Suite

Rendre la zone de nodata d'un aperçu d'orthophoto rééchantillonné en blanc ?


J'ai un ensemble d'images orthophotographiques qui sont chacune entièrement remplies de données, mais lorsqu'elles sont placées ensemble, la couverture ne forme pas un rectangle, il n'y a donc pas de zones de données.

Dans MapGuide, je dois pouvoir afficher ces zones sans données en blanc afin que mes utilisateurs n'aient pas à gaspiller de l'encre noire lors de l'impression.

À grande échelle, où j'affiche directement des images originales en pleine résolution, ce n'est pas un problème. Je viens de définir la couleur d'arrière-plan de ma carte sur blanc, et les zones où il n'y a pas d'orthophotos affichent l'arrière-plan.

Pour les performances, je dois pouvoir fusionner toutes ces images sources en une image d'ensemble composite rééchantillonnée pour un affichage à plus petite échelle où davantage d'orthophotos sont visibles à la fois.

J'ai essayé d'utiliser GDAL pour fusionner et rééchantillonner la vue d'ensemble, mais par défaut, il semble créer la tuile composite GeoTIFF rééchantillonnée avec du noir dans les zones de non-données, et MapGuide ne me permet pas de définir le noir comme transparent sur les rasters de couleur.

Y a-t-il un moyen pour moi d'obtenir efficacement ce que je veux ?

J'ai fourni la réponse avec laquelle j'ai fini par utiliser GDAL, mais j'aimerais voir des solutions utilisant d'autres utilitaires de traitement d'images et applications SIG, à la fois open source et propriétaires.


Le moyen le plus simple pour moi de résoudre ce problème était d'utiliser le format virtuel GDAL. Ce format m'a permis de traiter l'ensemble des images comme un seul objet image et de le transformer en trois étapes relativement simples.

Création du jeu de données virtuel

GDAL (y compris les binaires Windows GISInternals de Tamas Szekeres et les versions récentes d'OSGeo4W) comprend un utilitaire appelé gdalbuildvrt qui peut être utilisé pour créer un jeu de données virtuel initial.

Une façon simple d'utiliser ceci est d'ajouter toutes vos images à un fichier texte, puis d'utiliser ce fichier texte comme entrée dans gdalbuildvrt. Voici un exemple (vous devrez remettre la deuxième commande sur une ligne) :

dir /b *.tif > mes_images.txt gdalbuildvrt -hidenodata -vrtnodata "255 255 255" -résolution la plus élevée -input_file_list my_images.txt my_image.vrt

Cela vous laissera un fichier XML que vous pourrez traiter comme une seule image pour toutes les opérations GDAL. Il représente également en interne nodata en blanc, mais masque la définition nodata des outils qui la lisent.

Création de la vue d'ensemble rééchantillonnée

Ensuite, vous effectuerez le rééchantillonnage et la sortie de l'image d'ensemble. Vous pouvez le faire avec gdal_translate ou gdalwarp. Pour l'un ou l'autre, rappelez-vous que la taille résultante seralargeur * hauteur * 3(nombre de bandes de 8 bits) Octets. S'il est supérieur à 4 Go, vous voudrez consulter les options GeoTIFF pour la syntaxe afin de spécifier BigTIFF comme sortie (-co "BIGTIFF=YES").

Pour gdal_translate, vous devrez déterminer les dimensions de l'image virtuelle à l'aide de la commande gdalinfo pratique. Prenez ces dimensions et divisez chacune par un facteur cohérent pour déterminer la largeur et la hauteur de sortie de votre fichier en pixels.

La commande ressemblera à quelque chose comme (sur une ligne) :

gdal_translate -outsize 53120 14000 -co "TILED=YES" -co "PROFILE=GEOTIFF" -co "BLOCKXSIZE=256" -co "BLOCKYSIZE=256" my_image.vrt my_image.tif

Pour gdalwarp, vous aurez besoin de connaître la taille de pixels résultante ; dans ce cas, j'utilise 0,5 mètre. Vous voudrez également faire un appel à la méthode de rééchantillonnage. Je préfère la cubique spline pour les aperçus d'orthophotos. C'est plus doux, mais vous n'allez pas les utiliser en pleine résolution et d'après mon expérience, cela crée une image plus compressible si vous utilisez quelque chose comme JPEG ou ECW.

gdalwarp -r cubespline -of GTiff -dstnodata "255 255 255" -tr 0.5 0.5 -co "PROFILE=GEOTIFF" -co "BIGTIFF=YES" -co "TILED=YES" -co "BLOCKXSIZE=256" -co "BLOCKYSIZE =256" mon_image.vrt mon_image.tif

Vous pouvez également envisager d'utiliser les options de compression JPEG pour ces aperçus GeoTIFF rééchantillonnés ; il réduit considérablement le fichier de sortie avec (selon Frank) seulement une pénalité de performance marginale.

-co "COMPRESS=JPEG" -co "JPEG_QUALITY=80" -co "PHOTOMÉTRIC=YCBCR"

Aperçus

Vous voudrez également exécuter la commande gdaladdo pratique sur l'image résultante pour créer des "pyramides" internes, afin que les demandes de résolutions inférieures aux dimensions complètes de l'image puissent être satisfaites avec un sous-ensemble de données. L'augmentation des performances vaut plus que l'espace disque dans la plupart des cas. Vous aurez envie de jouer avec les niveaux que vous utilisez ici ; pour les très grandes images, vous pourrez peut-être en supprimer. La commande gdaladdo ressemble à ceci :

gdaladdo -r moyenne mon_image.tif 2 4 8 16 32 64 128 256

Je suggérerais d'expérimenter avec ces niveaux pour des performances optimales. Vous pouvez constater qu'un intervalle de rééchantillonnage différent est meilleur pour votre application ou, en fonction de la taille de votre image, que vous pouvez supprimer certains des nombres les plus élevés (ou qu'il en faut plus).

De plus, si vous générez une vue d'ensemble externe (à l'aide de l'option -ro), pensez à ajouter les lignes de configuration de la compression JPEG :

--config COMPRESS_OVERVIEW JPEG --config PHOTOMETRIC_OVERVIEW YCBCR --config INTERLEAVE_OVERVIEW BAND

(Je crois que ceux-ci sont hérités du parent GeoTIFF pour les aperçus intégrés)

Remarques

Face à ce problème, j'ai demandé sur le canal #gdal sur freenode.irc.net. C'est une ressource incroyable, et je suis profondément redevable à Howard Butler, Frank Warmerdam et Even Rouault pour m'avoir aidé avec cela.


Oui, mais par essais et erreurs, j'ai pu déterminer que -vrtnodata 255 a pour effet de signaler tout c'est blanc comme nodata, pas seulement hors carte, que gdal2tiles traite ensuite avec une transparence alpha selon le drapeau -a.

Vous vous retrouvez donc avec une partie de votre image source définie sur transparente, dans mon cas les parties blanches des routes en pointillés. Ce n'est pas un terminal, mais ce serait bien de pouvoir spécifier à gdal2tiles la couleur "pas d'image src", soit à cause des vides d'origine dans le vrt, soit à cause de la déformation. Pour mon ensemble, une nuance de bleu pâle serait parfaite.

Après encore plus d'essais et d'erreurs, il semble que hidenodata soit la clé. Je ne sais pas pourquoi ces outils sont si peu documentés. Voici ce qui fonctionne pour moi, gdal 1.8.

gdalbuildvrt test.vrt -vrtnodata "209 231 245" -hidenodata BX*.tif BY*.tif gdal2tiles -p raster -s nztm.prj test.vrt out

Je ne connais pas trop GDAL, mais je suppose qu'une méthode ou une commande est disponible où vous pouvez définir un pixel d'une certaine valeur avec une autre valeur ?

Rien à voir avec ça, mais en SQL brut quelque chose comme (juste pour illustrer - c'est beaucoup plus du pseudo-code):

UPDATE raster SET pixel = 255 WHERE pixel = NoData;

J'aimerais connaître la réponse !


Pictométrie Photos Aériennes

  • Lisez la clause de non-responsabilité et soyez conscient des inexactitudes de superposition SIG sur les photos obliques pictométriques.
  • Sélectionnez l'une de ces trois méthodes pour commencer le Visionneuse de pictométrie et trouver des photos :

    Choisissez l'onglet de la barre d'outils "Outils personnalisés" suivi de la Outil "Photos aériennes obliques". Puis choisir un point sur la carte à montrer sur les photos. Cette méthode vous permet de choisir le point exact pour centrer l'affichage initial de la photo.

Pictométrie Orthophoto Tile Photos

Les photos de tuiles orthophoto ne sont pas les principales photos obliques ou inclinées de Pictométrie. Les carreaux d'orthophoto sont des fichiers volumineux destinés principalement aux utilisateurs techniques.

    Pour l'année 2020 (et probablement pour les projets futurs), chaque photo de Pictométrie Orthophoto Tile couvre environ 1/4 de mile carré et affiche environ un demi-mile de chaque côté. Ces cellules de carreaux de grille ne coïncident ni ne sont alignées avec les limites des sections PLSS ou les secteurs pictométriques de l'année précédente.

  • Faites défiler la page de la parcelle jusqu'à la section "Plus de 100 détails de parcelle à partir de l'analyse de superposition SIG".
  • Choisissez « Grilles » dans le tableau des catégories de détails pour voir les liens vers les photos de tuiles orthophoto disponibles pour chaque année de projet. Suivez les liens des photos pour voir ou télécharger les photos.

Plans du projet de pictométrie et de la zone photo

La carte de gauche montre les zones du projet Pictométrie 2020 dans l'est du comté de Pima. Le projet comprend également la région d'Ajo. Les photos dans les zones vertes ont une résolution de 3 pouces. Les photos dans les zones bronzées ont une résolution de 9 pouces.

Les cartes pictométriques ci-dessous sont principalement conçues comme une référence technique d'informations pictométriques supplémentaires. Ils ne sont généralement pas utilisés comme cartes principales pour visualiser des photos de pictométrie obliques.

Les photos pictométriques obliques elles-mêmes ne sont pas des calques sur une carte, mais sont disponibles pour l'affichage à l'aide de l'outil "Photos aériennes obliques" sous l'onglet "Aide et outils personnalisés" sur la carte PimaMaps - Carte principale, l'outil MapGuide "Photos aériennes obliques" sur la carte principale MapGuide et bien d'autres.

  • Lisez la clause de non-responsabilité et Utilisation d'Autodesk MapGuide.
  • Sélectionnez l'un de ces MapGuide Plans:

Nous voulons vos commentaires et commentaires. Veuillez utiliser notre formulaire de commentaires ou contacter


Progrès de GIS StackExchange #2 - Statistiques de la zone 51

Je sais que cette question a été soulevée plusieurs fois récemment, voici la plus récente.

Sur le site de la zone 51, ils répertorient la progression de tous les sites d'échange de piles, et voici la page pour le SIG. A titre de comparaison, voici la page du forum Stats (je ne le savais pas jusqu'à ce que quelqu'un l'ait récemment posté sur le méta-forum Stats).

