173 +k=0.9996 +x_0=1600000 +y_0=10000000 +ellps=GRS80 +towgs84=0,0,0,0,0,0,0,0 +units=m + no_defs',
    <
    origine : [-1000000, 10000000],
    résolutions : [8960, 4480, 2240, 1120, 560, 280, 140, 70, 28, 14, 7, 2,8, 1,4, 0,7, 0,28, 0,14, 0,07]
    >
    )

    // Clé API LDS. Veuillez utiliser votre propre clé API
    var APIKey = 'YOUR_API_KEY'

    // URL de la tuile LDS
    var urlTemplate = 'http://tiles-.data-cdn.linz.govt.nz/serviceskey=' + APIKey + '/tiles/v4/set=4702/EPSG:2193///.png'

    paramètres var = <
    maxZoom : 17,
    monde continu : vrai,
    attribution : 'Provenant de LINZ. LINZ. CC BY 4.0', // Attribution simple pour linz
    sous-domaines : 'abcd'
    >


    Voir la vidéo: GeoSolutions Vector Tiles Part One - WMTS and WFS 3 Vector Tiles at Work (Octobre 2021).