Suite

Dossier enregistré avec ArcGIS for Server 10.2, les modifications apportées aux données dans le dossier seront-elles mises en ligne sur Server/REST ?


J'ai enregistré un dossier contenant un fichier .gdb avec certaines classes d'entités avec ArcGIS Server 10.2 et exposé les données (privilèges de lecture) au compte d'utilisateur du domaine ArcGIS Server. J'utilise ces classes d'entités dans un service de carte publié. Si je modifie un attribut ou la géométrie de l'une des classes d'entités (dans arcmap sur mon local) et enregistre les modifications, ces modifications seront-elles appliquées dans les services REST ?


Cela devrait certainement. L'un des moyens de le tester consiste à publier un service de carte et à y accéder avec REST Service Directory JS API Viewer. Ensuite, allez-y et modifiez les attributs et la géométrie d'une certaine entité.

Si cet attribut est utilisé comme champ de symbologie, après avoir actualisé la page ou effectué un zoom avant et arrière (forçant l'image de la carte à redessiner), vous verrez l'entité avec d'autres symboles (car les attributs ont été modifiés). Vous devriez également voir les mises à jour de la géométrie.

Une chose que de nombreux utilisateurs peuvent remarquer est que parfois, après avoir modifié les données geodb dans ArcMap, la carte n'est pas actualisée lors de l'affichage du service de carte. C'est parce que vous voyez une image statique qui a été générée avec les données telles qu'elles étaient au moment de la demande. Pour mettre à jour l'image, vous devez envoyer une nouvelle demande au serveur, ce qui peut être fait par zoom avant et zoom arrière ou par panoramique entre les zones en dehors de votre étendue visible actuelle.

Si cela ne se produit pas, essayez d'actualiser toute la page Web. Si cela ne se produit pas, nettoyez votre cache REST (même s'il est censé être nettoyé automatiquement). Mais à ce moment-là, vous devriez commencer à dépanner le service de carte…


Comment comprendre la disposition du système de fichiers Ubuntu ?

Dans Windows, il n'y a peut-être que quelques dossiers importants (par important, je veux dire important dans mon image logique du système de fichiers Windows) dans le lecteur d'installation (dans mon cas C: ). À savoir Program Files et Windows . Je reste simplement à l'écart du dossier Windows et l'option "Ajouter et supprimer des fichiers de programme" est suffisante pour gérer le dossier des fichiers de programme de Windows. Bien sûr, il existe un dossier nommé Utilisateurs où les utilisateurs (qui ne sont pas des administrateurs) ne peuvent accéder qu'à leurs dossiers.

Ainsi, il y a une image claire à un certain niveau dans mon esprit du système de fichiers Windows. Dans Ubuntu, lorsque j'atteins l'emplacement / , il y a une énorme liste de dossiers, dont la plupart je n'ai aucune idée de ce qu'ils contiennent. Le dossier /bin semble être l'équivalent du dossier Windows dans Windows. Le dossier /usr semble être l'équivalent du dossier Users de Windows. Mais même le dossier /home semble pouvoir faire l'affaire.

Veuillez comprendre que je comprends qu'Ubuntu (Linux) a un caractère différent de celui de Windows, c'est-à-dire qu'il n'y a pas besoin d'équivalent exact des fonctions Windows, dans Ubuntu. Tout ce que je recherche, c'est une image un peu plus claire du système de fichiers Ubuntu.

Cette question fait partie d'une question plus vaste que je divise pour la rendre plus facile à répondre. La question initiale se trouve ici :
http://sgsawant.wordpress.com/2012/05/17/whats-the-equivalent-of-add-or-remove-programs-in-ubuntu/


Comment créer des modèles d'impression pour Web AppBuilder for ArcGIS® [Conseil technique Geocortex]

Ceux d'entre vous qui essaient de naviguer à travers des outils de bureau spéciaux pour répondre à vos besoins d'impression spatiale dans Web AppBuilder for ArcGIS® n'ont plus besoin de le faire, car Geocortex Printing - désormais disponible pour tout le monde - fournit un outil clair, intuitif et simple. expérience pour vous aider à répondre à pratiquement toutes les exigences d'impression que vous avez.

Cette capacité polyvalente ajustera automatiquement vos modèles d'impression pour n'afficher que les détails sur l'étendue de la carte de votre choix. Cela signifie qu'il n'y a plus de légendes compliquées qui sortent de la page et prennent trop de place.

Pour avoir une meilleure idée de la rapidité et de la simplicité d'utilisation de cette technologie, nous avons consacré l'astuce technique Geocortex d'aujourd'hui à l'impression Geocortex et à la manière de créer votre premier modèle d'impression dans Web AppBuilder.