J'ai pensé que certaines de ces métriques n'avaient pas été évoquées dans les anciennes questions concernant le SIG pour obtenir la hache ou développer la communauté, donc cette question mérite d'être revue dans un nouveau fil (et, espérons-le, bien vu).

Nous nous en sortons donc bien ou excellents en termes de pourcentage de réponses acceptées, de nombre de réponses par question et d'accord avec le nombre de vues par jour. Là où les métriques disent que nous manquons, c'est le nombre de questions et le nombre d'utilisateurs à haute représentation (haute représentation définie comme simplement 200 réputations, une norme apparemment assez basse).

En tant que chercheur, je ressens exactement la même chose que Matt Parker répertorié dans cette réponse, et nous devons poser plus de questions liées à ces sujets (moi y compris) pour à la fois aider à la croissance et développer un noyau d'experts. Je pense qu'une chose qui nous manque, à la fois dans les questions liées à l'analyse et à la programmation, ce sont des questions simples qui sont souvent rencontrées. Même si l'utilisateur connaît la réponse, de telles questions seront utiles pour augmenter le trafic et permettre aux autres utilisateurs d'acquérir plus de réputation. Ils créeront également des modèles de « FAQ » simples vers lesquels diriger les utilisateurs.

Je sais que la lecture dichotomique des métriques est stupide, et ces statistiques sont aussi réconfortantes que déconcertantes, mais si les sites Stackexchange se soucient d'eux, je pense que nous devrions nous en soucier également. Cela semble une solution facile d'augmenter le nombre de questions posées, même si les connaissances des experts pour répondre à ces questions sont assez faibles pour simplement aider le site à se développer à ce stade.


Géoréférencement des cartes numérisées

Les cartes papier traditionnelles contiennent une grande quantité d'informations géographiques, il est donc important de pouvoir les intégrer dans le SIG.

Une carte d'Amherst avec vue sur le collège et l'établissement Mount Pleasant
par Alonzo Gray & Charles B. Adams,
Publié en mai 1833 par
Lithographie de Pendleton, Boston, MA.
(Source : The David Rumsey Historical Map Collection, http://www.davidrumsey.com/).

Les cartes papier sont omniprésentes et contiennent souvent des données utiles dans une carte SIG, par ex. comme arrière-plan pour d'autres données ou pour comparer des caractéristiques modernes avec des emplacements historiques.

Une carte papier doit d'abord être numérisée dans un format numérique, une procédure désormais courante que nous n'allons pas aborder ici.

Les scans de cartes papier et de photos aériennes doivent ensuite être positionnés dans l'espace pour les utiliser avec d'autres données SIG, un processus connu sous le nom de .

Pour positionner la carte numérisée afin qu'elle s'aligne avec d'autres données SIG, nous pouvons la comparer avec des points de référence connus ou, par ex. à partir d'une carte numérique existante ou telle qu'elle est collectée par un récepteur GPS.

Au minimum, une carte numérisée doit être déplacée vers sa position géographique correcte, orientée correctement et mise à l'échelle à sa taille correcte, ce qui nécessite au moins deux points de contrôle.

Parfois, les cartes traditionnelles sont déformées, cela peut être dû à :

  • Mauvaise mesure
  • Focalisation intentionnelle sur la position relative des caractéristiques
  • Perspective non verticale, par ex. en photos aériennes et cartes panoramiques
  • Projection inconnue.

De telles distorsions nécessiteront probablement une mise à l'échelle non uniforme pour s'aligner sur les caractéristiques connues, ce qui nécessite au moins six points de contrôle.

Procédure 2 : Géoréférencement d'une carte numérisée

Pour cette procédure, vous devez déjà disposer d'une carte numérisée, par ex. la carte de 1833 d'Amherst ci-dessus. Vous devez également disposer de couches de référence pour la comparaison, telles que des fichiers de limites, des orthophotos ou des points GPS.

  1. Commencez par ajouter la ou les couches de référence et la carte numérisée à ArcMap :
    1. Ajoutez une ou plusieurs couches de référence à des fins de comparaison, par ex. amherst_boundary.lyr et amherst_2004.sid (voir Construction et partage de cartes pour plus de détails).
    2. Si vous connaissez ou pouvez deviner la projection de la carte numérisée, modifiez la référence spatiale de la carte pour qu'elle corresponde (voir Cartographie des données de coordonnées géographiques pour plus de détails). Sinon, si vous ne voulez pas faire correspondre la ou les couches de référence, une bonne option est Mercator, car elle préserve la forme et s'oriente également vers le nord vers le haut, une caractéristique commune des cartes papier.
    3. Ajoutez la carte numérisée, par ex. amherst1833.sid .
    4. Dans la boîte de dialogue ArcMap , vous serez informé qu'une ou plusieurs couches manquent d'informations de référence spatiale & hellip cliquez sur le bouton OK .
    5. Parce que la carte scannée n'a pas d'informations de référence spatiale, elle sera positionnée à l'origine des coordonnées, généralement loin de la ou des couches de référence.
      • Étape facultative : Dans la barre d'outils Outils , cliquez sur le bouton Pleine étendue . L'affichage de l'étendue complète des données produira probablement deux taches largement séparées, l'une la ou les couches de référence correctement positionnées et l'autre la carte numérisée non placée. Pouvez-vous dire lequel est lequel?
    6. Pour afficher la carte numérisée, cliquez avec le bouton droit sur son nom dans la table des matières, puis cliquez sur l'élément de menu Zoom sur la couche .
    7. Examinez la carte ajoutée et obtenez une bonne idée de son étendue et des limites marquées.
    8. Revenez à l'emplacement d'origine en cliquant avec le bouton droit sur le nom d'une couche de référence dans la table des matières, puis en cliquant sur l'élément de menu Zoom sur la couche .
    9. Zoom à l'intérieur ou à l'extérieur de la couche de référence afin que ses caractéristiques reconnaissables correspondent à peu près à celles de la carte numérisée.
    1. Si la barre d'outils de géoréférencement n'est pas déjà visible, cliquez sur le menu Affichage , puis pointez sur l'élément de menu Barres d'outils , puis cliquez sur l'élément de menu Géoréférencement . Une fois que la barre d'outils apparaît, vous pouvez l'ancrer à l'écart, en la cliquant et en la faisant glisser n'importe où autour des cadres de la fenêtre.
    2. Dans la barre d'outils Géoréférencement , cliquez sur le menu Couche : , puis sur l'élément de menu de la carte numérisée (si elle n'est pas déjà sélectionnée, ArcGIS listera toutes les couches d'images sans référence spatiale, et ce sera probablement la seule) .
    3. Cliquez sur le menu Géoréférencement , puis cliquez sur l' élément de menu Adapter à l' affichage . Le résultat ressemblera à l'image de droite.
    4. C'est le bon moment pour enregistrer votre carte dans la barre d'outils Standard, cliquez sur le bouton Enregistrer.
    • Les entités ponctuelles sont généralement étiquetées
    • Les éléments linéaires tels que les rues, les voies ferrées, les rivières, les canaux et les frontières politiques sont généralement étiquetés et ont des intersections ou des angles vifs
    • Les marqueurs de topographie auront souvent des coordonnées explicites imprimées à côté d'eux
    • Un graticule aura des intersections de méridiens et de parallèles et des coordonnées explicites aux bords de la carte.

    Dans les deux derniers cas, il est généralement plus facile de deviner un emplacement de coordonnées sur la carte de référence, puis de le corriger ultérieurement, comme décrit ci-dessous. Attention : pour utiliser de telles coordonnées, vous doit travailler dans la référence spatiale de la carte scannée !

    1. Dans la barre d'outils Outils , cliquez sur le bouton Zoom avant , et faites glisser un autre petit rectangle autour pour zoomer davantage.
    2. Dans la barre d'outils Géoréférencement, cliquez sur le bouton Ajouter des points de contrôle. Notez qu'il se souvient toujours que vous avez déjà initié un point de contrôle en cliquant sur la carte scannée.
    • mauvais arpentage
    • le détournement de routes, de voies ferrées ou de canaux, et le méandre des rivières
    • abstractions délibérées, par ex. la séparation des caractéristiques pour les rendre plus distinguables
    • mauvais relevés GPS
    • clics accidentels.

    Ces points peuvent être retirés de la considération en cliquant dessus dans le tableau et en appuyant sur la touche Supprimer .


    Mosaïques sources

    Comment dois-je configurer ma mosaïque ?

    Le Créer un ensemble de données mosaïque source l'outil de workflow définit automatiquement les propriétés de la mosaïque appropriées ou invite l'utilisateur à le faire. Les paramètres recommandés sont répertoriés ici (toutes les propriétés non mentionnées doivent utiliser le paramètre par défaut). Pour définir ces propriétés manuellement, exécutez le Définir les propriétés de la mosaïque outil.

    (Paramètre de compression de transmission) Méthode par défaut

    (Paramètre de compression de transmission) JPEG avec qualité recommandée

    Méthode de rééchantillonnage par défaut

    Pour permettre aux utilisateurs de télécharger des données raster source, définissez ce paramètre sur le nombre maximal de rasters téléchargeables afin de limiter le nombre d'images. Pour désactiver le téléchargement, définissez cette valeur sur 0.

    Découpez toujours le raster à son empreinte

    Les empreintes peuvent contenir des données NoData

    Toujours découper le jeu de données mosaïque à sa limite

    (Informations raster) Type de source

    Traité (c'est-à-dire que la correction des couleurs et les améliorations du contraste ont été appliquées, donc un étirement automatique ne sera pas appliqué.)

    Si tu cours Calculer des valeurs pour définir les propriétés, examinez les enregistrements de présentation dans la table attributaire pour vous assurer qu'ils incluent les mêmes métadonnées clés que le reste de la collection d'images.

    Quel système de coordonnées dois-je utiliser pour ma mosaïque ?

    Si les données source utilisent une projection

    Définissez le système de coordonnées de chaque mosaïque source pour qu'il soit le même que celui des données source. Cela simplifiera les tests d'assurance qualité/contrôle qualité.

    Si une collection comprend plusieurs projections (par exemple, dans des états qui traversent plusieurs zones UTM ou plan d'état)

    Sélectionnez soit la zone qui couvre le plus de jeux de données au sein de la collection, soit utilisez une projection mieux adaptée à toutes les données, telle que Web Mercator.

    • La mosaïque effectue une projection à la volée, de sorte que la projection dans laquelle la mosaïque est gérée n'a pas besoin d'être la même que celle des données d'origine.
    • La reprojection sera effectuée en une seule étape, des données source d'origine à la projection de sortie souhaitée, en minimisant tout rééchantillonnage.

    Quels paramètres dois-je utiliser lors de l'ajout de rasters ?

    Consultez la documentation sur l'ajout de rasters aux mosaïques. Utilisez les paramètres suivants lors de l'ajout d'orthophotos prétraitées.

    Facteur de tolérance de taille de cellule (dans Propriétés de la mosaïque)

    Indicateur Mettre à jour les plages de taille de cellule

    • Les enregistrements de la mosaïque source peuvent être sélectionnés et fusionnés après avoir été ajoutés, en les combinant en un seul enregistrement dans la table attributaire. Cela peut être plus simple pour les utilisateurs finaux qui auront accès à plusieurs collections d'images.
    • Il est préférable d'ajouter des aperçus plus tard, une fois que les métadonnées clés ont été ajoutées.

    Comment dois-je remplir les métadonnées ?

    Tout d'abord, ajoutez les champs appropriés à la table attributaire de la mosaïque. Les noms et types de données recommandés pour les métadonnées d'imagerie aérienne sont répertoriés ici. Enregistrez ces attributs pour chaque mosaïque source. Les métadonnées seront ensuite copiées dans tous les jeux de données dérivés. Les utilisateurs peuvent également ajouter d'autres champs de métadonnées aux mosaïques selon leurs besoins.

    Ce champ est couramment utilisé pour définir quelle image d'une mosaïque apparaît en haut

    Enregistrez la date d'acquisition la plus ancienne pour le jeu de données raster (si inconnue, utilisez le 1er janvier AAAA).

    Le jeu de données raster peut contenir des données provenant de plusieurs images et la date d'acquisition d'images individuelles peut ne pas être disponible. Au lieu de cela, il est utile d'avoir la plage de dates d'acquisition pour toutes les images contenues.

    Enregistrez la dernière date d'acquisition pour le jeu de données raster (si inconnue, utilisez le 31 décembre AAAA). (Voir FirstDate)

    Un identifiant unique pour chaque collecte de données

    La source d'origine des données (par exemple, USGS ou le fournisseur de données pour un projet personnalisé)

    Dirigez les utilisateurs vers l'emplacement des fichiers de métadonnées d'origine stockés sur un emplacement réseau accessible

    Le capteur utilisé pour capturer la collection (par exemple, le nom de l'appareil photo numérique ou le type d'appareil photo argentique)

    Identifier les images avec ou sans feuilles (1=Leaf_On, 2=Leaf_Off, 0=Unknown)

    Deuxièmement, remplissez les champs. Si toutes les données d'une collection ont les mêmes métadonnées, utilisez le Calculer_Champ outil pour renseigner les valeurs.

    Comment dois-je gérer les valeurs NoData dans mes images ?

    Les pixels NoData sur les bords des orthophotos peuvent rendre difficile la mosaïque de vos images. Le Créer des mosaïques sources L'outil de workflow est conçu pour rationaliser le processus de suppression des pixels NoData à l'aide du Empreinteparamètre. À moins que vos carreaux ne soient assortis aux bords, définissez le Empreinte paramètre à "Supprimer les bords noirs autour des images" pour supprimer les pixels NoData.

    Pour supprimer les valeurs NoData manuellement, vous devrez procéder comme suit.

      1. Définissez les propriétés de la mosaïque comme suit :

    Si vous avez des empreintes précises : Importez ces polygones dans l'emprise de la mosaïque à l'aide de l'outil Importer une empreinte ou une limite outil.

    Si vous n'avez pas d'empreintes : Exécutez le Créer des empreintes outil utilisant le Radiométrie option et les paramètres suivants, selon le format de vos données.

    Estimation raisonnable en fonction de la complexité de l'empreinte (

    Assez grand pour supprimer la plupart, mais pas la totalité, du chevauchement entre les images

    Cadres d'image individuels orthorectifiés

    Définissez une valeur qui réduira l'empreinte pour qu'elle soit bien à l'intérieur des étendues valides de chaque image, mais sans perdre le chevauchement entre les images. Si les fichiers de données source ont un collier de données non-image (telles que des repères et des annotations de film, si la source était un film numérisé), vous devrez probablement utiliser une distance de rétrécissement beaucoup plus grande de 200 pixels, par exemple.

    Les unités pour distance de rétrécissement sont basés sur le système de coordonnées de la mosaïque, et non sur les pixels, alors tenez compte de la résolution de vos images (mètres par pixel) lors de la définition de ce paramètre. Par exemple, avec des données de 0,5 mètre, une valeur de 50 mètres équivaut à 100 pixels.

    Si les données sont comprimé (par exemple, les formats MrSID, ECW, JP2 ou JPEG), les valeurs NoData d'origine peuvent avoir été modifiées. Par conséquent, le processus de création d'empreintes doit être configuré pour ignorer une plage de valeurs NoData. Si le NoData est noir (pixel = 0), ajustez la valeur minimale à quelques chiffres supérieurs à zéro (par exemple, essayez 4). Si le NoData est blanc (pixel = 255), ajustez la valeur maximale à quelques chiffres inférieurs à 255 (par exemple, essayez 251).

    Vous devrez probablement expérimenter pour déterminer les paramètres optimaux pour vos données. Si vous avez une grande collection d'images, testez avec une petite sélection d'images avant de traiter votre ensemble de données complet.

    Dois-je appliquer une correction des couleurs ?

    La correction des couleurs a probablement déjà été appliquée aux orthophotos prétraitées, auquel cas une correction des couleurs supplémentaire (affinement de la radiométrie de l'image) n'est pas nécessaire.

    Si la correction des couleurs n'a pas été appliquée, examinez l'imagerie visuellement pour décider si elle est importante. Si vous devez appliquer une correction des couleurs, corrigez chaque mosaïque source séparément (pour la correspondance image à image). Vous pouvez ensuite décider d'ajuster les mosaïques source pour une correspondance d'une année sur l'autre. Pour plus d'informations sur la façon d'appliquer des corrections de couleurs, reportez-vous à la section Équilibrage des couleurs d'un ensemble de données en mosaïque.

    La correction des couleurs ne peut pas être appliquée aux mosaïques multi-images. Si les données présentent des problèmes de couleur ou de contraste, cela devra être corrigé dans les images individuelles par votre fournisseur de données avant de créer les mosaïques multi-images.

    Dois-je créer des lignes de couture ?

    Les lignes de jointure ne sont pas nécessaires, sauf si vous travaillez avec des cadres d'image orthorectifiés individuels. Examinez visuellement votre mosaïque source et si vous constatez des incohérences gênantes entre les images (généralement des immeubles de grande hauteur), vous pouvez créer des lignes de couture.

    Dois-je créer des aperçus ?

    Les aperçus ne sont pas nécessaires si vous créez un cache de tuiles raster avec vos images.

    Sinon, vous devez créer des aperçus pour chaque mosaïque source.

      Exécutez le Définir des aperçus outil en utilisant les paramètres suivants.

    Environ 1/500 de la largeur d'un fichier image typique. Par exemple, si une image couvre deux kilomètres, définissez la taille de pixel de base de la vue d'ensemble sur quatre mètres.


    1998 Quadrangle d'orthophoto numérique - Échelle 1:12 000 - Quad 33NE - SUCCESS POND

    Les orthophotos combinent les caractéristiques de l'image d'une photographie avec les qualités géométriques d'une carte. L'orthophotoquad numérique primaire (DOQ) est une image à résolution au sol de 1 mètre, quart de quadrangle (3,75 minutes de latitude par 3,75 minutes de longitude). L'étendue géographique de la DOQ équivaut à un quart de quadrangle standard. L'orientation normale des données se fait par lignes (lignes) et échantillons (colonnes). Chaque ligne contient une série de pixels ordonnés d'ouest en est avec l'ordre des lignes du nord au sud. Les valeurs de luminosité de l'image radiométrique sont stockées sous forme de 256 niveaux de gris allant de 0 à 255. Alors que le format USGS d'origine pour la distribution des DOQ est constitué d'images TIFF, GRANIT distribue les données aux formats MrSID et TIFF d'origine.

    L'enregistrement de métadonnées fourni avec le DOQ contient un large éventail d'informations descriptives, notamment des informations sur la source de format, l'instrumentation et les dates de production, et des données pour aider à afficher et à géoréférencer l'image. En plus de ce fichier, le fichier d'en-tête USGS original, y compris les informations sur la source et la coordination, est disponible sur demande. Cependant, veuillez noter que cela ne reflétera pas le traitement terminé au Complex Systems Research Center (voir DATA_QUALITY_INFORMATION ci-dessous). Objectif: Les DOQ servent à diverses fins, des cartes provisoires aux références de terrain pour les enquêtes et analyses en sciences de la terre. Le DOQ est utile en tant que couche d'un système d'information géographique et en tant qu'outil de révision de graphiques linéaires numériques et de cartes topographiques. Information supplémentaire: Tuile de distribution de données : quart de quadrilatère de 7,5 minutes (par exemple, 3,75 x 3,75 minutes) ou quadrilatère complet de 7,5 minutes Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Date/Heure unique : Date_Calendrier : 051599 Currentness_Reference : état du sol Statut: Le progrès: Au travail Maintenance_and_Update_Frequency : Irrégulier Domaine spatial: Bounding_Coordinates : West_Bounding_Coordinate : -71.062 East_Bounding_Coordinate : -71.000 North_Bounding_Coordinate : 44.625 South_Bounding_Coordinate : 44.563 Mots clés: Thème: Theme_Keyword_Thesaurus : Rien Theme_Keyword : DOQ Theme_Keyword : DOQQ Theme_Keyword : orthophoto numérique Theme_Keyword : orthophotoquad numérique Theme_Keyword : carte d'image numérique Theme_Keyword : photographie aérienne Theme_Keyword : photographie rectifiée Theme_Keyword : image rectifiée Theme_Keyword : orthophoto Theme_Keyword : orthophoto quart de quadrangle Theme_Keyword : Orthophoto de 1 mètre Theme_Keyword : Orthophoto de 3,75 x 3,75 minutes Theme_Keyword : Orthophoto de 7,5 x 7,5 minutes Endroit: Place_Keyword_Thesaurus : Rien Lieu_Mot-clé : États Unis Lieu_Mot-clé : Nord-Est Lieu_Mot-clé : Nouvelle-Angleterre Lieu_Mot-clé : New Hampshire Lieu_Mot-clé : ÉTANG À SUCCÈS Access_Constraints : La reconnaissance de GRANIT et du US Geological Survey serait appréciée dans les produits dérivés de ces données. Use_Constraints : Pas pour un usage légal. Point de contact: Coordonnées: Contact_Organization_Primary : Contact_Organisation : Centre de recherche sur les systèmes complexes Personne de contact: Gestionnaire de base de données GRANIT Contact_Position : Gestionnaire de base de données GRANIT Adresse de contact: Type d'adresse: adresse postale et physique Adresse: Morse Hall, Université du New Hampshire Ville: Durham État ou province: NH Code postal: 03824 De campagne: nous Contact_Voice_Téléphone : 603-862-1792 Contact_Fac-similé_Téléphone : 603-862-0188 Contact_Electronic_Mail_Address : [email protected] Heures_de_service : 8h30-17h, HNE Parcourir_Graphique : Browse_Graphic_File_Name : <URL:http://www.granit.sr.unh.edu/cgi-bin/load_file?PATH=/data/database/d-webdata/98doq/browse.gif> Browse_Graphic_File_Description : fichier image gif Browse_Graphic_File_Type : gif Native_Data_Set_Environment : Image TIFF compressée en image MrSID