Transcription vidéo

"Bonjour, je m'appelle Ken Lyon. Je suis membre de l'équipe des produits ici chez Geocortex. Aujourd'hui, je vais vous montrer comment créer des modèles dans Web AppBuilder à l'aide de Geocortex Printing.

D'accord, voyons comment créer un modèle d'impression pour Web AppBuilder.

Il s'agit de la première page que vous voyez lorsque vous accédez au concepteur d'impression - un workflow très similaire à Geocortex ou à Geocortex Reporting.

Vous pouvez choisir parmi un certain nombre de modèles. Je vais juste aller de l'avant et choisir le paysage standard 8,5 x 11.

Ici, vous avez un certain nombre d'éléments standard dans votre mise en page. Nous avons une carte d'ensemble, une légende, une carte principale, etc.

Je vais juste l'utiliser exactement comme il est pour commencer. Je vais l'enregistrer sur mon ArcGIS Online.

L'autre chose que nous allons faire, c'est que nous allons utiliser Web AppBuilder pour exécuter cette impression, donc pour ce faire, je vais devoir obtenir le widget.

De retour dans le concepteur ici, je vais aller dans le menu d'aide et choisir "Obtenir des widgets Web AppBuilder", puis cela télécharge un fichier zip dans mon dossier de téléchargements. Je vais juste apporter ça ici pour que vous puissiez le voir.

Ici, je vais simplement extraire cela et ici j'ai Web AppBuilder, nous allons donc copier cela directement ici afin que le dossier client corresponde à ce dossier client ici, et cela ajoute simplement les widgets aux mêmes applications pour 2D et 3D. Ce que cela signifie maintenant, c'est que nous allons accéder à Web AppBuilder et choisir d'ajouter un widget. Nous devrions maintenant voir notre widget d'impression dans la liste.

Au fur et à mesure que nous configurons le widget, nous choisissons le modèle d'impression que nous voulons choisir. J'en ai quelques-uns ici - il y a "Printing Demo" qui a été créé aujourd'hui. Vous pouvez avoir une description ici si vous le souhaitez. Je vais juste garder ça.

Maintenant, ici dans l'en-tête, vous verrez qu'il y a un widget d'impression. Cliquez dessus, et il montre le nom du modèle. Je clique sur le modèle, puis il génère l'impression.

Il y a quelques options ici, je peux choisir le titre, les notes, quelques choses comme ça. Je vais juste utiliser les valeurs par défaut pour le moment et vous montrer comment cela fonctionne.

Bon, maintenant il y a un lien de téléchargement. Vous pouvez voir qu'un PDF a été généré. Là, nous pouvons voir que c'est la carte, centrée au même point où nous étions. Voici la légende avec les différentes choses dessus, la carte d'ensemble, les titres, etc.

Disons que vous voulez changer le logo ici pour autre chose. Je peux revenir au concepteur, cliquer dessus ici, et choisir l'image ici parmi mes téléchargements. Logo du géocortex. Enregistrez ceci, puis il devrait pouvoir l'afficher à nouveau, et nous devrions maintenant voir une nouvelle sortie avec la nouvelle image dessus.

Voilà, nous l'avons ! Nous avons maintenant le nouveau logo au-dessus de notre impression par rapport à l'ancien.

C'était juste un aperçu rapide de la façon de créer un modèle dans Web AppBuilder. Merci d'avoir regardé!"

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus sur la façon dont l'impression Geocortex peut simplifier vos exigences d'impression pour vos applications Web AppBuilder pour ArcGIS® et Geocortex.


Suivi de l'éditeur dans l'application Web

J'ai une application Web interne qui permet aux utilisateurs de modifier une couche SDE. J'ai activé le suivi de l'éditeur sur la couche et j'aimerais que le champ de l'éditeur soit renseigné par le nom de domaine de l'organisation de l'éditeur. Quelle est la meilleure façon de procéder? Une configuration doit-elle être effectuée dans le gestionnaire de serveur ? Merci d'avance.

Le nom d'utilisateur et le mot de passe siteadmin sont stockés dans votre proxy, n'est-ce pas ? Lorsque votre application effectue son premier appel au service d'entités sécurisées, elle s'authentifie en tant qu'utilisateur « siteadmin ». Comment ArcGIS Server est-il censé obtenir des informations sur le nom de domaine de l'organisation de l'éditeur ? Ce n'est peut-être pas possible (ce n'est pas non plus possible lorsque vous utilisez des couches enregistrées ArcGIS Online, avec un mot de passe AD stocké et que vous utilisez donc essentiellement ArcGIS Online comme proxy pour accéder à vos services d'entités ArcGIS Server.) Je pense que si personne n'est au courant de proxies répond à ce fil, vous aurez peut-être plus de chance de reformuler le titre de la discussion pour inclure "proxy", "authentification", etc. Désolé, je n'ai pas de meilleures informations.