    Données_Qualité_Informations : Attribut_Précision : Attribute_Accuracy_Report : Pendant la reproduction photographique de la photographie source, une esquive analogique limitée est effectuée pour améliorer la qualité de l'image. L'esquive analogique consiste à retenir la lumière de certaines zones du matériel photographique sensibilisé pour éviter une surexposition. La diapositive est inspectée pour assurer la clarté et l'uniformité radiométrique. Les valeurs de luminosité d'image diapositives sont collectées avec un minimum de manipulation de la qualité d'image. Les valeurs de luminosité de l'image peuvent différer des valeurs de luminosité de l'imagerie d'origine en raison de l'interpolation des valeurs de l'image pendant les processus de numérisation et de rectification. La radiométrie est vérifiée par inspection visuelle du quadrilatère d'orthophoto numérique avec l'image d'origine non rectifiée pour déterminer si l'orthophoto numérique a une qualité d'image identique ou meilleure que l'image d'entrée d'origine non rectifiée. De légères différences radiométriques systématiques peuvent être détectées entre les fichiers DOQ adjacents en raison principalement des différences dans les dates de capture de la photographie source et les angles du soleil de la photographie aérienne le long des lignes de vol. Ces différences peuvent être observées dans la luminosité ou l'obscurité générale d'une image par rapport aux couvertures de fichiers DOQ adjacents Logical_Consistency_Report : N'est pas applicable Completeness_Report : Toutes les images DOQ sont inspectées visuellement pour s'assurer qu'il n'y a pas d'espace ou de mauvais placement d'image dans la zone d'image de 3,75'. Les images DOQ peuvent être dérivées par mosaïquage d'images sources multiples, afin d'assurer une couverture complète. Tous les DOQ sont sans nuage dans la zone d'image de 3,75'. La photographie source est foliée dans les régions de végétation à feuilles caduques. Précision_positionnelle : Précision_horizontale_positionnelle : Horizontal_Positional_Accuracy_Report : Reportez-vous au site Web de l'USGS <URL:http://www.usgs.gov> pour plus d'informations sur la précision de la position horizontale. Notez que l'image GRANIT est refondue sur le système de coordonnées NH State Plane. Précision_de_position_verticale : Vertical_Positional_Accuracy_Report : Reportez-vous au site Web de l'USGS <URL:http://www.usgs.gov> pour plus d'informations sur la précision de la position verticale. Notez que l'image GRANIT est refondue sur le système de coordonnées NH State Plane. Lignée: Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Commission géologique des États-Unis Date de publication: Inconnu Titre: Modèle d'élévation numérique Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Publication_Informations : Publication_Lieu : Reston, Virginie Éditeur: Commission géologique des États-Unis Type_of_Source_Media : bande de cartouche Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_dates/heures : Date de début: 19880805 Fin: Cadeau Source_Currentness_Reference : état du sol Source_Citation_Abbreviation : DEM1 Source_Contribution : Données d'altitude sous la forme d'un ortho-DEM matricé aux intervalles et limites spécifiés par l'utilisateur. Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Commission géologique des États-Unis Date de publication: Inconnu Titre: Numéro d'identification avec photo Geospatial_Data_Presentation_Form : image de télédétection Publication_Informations : Publication_Lieu : Reston, Virginie Éditeur: Commission géologique des États-Unis Source_Scale_Denominator : 40000 Type_of_Source_Media : bande de cartouche Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Date/Heure unique : Date_Calendrier : 051599 Source_Currentness_Reference : état du sol Source_Citation_Abbreviation : PHOTO1 Source_Contribution : Photographie panchromatique en noir et blanc (ou infrarouge couleur) NAPP ou de type NAPP. Les photographies NAPP sont centrées sur la zone de couverture DOQ. Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Commission géologique des États-Unis Date de publication: Matériel inédit Titre: terrain de projet et contrôle photo Geospatial_Data_Presentation_Form : image de télédétection Publication_Informations : Publication_Lieu : Reston, Virginie Éditeur: Commission géologique des États-Unis Type_of_Source_Media : divers médias Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_Dates/Heures : Date de début: Inconnu Fin: Cadeau Source_Currentness_Reference : état du sol Source_Citation_Abbreviation : CONTROL_INPUT Source_Contribution : Contrôle horizontal et vertical utilisé pour établir des positions et des élévations à des fins de référence et de corrélation. Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Commission géologique des États-Unis Date de publication: Matériel inédit Titre: Rapport d'étalonnage Geospatial_Data_Presentation_Form : image de télédétection Publication_Informations : Publication_Lieu : Reston, Virginie Éditeur: Commission géologique des États-Unis Type_of_Source_Media : disque, papier Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_Dates/Heures : Date de début: Inconnu Fin: Cadeau Source_Currentness_Reference : Date de l'étalonnage de l'appareil photo associé à la photographie source. Source_Citation_Abbreviation : CAMERA_INPUT Source_Contribution : Paramètres d'étalonnage de la caméra. Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Commission géologique des États-Unis Date de publication: Inconnu Titre: Quarts de quads orthophoto numériques Édition: 1 Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Publication_Informations : Publication_Lieu : Reston, Virginie Éditeur: Commission géologique des États-Unis Source_Scale_Denominator : 12000 Type_of_Source_Media : CD ROM Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_dates/heures : Date de début: Inconnu Fin: Cadeau Source_Currentness_Reference : Date de publication Source_Citation_Abbreviation : USGSDOQ Source_Contribution : DOQ dans le système de référencement standard USGS au format TIFF. Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Centre de recherche sur les systèmes complexes Date de publication: Inconnu Titre: Limites quart de quad Édition: 1 Geospatial_Data_Presentation_Form : carte Publication_Informations : Publication_Lieu : Durham, New Hampshire Éditeur: Centre de recherche sur les systèmes complexes, UNH Source_Scale_Denominator : 12000 Type_of_Source_Media : numérique Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_dates/heures : Date de début: Inconnu Fin: Cadeau Source_Currentness_Reference : Date de publication Source_Citation_Abbreviation : QQBOUNDS Source_Contribution : Limites de quart de quart de l'USGS Marche à suivre: Description du processus: Les procédures de production, l'instrumentation, le matériel et les logiciels utilisés dans la collecte des DOQ standard de l'USGS varient en fonction des systèmes utilisés sur les sites de production du contrat, du coopérateur ou de l'USGS. La majorité des ensembles de données DOQ sont acquis par le biais d'un contrat gouvernemental. L'étape du processus décrit, en général, le processus utilisé dans la production d'ensembles de données standard USGS DOQ.

    Le processus de rectification nécessite, en entrée, un fichier de paramètres utilisateur pour contrôler le processus de rectification, un modèle numérique d'élévation (DEM1) quadrillé aux limites, à la projection, à la zone, à la référence et aux unités XY spécifiées par l'utilisateur, un fichier image numérique numérisé (PHOTO1) couvrant le même zone que le DEM, les valeurs des points XYZ au sol (CONTROL_INPUT) et leurs coordonnées photo conjuguées dans le système de coordonnées de la caméra, et les mesures des repères (CAMERA_INPUT) dans l'image numérisée.

    Le rapport d'étalonnage de la caméra (CAMERA_INPUT) fournit la distance focale de la caméra et les distances en millimètres entre le centre optique de la caméra et les 8 repères de la caméra. Ces repères définissent le cadre de référence des mesures spatiales réalisées à partir de la photographie. Les points de contrôle au sol (CONTROL_INPUT) acquis à partir de levés au sol ou développés en aérotriangulation sont de classe de troisième ordre 1 ou supérieure et répondent à la norme nationale de précision cartographique (NMAS) pour l'échelle 1:12 000. Les points de contrôle au sol sont dans le Mercator transverse universel ou le système de coordonnées State Plane sur NAD83. Les résidus horizontaux et verticaux des points de jonction aérotriangulés sont égaux ou inférieurs à 2,5 mètres. La configuration standard des points de passage d'aérotriangulation se compose de 9 points de contrôle au sol, un près de chaque coin, un au centre près de chaque côté et 1 près du centre de la photographie, sont utilisés. Les positions conjuguées des points de contrôle au sol sur la photographie sont mesurées et enregistrées en coordonnées de caméra.

    Le fichier d'image raster (PHOTO_1) est créé en numérisant une diapositive de film de photographie aérienne avec un scanner d'image de précision.Une ouverture d'environ 25 à 32 microns est utilisée, avec une ouverture ne dépassant pas 32 microns autorisée. En utilisant des photographies à l'échelle 1:40 000, une ouverture de balayage de 25 microns équivaut à une résolution au sol de 1 mètre. Le scanner convertit les densités de l'image photographique en valeurs d'échelle de gris allant de 0 à 255 pour les photographies en noir et blanc. Les fichiers numérisés avec une résolution au sol inférieure à 1 mètre ou supérieure à 1 mètre mais inférieure à 1,28 mètre sont rééchantillonnés à 1 mètre.

    La principale source de données altimétriques (DEM1) sont des ensembles de données DEM standard de la National Digital Cartographic Data Base (NDCDB). Les DEM conformes aux normes USGS sont également produits par des sous-traitants pour répondre aux exigences de production DOQ et sont ensuite archivés dans le NDCDB. Toutes les données DEM sont équivalentes ou supérieures au niveau 1 de la norme USGS DEM. Le DEM utilisé dans la production de DOQ a généralement un espacement des poteaux de grille de 30 mètres et possède un RMSE vertical de 7 mètres ou moins. Un DEM couvrant l'étendue de la photographie est utilisé pour la rectification. Le DEM est parcouru des valeurs X-Y minimales aux valeurs maximales sélectionnées par l'utilisateur et les valeurs DEM X-Y-Z sont utilisées pour trouver les coordonnées des pixels dans la photographie numérisée à l'aide des transformations mentionnées ci-dessus. Pour chaque subdivision de cellule d'image raster, une valeur de luminosité ou d'échelle de gris est obtenue en utilisant le rééchantillonnage du voisin le plus proche, bilinéaire ou par convolution cubique de l'image numérisée. L'algorithme de traitement des pixels est indiqué dans le fichier d'en-tête. Une transformation inverse relie les coordonnées de l'image référencées à l'espace de coordonnées de référence à l'espace de coordonnées du scanner. Pour les zones pour lesquelles un DEM de 7,5 minutes n'est pas disponible et les différences de relief sont inférieures à 150 pieds, un planar-DEM (grille de substitution de plan de pente) peut être utilisé.

    Processus de rectification : Les points de contrôle photo et la distance focale sont ajustés de manière itérative à leurs points de contrôle au sol conjugués à l'aide d'une seule équation de résection de l'espace photo. De cet ajustement mathématique est obtenue une matrice de rotation de constantes autour des trois axes de la caméra. Cette matrice de rotation peut ensuite être utilisée pour trouver les coordonnées de la photographie ou de l'appareil photo de tout autre point X-Y-Z au sol. Ensuite, un ajustement bidimensionnel est effectué entre les repères mesurés sur la photographie numérisée et leurs coordonnées conjuguées de la caméra. Les constantes de transformation sont développées à partir de l'ajustement et les coordonnées de l'appareil photo ou de la photo sont utilisées à l'envers pour trouver leurs coordonnées de pixels conjugués sur la photographie numérisée.

    Contrôle qualité : Toutes les données sont inspectées conformément à un plan de contrôle qualité. Les entrepreneurs DOQ doivent respecter les normes DOQ pour l'exactitude des attributs, la cohérence logique et l'exhaustivité des données.

    Une fois acquis par le Complex Systems Research Center, les USGSDOQ sont traités comme suit : - Convertir l'image en grille (ARC/INFO imagegrid) - Projeter la grille à partir des mètres UTM (zone 18 ou 19), NAD83 en NH State Plane feet (Zone 4676) , NAD83 - Découpez la grille projetée aux limites d'un quart de quart à l'aide de QQBOUNDS, éliminant ainsi tout chevauchement dans les zones d'image. - Convertir la grille en image TIFF (image de grille ARC/INFO sans compression) - Convertir l'image TIFF en MrSID géo-référencé avec un rapport d'encodage 1:20 Date de traitement: 20001101 Source_Produced_Citation_Abbreviation : Version 1 Processus_Contact : Coordonnées: Contact_Person_Primary : Contact_Organisation : Centre de recherche sur les systèmes complexes Personne de contact: Gestionnaire de base de données GRANIT Contact_Position : Gestionnaire de base de données GRANIT Adresse de contact: Type d'adresse: adresse postale et physique Adresse: Morse Hall, Université du New Hampshire Ville: Durham État ou province: NH Code postal: 03824 De campagne: nous Contact_Voice_Téléphone : 603-862-1792 Contact_Fac-similé_Téléphone : 603-862-0188 Contact_Electronic_Mail_Address : [email protected] Heures_de_service : 8h30-17h, HNE

    Spatial_Data_Organization_Information : Direct_Spatial_Reference_Method : Raster

    Informations_de_référence_spatiale : Définition_du_système_de_coordonnées_horizontales : Planaire : Grid_Coordinate_System : Grid_Coordinate_System_Name : Système de coordonnées du plan d'état 1983 State_Plane_Coordinate_System : SPCS_Zone_Identifier : New Hampshire Transverse_Mercator : Scale_Factor_at_Central_Meridian : 0.999967 Longitude_of_Central_Meridian : -71.666667 Latitude_of_Projection_Origin : 42.500000 False_Easting : 300000.000000 False_Northing : 0.000000 Planar_Coordinate_Information : Planar_Coordinate_Encoding_Method : Ligne et colonne Coordinate_Representation : Abscisse_Résolution : 3.28 Résolution_ordonnée : 3.28 Planar_Distance_Units : Pieds Geodetic_Model : Horizontal_Datum_Name : Système de référence nord-américain de 1983 Ellipsoïde_Name : GR 80 Demi-grand axe: 6378137.0000000 Denominator_of_Flattening_Ratio : 298.26


    1974 Mosaïque d'orthophoto numérique - Échelle 1:20 000 - Comté de Rockingham, New Hampshire

    En plus des photos papier, les principales sources de données utilisées dans la photo-orthorectification comprenaient des orthophotos numériques (DOQS) à l'échelle 1:12 000 de 1998 et des modèles numériques d'élévation (MNE) de 30 mètres.

    La mosaïque est fournie au format IMAGINE (*.img/.ige). Une version MrSID (*.sid) de la mosaïque est également disponible, mais la qualité de l'image peut être moins bonne en raison de la compression appliquée. Les 484 orthophotos individuelles, au format .tif, sont également disponibles.

    L'orientation normale des données se fait par des lignes (lignes) et des échantillons (colonnes). Chaque ligne contient une série de pixels ordonnés d'ouest en est avec l'ordre des lignes du nord au sud. Les valeurs de luminosité de l'image radiométrique sont stockées sous forme de 256 niveaux de gris allant de 0 à 255.

    Notez que des sections de cet enregistrement de métadonnées, en particulier la section Qualité des données, décrivent le traitement effectué sur les photos individuelles utilisées pour générer la mosaïque. Objectif: Cette mosaïque d'orthophotographies historiques offre une perspective visuelle du paysage au début des années 1970. En raison de ses qualités géométriques, il est utile comme couche de référence dans un système d'information géographique et fournit un outil précieux pour la cartographie de l'utilisation des terres et l'analyse des changements. Information supplémentaire: Tuile de distribution de données : comté Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_dates/heures : Date de début: 19740320 Fin: 19741024 Currentness_Reference : état du sol Statut: Le progrès: Compléter Maintenance_and_Update_Frequency : Aucun prévu Domaine spatial: Bounding_Coordinates : West_Bounding_Coordinate : -71.452548 East_Bounding_Coordinate : -70.584861 North_Bounding_Coordinate : 43.290314 South_Bounding_Coordinate : 42.705901 Mots clés: Thème: Theme_Keyword_Thesaurus : Rien Theme_Keyword : Orthophoto numérique Theme_Keyword : Carte-image numérique Theme_Keyword : Photographie aérienne Theme_Keyword : Photographie rectifiée Theme_Keyword : Image rectifiée Theme_Keyword : Orthophoto Theme_Keyword : Historique Endroit: Place_Keyword_Thesaurus : Rien Lieu_Mot-clé : États Unis Lieu_Mot-clé : Nord-Est Lieu_Mot-clé : Nouvelle-Angleterre Lieu_Mot-clé : New Hampshire Lieu_Mot-clé : Comté de Rockingham Temporel: Temporal_Keyword_Thesaurus : Rien Mot-clé_temporel : 1974 Mot-clé_temporel : 74 Access_Constraints : La reconnaissance du GRANIT est appréciée dans les produits dérivés de ces données. Use_Constraints : Pas pour un usage légal. Point de contact: Coordonnées: Contact_Organization_Primary : Contact_Organisation : Centre de recherche sur les systèmes complexes, Université du New Hampshire Personne de contact: Gestionnaire de base de données GRANIT Contact_Position : Gestionnaire de base de données GRANIT Adresse de contact: Type d'adresse: adresse postale et physique Adresse: Morse Hall, Université du New Hampshire Ville: Durham État ou province: NH Code postal: 03824 De campagne: nous Contact_Voice_Téléphone : 603-862-1792 Contact_Fac-similé_Téléphone : 603-862-0188 Contact_Electronic_Mail_Address : [email protected] Heures_de_service : 8h30-17h, HNE Parcourir_Graphique : Browse_Graphic_File_Name : <www.granit.sr.unh.edu/cgi-bin/load_file?PATH=/data/database/d-webdata/74dom/browse.gif> Browse_Graphic_File_Description : fichier image gif Browse_Graphic_File_Type : GIF Data_Set_Crédit : Base de données GRANIT Native_Data_Set_Environment : IMAGINER le format

    Attribut_Précision : Attribute_Accuracy_Report : Pendant la numérisation, les valeurs de luminosité et de contraste de l'image positive du papier ont été collectées avec un minimum de manipulation de la qualité d'image. Cependant, le processus de numérisation peut avoir modifié certaines des valeurs de luminosité de la source. Une fois la photographie au format numérique, une manipulation limitée de la luminosité et du contraste a été effectuée pour améliorer la qualité de l'image.

    Les valeurs de luminosité et de contraste de l'image peuvent également s'écarter des valeurs de luminosité de l'imagerie d'origine en raison de l'interpolation des valeurs de l'image pendant les processus de rectification. La radiométrie de l'imagerie rectifiée a été vérifiée par inspection visuelle de l'orthophoto numérique avec l'image originale non rectifiée.

    De légères différences radiométriques systématiques peuvent être détectées entre les fichiers d'orthophotos adjacents en raison principalement des différences dans les dates de capture de la photographie source et les angles du soleil de la photographie aérienne le long des lignes de vol. Ces différences peuvent être observées dans la luminosité ou l'obscurité générale d'une image par rapport aux couvertures de fichiers orthophoto adjacents. Logical_Consistency_Report : Toute l'imagerie orthophotographique a été inspectée visuellement pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'espace ou de mauvais placement d'image dans la zone de mosaïque d'images. Completeness_Report : Toutes les orthophotos sont sans nuage dans la zone d'image.

    La photographie source peut être avec ou sans feuilles dans les régions de végétation à feuilles caduques, selon la date d'acquisition de l'imagerie originale.

    Le produit à l'échelle du comté a été obtenu en mosaïquant une image sur deux de la collection complète d'orthophotos. En raison des zones de chevauchement standard dans la photographie source, cela était suffisant pour assurer une couverture complète et transparente du comté tout en évitant l'incorporation de données excédentaires. Précision_positionnelle : Précision_horizontale_positionnelle : Horizontal_Positional_Accuracy_Report : La précision horizontale de chaque orthophoto d'entrée a été exprimée sous la forme d'une erreur quadratique moyenne estimée (RMSE). Le RMSE maximum pour toutes les orthophotos utilisées pour compiler la mosaïque était < 1.

    De plus, une inspection visuelle de la mosaïque à l'échelle du comté a été effectuée pour comparer les coordonnées planimétriques (X et Y) des points sélectionnés avec les coordonnées des mêmes points déterminées à partir des orthophotos de référence. Lignée: Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: USDA-APFO Date de publication: 1974 Titre: 74photo(rouleau#)-(photo#) Publication_Informations : Publication_Lieu : Salt Lake City, Utah Éditeur: USDA-APFO Lien_en ligne : N / A Source_Scale_Denominator : 20000 Type_of_Source_Media : Positifs papier Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_dates/heures : Date de début: 19740320 Fin: 19741024 Source_Currentness_Reference : état du sol Source_Citation_Abbreviation : PHOTO1 Source_Contribution : Des photographies panchromatiques de type NAPP ou NAPP ont fourni la principale source de la mosaïque à l'échelle du comté. Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Centre de recherche sur les systèmes complexes, Université du New Hampshire Date de publication: 19990301 Titre: Modèle d'élévation numérique Publication_Informations : Publication_Lieu : Durham, New Hampshire Éditeur: Centre de recherche sur les systèmes complexes, Université du New Hampshire Lien_en ligne : <URL :http://www.granit.sr.unh.edu> Source_Scale_Denominator : 24000 Type_of_Source_Media : Fichier numérique Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Plage_de_dates/heures : Date de début: 19790701 Fin: cadeau Source_Currentness_Reference : date de publication Source_Citation_Abbreviation : DEM2 Source_Contribution : A fourni le contrôle vertical de base nécessaire pour effectuer l'orthorectification. Source_Information : Source_Citation : Citation_Information : Auteur: Commission géologique des États-Unis Date de publication: 1998 Titre: Quarts de quads orthophoto numériques (98doq(tile#)) Geospatial_Data_Presentation_Form : image de télédétection Publication_Informations : Publication_Lieu : Reston, Virginie Éditeur: Commission géologique des États-Unis Source_Scale_Denominator : 12000 Type_of_Source_Media : Fichier numérique Source_Time_Period_of_Content : Time_Period_Information : Date/Heure unique : Date_Calendrier : 19980428 Source_Currentness_Reference : état du sol Source_Citation_Abbreviation : DOQ3 Source_Contribution : Contrôle horizontal utilisé pour établir des positions à des fins de référence et de corrélation. Marche à suivre: Description du processus: Les photos sources (PHOTO1) ont été converties en fichiers d'images matricielles numériques (format *.tif) en scannant les positifs papier avec un Microtek Scanmaker 9800XL. Une résolution de numérisation de 600 dpi a été utilisée dans le processus, qui a converti les densités d'images photographiques en valeurs d'échelle de gris allant de 0 à 255 (pour les photographies en noir et blanc). Les fichiers d'image raster résultants ont été dégradés à 400 dpi à l'aide d'Adobe Photoshop pour réduire la taille du fichier. Le nivellement automatique des images a été effectué pour normaliser autant que possible les valeurs d'échelle de gris sur toutes les images et pour améliorer la qualité générale de l'image.

    Imagine (v8.6) ORTHOBASE a ensuite été utilisé pour générer des orthophotos à partir des images numérisées. En plus des images, les entrées suivantes étaient requises : un fichier de paramètres utilisateur (ou fichier "block") pour contrôler le processus de rectification, un modèle numérique d'élévation (DEM2) quadrillé aux limites spécifiées par l'utilisateur (avec les unités de projection, de zone, de référence et XY associées). ), les fichiers de référence d'image numérique numérisés (DOQ3) couvrant la zone du projet (également avec les unités de projection, de zone, de référence et XY associées), les valeurs des points XYZ au sol et leurs coordonnées photo conjuguées dans le système de coordonnées de la caméra, les valeurs des points de liaison calculées et leurs conjugués coordonnées de la photo dans le système de coordonnées de la caméra et mesures des repères dans les images numérisées.

    En règle générale, un rapport d'étalonnage de caméra fournit des données sur la distance focale de la caméra et les distances en millimètres entre le centre optique de la caméra et les 4 repères de la caméra. Ces repères définissent le cadre de référence des mesures spatiales réalisées à partir de la photographie. Le rapport a été obtenu auprès du bureau de l'USDA-APFO et les informations y ont été saisies dans IMAGINE.

    Les points de contrôle au sol (GCP) ont été acquis en comparant les positions visibles à la fois dans les fichiers de référence (DOQ3) et dans les fichiers d'images numériques numérisées. Le nombre standard de GCP par image était compris entre 10 et 25, et le placement était réparti dans chaque fichier d'image numérique numérisé. Les GCP ont été mesurés à partir des fichiers de référence en pieds NH State Plane, NAD83. Les positions conjuguées des GCP sur les images numérisées ont été mesurées et enregistrées en coordonnées de caméra.

    En plus de collecter le contrôle horizontal (valeurs X-Y) à partir des fichiers de référence (DOQ3), DEM2 a été utilisé pour collecter une valeur Z correspondante pour chaque GCP. Cette valeur Z a aidé à minimiser la distorsion causée par la variation topographique à travers les images.

    Les valeurs des points de liaison ont été générées par le logiciel sur la base de la similitude des caractéristiques dans les zones de chevauchement/de chevauchement entre plusieurs images. Ces points ont fourni un contrôle supplémentaire pendant le processus d'orthorectification.

    Sur la base des GCP et des points de liaison, les RMSE mesurant l'"ajustement" approximatif de la transformation de l'image ont été calculés et examinés. Les points associés à des valeurs supérieures à 1 ont été déplacés ou rejetés. Avec l'ensemble final de valeurs de contrôle horizontales et verticales, chaque image a été orthorectifiée.

    Le contrôle qualité a été effectué en comparant chaque image nouvellement rectifiée aux images nouvellement rectifiées adjacentes pour assurer une superposition correcte des caractéristiques communes. Le fichier de référence numérique (DOQ3) a également été superposé sur les images nouvellement rectifiées pour assurer un transfert correct des coordonnées. Une fois que chaque image a passé le contrôle qualité, les bords ont été coupés pour extraire uniquement la zone centrale de l'image.

    Imagine a ensuite été utilisé pour générer la mosaïque à l'échelle du comté. Essentiellement, une photo sur deux a été utilisée, car elle offrait une couverture complète de la zone tout en évitant le traitement de données excédentaires. Le fichier résultant est un fichier Imagine (.img/.ige). Source_Used_Citation_Abbreviation : PHOTO1 Source_Used_Citation_Abbreviation : DEM2 Source_Used_Citation_Abbreviation : DOQ3 Date de traitement: 200309 Processus_Contact : Coordonnées: Contact_Person_Primary : Contact_Organisation : Centre de recherche sur les systèmes complexes Personne de contact: Gestionnaire de base de données GRANIT Contact_Position : Gestionnaire de base de données GRANIT Adresse de contact: Type d'adresse: adresse postale et physique Adresse: Morse Hall, Université du New Hampshire Ville: Durham État ou province: NH Code postal: 03824 De campagne: nous Contact_Voice_Téléphone : 603-862-1792 Contact_Fac-similé_Téléphone : 603-862-0188 Contact_Electronic_Mail_Address : [email protected] Heures_de_service : 8h30-17h, HNE

    Direct_Spatial_Reference_Method : Raster Raster_Object_Information : Raster_Object_Type : Pixels Row_Count : 70415 Column_Count : 76836 Nombre_vertical : 1

    Définition_du_système_de_coordonnées_horizontales : Planaire : Grid_Coordinate_System : Grid_Coordinate_System_Name : Système de coordonnées du plan d'état 1983 State_Plane_Coordinate_System : SPCS_Zone_Identifier : New Hampshire Transverse_Mercator : Scale_Factor_at_Central_Meridian : 0.999967 Longitude_of_Central_Meridian : -71.66666 Latitude_of_Projection_Origin : 42.500000 False_Easting : 984250.000000 False_Northing : 0.000000 Planar_Coordinate_Information : Planar_Coordinate_Encoding_Method : Ligne et colonne Coordinate_Representation : Abscisse_Résolution : 3.000000 Résolution_ordonnée : 3.000000 Planar_Distance_Units : pied d'arpentage Geodetic_Model : Horizontal_Datum_Name : Système de référence nord-américain de 1983 Ellipsoïde_Name : Système de référence géodésique 80 Demi-grand axe: 6378137.000000 Denominator_of_Flattening_Ratio : 298.257222

    Présentation_Description : Entity_and_Attribute_Overview : Pour les orthophotos provenant de sources panchromatiques, chaque pixel contient une valeur d'échelle de gris de 8 bits comprise entre 0 et 255. Une valeur de 0 représente la couleur noire tandis qu'une valeur de 255 représente la couleur blanche. Toutes les valeurs comprises entre 0 et 255 sont représentées par une nuance de gris variant du noir au blanc. Entity_and_Attribute_Detail_Citation : Rien

    Informations_de_distribution : Distributeur: Coordonnées: Contact_Organization_Primary : Contact_Organisation : Centre de recherche sur les systèmes complexes Personne de contact: Gestionnaire de base de données GRANIT Contact_Position : Gestionnaire de base de données GRANIT Adresse de contact: Type d'adresse: adresse postale et physique Adresse: Morse Hall, Université du New Hampshire Ville: Durham État ou province: NH Code postal: 03824 De campagne: nous Contact_Voice_Téléphone : 603-862-1792 Contact_Fac-similé_Téléphone : 603-862-0188 Contact_Electronic_Mail_Address : [email protected] Heures_de_service : 8h30-17h. est Ressource_Description : Données téléchargeables Distribution_Responsabilité : Les données numériques dans NH GRANIT représentent les efforts des agences contributrices pour enregistrer des informations à partir des sources citées. Complex Systems Research Center, sous contrat avec le NH Office of State Planning, et en consultation avec les agences coopérantes, maintient un programme continu pour identifier et corriger les erreurs dans ces données. OSP, CSRC et les agences coopérantes ne font aucune réclamation quant à la validité ou la fiabilité ou à toute utilisation implicite de ces données. Standard_Order_Process : Forme_numérique : Informations_de_transfert_numérique : Nom_format : Imaginez (.img/.ige) Taille_transfert : 5,3 G Option_de_transfert_numérique : Option_en ligne : Informations_de_contact_ordinateur : Adresse réseau: Network_Resource_Name : URL :<http://www.granit.sr.unh.edu> Frais: Aucun frais lorsqu'il est téléchargé à partir d'Internet. Coût de reproduction pour mise à disposition sur CD/ROM, DVD ou autre support. Instructions_de_commande : Envoyez un e-mail à GRANIT ([email protected]) ou commandez sur le site Web (www.granit.sr.unh.edu). Tourner autour: Deux semaines. Prérequis_techniques : Rien Metadata_Reference_Information : Metadata_Date : 20030113 Métadonnées_Contact : Coordonnées: Contact_Organization_Primary : Contact_Organisation : Centre de recherche sur les systèmes complexes, Université du New Hampshire Personne de contact: Gestionnaire de base de données GRANIT Contact_Position : Gestionnaire de base de données GRANIT Adresse de contact: Type d'adresse: adresse postale et physique Adresse: Morse Hall, Université du New Hampshire Ville: Durham État ou province: NH Code postal: 03824 De campagne: nous Contact_Voice_Téléphone : 603-862-1792 Contact_Fac-similé_Téléphone : 603-862-0188 Contact_Electronic_Mail_Address : [email protected] Heures_de_service : 8h30-17h, HNE Metadata_Standard_Name : Normes de contenu FGDC pour les métadonnées géospatiales numériques Metadata_Standard_Version : FGDC-STD-001-1998 Metadata_Time_Convention : heure locale

    Généré par député version 2.8.13 le jeu. 13 déc. 10:07:03 2007


    Rendre la zone de nodata d'un aperçu d'orthophoto rééchantillonné en blanc ? - Systèmes d'information géographique

    Les fiches d'information suivantes fournissent des informations sommaires sur les principaux programmes nationaux de cartographie qui suivent, développent et/ou partagent des données géospatiales. Ces informations sont disponibles pour soutenir les Régions et les PMR dans la conduite de leurs activités régulières de planification et de gestion de projet.

    De plus, cette coordination soutient les relations fructueuses qui sont nécessaires entre les Régions/PMR et les autres personnels étatiques et fédéraux.

    Les programmes identifiés ici ne sont pas statiques. De nouvelles données sont ajoutées à l'inventaire national chaque mois. Les efforts futurs et les projets prévus sont constamment mis à jour. Par conséquent, il convient d'examiner les programmes nationaux ainsi que les sources de données locales afin d'obtenir les données les plus récentes disponibles.

    Les programmes détaillés ici comprennent :

    Chacun des programmes de développement de données répertoriés ici se concentre sur les besoins spécifiques de leurs utilisateurs finaux. Cependant, ils ont tous des applications potentielles pour la modernisation de la carte des crues.

    La modernisation des cartes FEMA joue un rôle essentiel à la fois dans le développement de données précises et dans la coordination des activités géospatiales et la progression de ces activités. La compréhension et la participation à ces programmes aideront à atteindre l'objectif de l'Infrastructure nationale de données spatiales (NSDI), qui est de construire un réseau physique, organisationnel et virtuel conçu pour permettre le développement et le partage des ressources d'informations géographiques numériques de ce pays.

    Programme national d'orthophoto numérique (NDOP)

    http://www.ndop.gov

    Faits saillants du programme

    Produit de données

    • Orthophotographie en noir et blanc d'une résolution de 1 mètre dans tout le pays
    • Orthophotographie haute résolution (généralement 1 pied) en couleurs naturelles (certaines en noir et blanc) dans des zones urbaines sélectionnées
    • Orthophotographie haute résolution (inférieure à 1 mètre) pour certains États
    • Les données de 1 mètre sont disponibles au niveau national
    • Toutes ces données répondent aux spécifications de précision FEMA
    • L'imagerie non compressée offre une qualité visuelle maximale
    • Source des orthophotos si les données locales ou étatiques ne sont pas disponibles
    • Les orthos en milieu urbain sont très récents
    • Accessible via le Seamless Data Distribution System (http://seamless.usgs.gov)

    Désavantages

    • Données haute résolution dans les zones urbaines plus difficiles à manipuler en raison de la taille du fichier
    • Une grande partie des données de 1 mètre date de plusieurs années
    • Les carreaux quart de quart en pleine résolution sont également difficiles à gérer par rapport aux mosaïques compressées de la même imagerie disponibles auprès de l'USDA
    • Les zones limitées sont de qualité assez médiocre ou la photographie infrarouge couleur n'est pas aussi agréable visuellement

    Aperçu du programme

    Le National Digital Orthophoto Program (NDOP) a été créé en 1993 en tant que consortium d'agences fédérales dans le but de développer et de maintenir une couverture nationale d'ortho-imagerie dans le domaine public en établissant des partenariats avec des organisations fédérales, étatiques, locales, tribales et privées.

    Détails des données

    Les DOQ à l'échelle nationale sont des images en noir et blanc (N/B), en couleur naturelle ou en couleur infrarouge (CIR) avec une résolution au sol de 1 mètre.

    Des images haute résolution (généralement un pied) sont disponibles pour les plus grandes zones urbaines et capitales d'État du pays. L'imagerie est généralement de couleur naturelle.

    L'USGS a également des accords dans lesquels elle distribue des images haute résolution à l'échelle de l'État pour certains États.

    Applicabilité des données au programme de cartographie des inondations

    Toutes ces données répondent aux spécifications de précision de la FEMA et pourraient être utilisées comme cartes de base pour les DFIRM si la qualité de l'image est acceptable.

    Disponibilité des données

    L'état des données pour les images haute résolution est disponible sur http://seamless.usgs.gov/website/seamless/products/listofortho.asp. L'USGS développe une nouvelle capacité pour afficher l'état des DOQ d'un mètre.

    Ordonnancement des données

    Dans le Seamless Data Distribution System sur http://seamless.usgs.gov, les utilisateurs spécifient l'empreinte des données dont ils ont besoin. Les données sont au format GeoTIFF, système de coordonnées UTM, NAD 83. Jusqu'à 1,6 gigaoctets de données (transmis en unités de 100 mégaoctets) peuvent être téléchargés gratuitement en une seule requête via plusieurs requêtes, les utilisateurs peuvent télécharger plus de données gratuitement. Si une seule demande dépasse la limite de 1,6 gigaoctet, le système offre la possibilité de fournir les données sur support moyennant des frais couvrant le traitement, la gestion et l'envoi.

    Dans le passé, l'USGS produisait trois types de DOQ en mosaïque qui peuvent également être utilisés :

    • DOQ de 3,75 minutes (quart de quart) sont disponibles aux formats Native et GeoTIFF. Les DOQ au format natif sont convertis en projection Universal Transverse Mercator (UTM) et référencés soit au North American Datum (NAD) de 1927 (NAD27) soit au NAD de 1983 (NAD83). Les DOQ au format GeoTIFF sont convertis en projection UTM et référencés au NAD83. La taille de fichier moyenne d'un quart de quad N/B est de 40 à 45 mégaoctets, et un fichier couleur est généralement de 140 à 150 mégaoctets. Les DOQ quart de quad sont distribués sur CD-ROM, DVD, bande 8 mm et protocole de transfert de fichiers (FTP) sous forme de fichiers non compressés. Un logiciel est disponible pour convertir une image DOQ du format natif au format GeoTIFF au format NAD27 ou NAD83 (téléchargement à partir de http://rmmcweb.cr.usgs.gov/software/).
    • DOQ de 7,5 minutes (quadruple) couvrir une zone mesurant 7,5 minutes de longitude par 7,5 minutes de latitude. Les DOQ quadruples sont principalement disponibles pour l'Oregon, Washington et l'Alaska. Une couverture limitée peut également être disponible pour d'autres États.
    • DOQ du comté se composent de collections de DOQ individuelles qui ont été compilées comté par comté. La couverture est assez bonne pour les comtés du Kansas, de la Géorgie, du Minnesota, de la Caroline du Nord et de la Pennsylvanie. D'autres États peuvent également avoir des comtés limités disponibles. Les fichiers sont transtypés vers la projection UTM et référencés à NAD27 ou NAD83. Les DOQ des comtés sont conditionnés sous forme de fichiers binaires 8 bits compressés en JPEG sur CD-ROM.

    Les DOQQ en mosaïque peuvent être recherchées et commandées auprès d'EarthExplorer à l'adresse http://edcsns17.cr.usgs.gov/EarthExplorer/. Les DOQ sont disponibles auprès du centre de données EROS (http://edc.usgs.gov/products/aerial/doq.html) sur DVD, CD, bande 8 mm et via FTP (téléchargement). Les DOQ de comté sont disponibles uniquement sur CD et nécessitent généralement plusieurs CD par comté.

    Ensemble de données d'altitude nationale (NED)

    Faits saillants du programme

    Produit de données

    • 1 seconde d'arc (30 mètres) affichage DEM
    • 1/3 seconde d'arc (10 mètres) affichage DEM
    • 1/9 seconde d'arc (3 mètres) affichage DEM
    • La plupart des problèmes de correspondance des bords/coutures des DEM basés sur quatre ont été corrigés
    • 1/3 de seconde d'arc NED offre une fidélité très proche aux contours quad
    • Évite de nombreux problèmes dans les DEM d'origine de 30 mètres. Assez bon pour la cartographie de la zone A.
    • 1/9 secondes d'arc données généralement assez bonnes pour une étude détaillée
    • Les données les plus récentes au 1/3 et au 1/9 seconde d'arc proviennent de plus en plus du LIDAR et d'autres sources de données à haute résolution.

    Désavantages

    • 1 seconde d'arc NED basée sur de nombreuses sources avec une qualité variable. Ne convient généralement pas à l'hydraulique ou à la cartographie des plaines inondables
    • Les données de 1/3 et 1/9 de seconde d'arc ne sont pas disponibles partout, bien que 1/3 de seconde d'arc couvre près de la moitié du CONUS.
    • La qualité de 1/3 de seconde d'arc varie en fonction de l'intervalle de contour quad original
    • De petites zones de données de 1/3 de seconde d'arc sont rééchantillonnées en données de 1 seconde d'arc et de faible qualité. Se produit généralement à la limite de l'état où 1 deuxième arc d'état et 1/3 d'arc deuxième état apparaissent sur la même tuile quadruple. La zone d'état de 1 seconde d'arc sera des données rééchantillonnées.

    Aperçu du programme

    L'ensemble de données d'élévation nationale (NED) de l'USGS a été développé en fusionnant les données d'élévation de la plus haute résolution et de la meilleure qualité disponibles aux États-Unis dans un format raster transparent. NED a une projection cohérente (géographique) et des unités d'élévation (mètres). Une couverture nationale est disponible pour les données à un espacement de poste de 1 seconde d'arc (30 mètres), il existe également une couverture substantielle à un espacement de poste de 1/3 seconde d'arc (10 mètres). La référence horizontale est NAD83, à l'exception de AK, qui est NAD27. La référence verticale est NAVD88, à l'exception de AK, qui est NAVD29. NED est un ensemble de données vivantes qui est mis à jour tous les deux mois pour incorporer les "meilleures données DEM disponibles". Étant donné que davantage de données d'espacement de poste de 1/9 seconde d'arc (3 mètres) couvrent les États-Unis, elles seront également ajoutées à l'ensemble de données homogène.

    Détails des données

    NED est conçu pour fournir des données d'altitude nationales sous une forme transparente avec une référence, une unité d'altitude et une projection cohérentes. Des corrections de données ont été effectuées dans le processus d'assemblage NED pour minimiser les artefacts, effectuer une correspondance des bords et remplir les zones de ruban de données manquantes. NED a une résolution d'une seconde d'arc (environ 30 mètres) pour les États-Unis, Hawaï, Porto Rico et les territoires insulaires voisins et une résolution de deux secondes d'arc pour l'Alaska. Les sources de données NED ont une variété d'unités d'altitude, de références horizontales et de projections cartographiques. Dans le processus d'assemblage NED, les valeurs d'altitude sont converties en mètres décimaux en tant qu'unité de mesure cohérente, NAD83 est systématiquement utilisé comme référence horizontale et toutes les données sont refondues dans une projection géographique. Les DEM plus anciens produits par des méthodes désormais obsolètes ont été filtrés pendant le processus d'assemblage NED pour minimiser les artefacts que l'on trouve couramment dans les données produites par ces méthodes. La suppression des artefacts améliore considérablement la qualité des informations sur la pente, le relief ombré et le drainage synthétique qui peuvent être dérivées des données d'altitude. Le traitement NED comprend également des étapes pour ajuster les valeurs lorsque les DEM adjacents ne correspondent pas bien, et pour remplir les zones de données manquantes entre les DEM. Ces étapes de traitement garantissent que NED n'a pas de zones vides et que les discontinuités artificielles ont été minimisées. Le processus de filtrage de suppression d'artefact n'élimine pas tous les artefacts. Dans les zones où le seul DEM disponible est produit par des méthodes plus anciennes, le "striping" peut encore se produire.

    (Les informations suivantes sur la précision du NED proviennent de Maune, D., (ed,), 2007, Technologies et applications de modèles altimétriques numériques : le manuel d'utilisation du DEM (2e édition), chapitre 4. Avec l'aimable autorisation de Dean Gesch, USGS. )

    La précision du NED varie spatialement en raison de la qualité variable des DEM sources. En tant que tel, le NED hérite de la précision des DEM sources. Dans un effort pour fournir plus d'informations aux utilisateurs sur la précision verticale du NED, l'ensemble de données a été testé en le comparant avec une source de référence indépendante de très haute précision. Les données de référence sont les points de contrôle géodésiques que NGS utilise pour la modélisation de la gravité et du géoïde. La précision verticale absolue globale exprimée en tant qu'erreur quadratique moyenne (RMSE) est de 2,44 mètres. Au fur et à mesure que de meilleures sources de données sont incorporées, la précision s'améliore.

    Pour certaines applications de données d'altitude, la précision verticale relative ou point à point est plus importante que la précision verticale absolue. Alors que l'exactitude absolue rend compte des effets combinés des erreurs systématiques et aléatoires, l'exactitude relative est une mesure des erreurs simplement aléatoires. En moyenne sur les 9 187 paires de points, la précision verticale relative est de 1,64 mètre.

    Une mise en garde à noter concernant l'évaluation de la précision présentée ici est que même si l'ensemble de données des points de contrôle de référence est volumineux, le nombre de DEM USGS basés sur des quadrangles sur lesquels les points sont situés est relativement faible. Ainsi, si les utilisateurs ont besoin d'informations d'exactitude très spécifiques pour le NED d'une zone locale, une évaluation distincte doit être effectuée avec des données de référence appropriées uniquement pour cette zone.

    Applicabilité des données au programme de cartographie des inondations

    • Les données de 1/3 de seconde d'arc fournissent une fidélité très proche aux contours quad et sont acceptables pour la classe de risque C (voir la section 7.0 du MHIP pour la définition de la classe de risque C).
    • Les données de 1/9 seconde d'arc sont généralement suffisantes pour une étude détaillée.

    Disponibilité des données

    Le dictionnaire de données, les notes de version et les informations de mise à jour sont disponibles à l'adresse ftp://edcftp.cr.usgs.gov/pub/data/ned/.

    Des informations sur la meilleure résolution disponible et les méthodes de production sont disponibles via la visionneuse interactive USGS GISDATA Map Studio à l'adresse : http://gisdata.usgs.net/website/usgs_gn_ned_dsi/viewer.htm. La figure suivante illustre la résolution des données disponibles au 12 mars 2007 :

    Le Center for LiDAR Information Coordination and Knowledge (CLICK) est une source supplémentaire de données altimétriques potentiellement utiles pour la modernisation des cartes. Certaines des données disponibles résultent d'un investissement LiDAR qui prend en charge la modernisation des cartes d'inondation de la FEMA et peuvent être consultées sur le site Web de CLICK http://lidar.cr.usgs.gov/index.php.

    Ordonnancement des données

    Dans le Seamless Data Distribution System sur http://seamless.usgs.gov/, les utilisateurs spécifient l'empreinte des données dont ils ont besoin. Jusqu'à 1,6 gigaoctets de données (transmises en unités de 100 mégaoctets) peuvent être téléchargées gratuitement en une seule requête via plusieurs requêtes, les utilisateurs peuvent télécharger plus de données gratuitement. Si une seule demande dépasse la limite de 1,6 gigaoctet, le système offre la possibilité de fournir les données sur support moyennant des frais couvrant le traitement, la gestion et l'envoi.

    Programme national d'imagerie agricole (PNIA)

    http://www.apfo.usda.gov

    Faits saillants du programme

    Produit de données

    • Orthophotographie au niveau départemental et Quarter Quad
    • 1 mètre ou 2 mètre disponible (plus de détails ci-dessous)
    • De nombreuses zones capturées à l'aide d'un capteur numérique
    • Souvent plus récents que les DOQ NDOP
    • La compression pour le NAIP 2005 et 2006 a été réduite, ce qui peut augmenter la convivialité de la carte de base FEMA

    Désavantages

    • Les images acquises pendant la haute saison de croissance peuvent ne pas convenir aux zones soumises à de fortes conditions de &ldquoleaf on&rdquo
    • Les données de 2 mètres ne sont pas acceptables pour la carte de base FEMA
    • 2002-2004 La compression County Mosaics dégrade considérablement la qualité visuelle
    • Nuages ​​occasionnels dans les images

    Aperçu du programme

    En 2002, l'USDA a lancé le NAIP pour soutenir le développement continu de son propre programme SIG grâce à l'acquisition d'orthophotographie numérique. Ces images, lorsqu'elles sont utilisées conjointement avec d'autres informations sur les terres et les clients déjà disponibles, offrent la possibilité d'administrer efficacement les programmes agricoles et de géoréférencer les catastrophes naturelles et les épidémies de maladies animales ou végétales pour soutenir une meilleure prise de décision. L'objectif du programme est d'acquérir des images chaque année sur de grandes parties des 48 États contigus et de les fournir aux utilisateurs dans un délai de quelques mois. Afin de soutenir l'analyse de l'agriculture, des images sont capturées pendant les saisons de croissance maximales (juin-août).

    Détails des données

    Il existe deux principaux produits de données qui sont développés et disponibles via le PNIA. Il s'agit notamment de la mosaïque de comté compressée (CCM) et des carreaux de quart de quadrilatère à pleine résolution (QQ). Le CCM et le QQ sont tous deux disponibles en résolution de 1 ou 2 mètres, en fonction de la priorité de la zone du projet et de la disponibilité des fonds des partenaires contributeurs.

    Étant donné que l'imagerie est capturée pendant la haute saison de croissance, ce statut « feuille sur » est susceptible d'obscurcir certaines caractéristiques au niveau du sol, en particulier dans les zones fortement boisées. Cela devrait être une question à considérer en fonction de la géographie de la région considérée. Toutes les données sont fournies avec une suite complète de métadonnées conformes au FGDC pour la documentation.

    Mosaïque de comté compressée (CCM)
    Les CCM sont développés pour la commodité d'une couverture complète du comté. Dans de nombreux contextes, il est plus facile de manipuler un seul fichier de comté complet que plusieurs DOQQ plus petits. Cela peut réduire les coûts de gestion des données et augmenter l'efficacité de la production. Ils sont utiles lorsqu'une couverture géographique plus large est requise. La compression pour le NAIP 2005 et 2006 est MrSID MG3 à un rapport de 15:1, ce qui peut augmenter la convivialité des cartes de base FEMA. Les NAIP 2004 et antérieurs restent à des taux de compression plus élevés dans MrSID MG2 et ont donc une utilisation limitée pour les cartes de base FEMA.

    Tuiles quart de quad pleine résolution (QQ)
    Le QQ est le produit de livraison standard pleine résolution. Le QQ peut être un meilleur format lorsque des zones géographiques plus petites sont concernées, car elles couvrent une zone mesurant 3,75 minutes de longitude par 3,75 minutes de latitude, soit environ 2,5 miles de chaque côté. Le format DOQQ est GeoTIFF.

    Capteurs numériques
    Dans certains cas, les fournisseurs utilisent des appareils photo numériques pour un état entier. Dans un flux de travail entièrement numérique, il peut être très efficace pour les fournisseurs de récupérer les images brutes pour d'autres utilisations. Il peut être possible de négocier avec les fournisseurs pour produire une élévation de haute qualité pour les zones ciblées en utilisant ces données. Étant donné que les données sont déjà acquises, cela peut être un moyen pratique d'obtenir de petites zones d'élévation de qualité pour les zones à haut risque.

    Applicabilité des données au programme de cartographie des crues

    Les données de 1 mètre sont acceptables pour les cartes de base FEMA à condition que la végétation ne masque pas les routes ou d'autres caractéristiques importantes du sol. Cette imagerie est plus récente que les DOQ NDOP, mais les données de 2 mètres et les mosaïques de comté fortement compressées ne sont pas acceptables pour les cartes de base FEMA.


    Quarts de quadrangles d'orthophoto numérique

    Le fichier d'image raster (PHOTO_1) est créé en numérisant une diapositive de film de photographie aérienne avec un scanner d'image de précision. Une ouverture d'environ 25 à 32 microns est utilisée, avec une ouverture ne dépassant pas 32 microns autorisée.En utilisant des photographies à l'échelle 1:40 000, une ouverture de balayage de 25 microns équivaut à une résolution au sol de 1 mètre. Le scanner convertit les densités de l'image photographique en valeurs d'échelle de gris allant de 0 à 255 pour les photographies en noir et blanc. Les fichiers numérisés avec une résolution au sol inférieure à 1 mètre ou supérieure à 1 mètre mais inférieure à 1,28 mètre sont rééchantillonnés à 1 mètre. La principale source de données d'altitude (DEM1) sont des ensembles de données DEM standard de la base de données opérationnelle (ODB). Les DEM conformes aux normes USGS sont également produits par des sous-traitants pour répondre aux exigences de production DOQ et sont ensuite archivés. Toutes les données DEM sont équivalentes ou supérieures au niveau 1 de la norme USGS DEM. Le DEM utilisé dans la production de DOQ a généralement un espacement des poteaux de grille de 30 mètres et possède un RMSE vertical de 7 mètres ou moins. Un DEM couvrant l'étendue de la photographie est utilisé pour la rectification. Le DEM est parcouru des valeurs X-Y minimales aux valeurs maximales sélectionnées par l'utilisateur et les valeurs DEM X-Y-Z sont utilisées pour trouver les coordonnées des pixels dans la photographie numérisée à l'aide des transformations mentionnées ci-dessus. Pour chaque subdivision de cellule d'image raster, une valeur de luminosité ou d'échelle de gris est obtenue en utilisant le rééchantillonnage du voisin le plus proche, bilinéaire ou par convolution cubique de l'image numérisée. L'algorithme de traitement des pixels est indiqué dans le fichier d'en-tête. Une transformation inverse relie les coordonnées de l'image référencées à l'espace de coordonnées de référence à l'espace de coordonnées du scanner. Pour les zones pour lesquelles un DEM de 7,5 minutes n'est pas disponible et les différences de relief sont inférieures à 150 pieds, un planar-DEM (grille de substitution de plan de pente) peut être utilisé.

    Processus de rectification : Les points de contrôle photo et la distance focale sont ajustés de manière itérative à leurs points de contrôle au sol conjugués à l'aide d'une seule équation de résection de l'espace photo. De cet ajustement mathématique est obtenue une matrice de rotation de constantes autour des trois axes de la caméra. Cette matrice de rotation peut ensuite être utilisée pour trouver les coordonnées de la photographie ou de l'appareil photo de tout autre point X-Y-Z au sol. Ensuite, un ajustement bidimensionnel est effectué entre les repères mesurés sur la photographie numérisée et leurs coordonnées conjuguées de la caméra. Les constantes de transformation sont développées à partir de l'ajustement et les coordonnées de l'appareil photo ou de la photo sont utilisées à l'envers pour trouver leurs coordonnées de pixels conjugués sur la photographie numérisée.


    Données SIG (Systèmes d'information géographique) de la zone panoramique nationale du fleuve Columbia

    Cette page contient des métadonnées, ou des données sur les données, pour nos ensembles de données spatiales. Les ensembles de données sont organisés par thème qui sont présentés dans le cadre de la table des matières. Par exemple, si vous êtes intéressé par un ensemble de données concernant l'eau, cliquez simplement sur le lien eau dans la table des matières. Cliquez ensuite sur le nom de l'ensemble de données d'intérêt pour afficher le dictionnaire de données.

    Chaque dictionnaire de données expliquera les informations géographiques sur l'ensemble de données, qui est le responsable des données, comment l'ensemble de données a été construit et d'autres informations associées. Il décrira également les tables de base de données associées à l'ensemble de données. Veuillez contacter le responsable des données (le cas échéant) si vous avez des questions sur le contenu des données. Leur numéro de téléphone est inclus dans le dictionnaire de données.

    Les fichiers d'exportation sont des fichiers de formes ou des géodatabases qui ont été compressés avec WinZip. La projection est une projection locale d'Albers définie pour la région de l'Oregon et de Washington dans la région 6 du Forest Service, NAD 83, les unités sont en mètres.