Comment votre service est-il sécurisé ? Si votre ArcGIS Server utilise le domaine Windows comme magasin d'identités, sécurisez le service, ajoutez-le à une carte ArcGIS Online et ne stockez pas les informations d'identification dans une couche ArcGIS Online enregistrée.

Merci pour votre réponse. J'ai déjà créé une application personnalisée à l'aide de l'API et je ne souhaite pas passer par ArcGIS Online. Le service sera sécurisé dans un dossier de services de repos protégé et sera accessible dans l'application par une page proxy. Notre serveur ArcGIS utilise le domaine Windows comme magasin d'identités. Avez-vous d'autres suggestions?

Je vois. Je n'ai pas beaucoup d'expertise avec les pages proxy. Sans proxy si vous utilisez l'API javascript et créez une carte avec une couche sécurisée, les utilisateurs seront automatiquement invités à saisir leur nom de domaine Windows et le mot de passe associé lors du chargement de la carte. Avez-vous déjà essayé? Que voulez-vous que votre page proxy fasse en termes d'authentification ? Quelqu'un avec plus d'expertise sur l'utilisation des procurations serait probablement en mesure de vous aider. De plus, quelle version d'ArcGIS Server utilisez-vous ?

J'utilise ArcGIS Server 10.2. J'ai trouvé quelque chose ici : API Javascript d'ArcGIS avec authentification Windows - Échange de pile des systèmes d'information géographique qui indique que le proxy posera des problèmes lors de la détermination de qui effectue les modifications. Étant donné que l'application sera uniquement interne, j'ai décidé de ne pas utiliser le proxy. Sans le proxy, le champ de l'éditeur est renseigné avec Esri_Anonymous. J'en ai besoin pour afficher le nom de domaine de l'utilisateur qui effectue les modifications.

Le nom d'utilisateur et le mot de passe siteadmin sont stockés dans votre proxy, n'est-ce pas ? Lorsque votre application effectue son premier appel au service de fonctionnalités sécurisées, elle s'authentifie en tant qu'utilisateur "siteadmin". Comment ArcGIS Server est-il censé obtenir des informations sur le nom de domaine de l'organisation de l'éditeur ? Ce n'est peut-être pas possible (ce n'est pas non plus possible lorsque vous utilisez des couches enregistrées ArcGIS Online, avec un mot de passe AD stocké et que vous utilisez donc essentiellement ArcGIS Online comme proxy pour accéder à vos services d'entités ArcGIS Server.) Je pense que si personne n'est au courant de proxies répond à ce fil, vous aurez peut-être plus de chance de reformuler le titre de la discussion pour inclure "proxy", "authentification", etc. Désolé, je n'ai pas de meilleures informations.

Merci beaucoup pour votre aide. J'ai décidé de ne pas utiliser le proxy et je commence à penser que c'est quelque chose dans ArcGIS Server qui devra être reconfiguré.


Création d'un test de charge dans Apache JMeter par rapport au service de carte SampleWorldCites (débutant/intermédiaire)

par AaronLopez

Apache JMeter est un logiciel Java open source pour les tests de charge de performance et d'évolutivité. Il s'agit d'un outil gratuit avec prise en charge de l'interface graphique et de la ligne de commande pour Windows, Linux et MacOSX avec de nombreuses fonctionnalités au niveau de l'entreprise.

Cet article contient des stratégies et des procédures pour créer un test de charge dynamique sur un service ArcGIS Server et valider la réponse. Cela suppose que vous connaissez certaines des bases d'Apache JMeter. Si vous débutez avec Apache JMeter, veuillez consulter nos tests de performances avec Apache JMeter (une introduction).

  • Prérequis
  • Stratégies de test JMeter
    • Un bon plan de test commence par une structure de dossiers appropriée
    • Variables définies par l'utilisateur
    • Choisir le bon groupe de threads
      • Ajout de la prise en charge des groupes de threads personnalisés dans JMeter
      • Créer et enregistrer un nouveau plan de test
      • Ajout de variables au plan de test
      • Ajout du groupe de threads bzm – Concurrency au plan de test
      • Ajouter une transaction à un plan de test
      • Ajouter une requête HTTP
      • Rendre la requête HTTP dynamique
      • Ajout d'une assertion de réponse
      • Ajout d'une configuration d'ensemble de données CSV
      • Enregistrement des modifications récentes

      Comprendre l'héritage des autorisations dans Geocortex Access Control [Conseil technique Geocortex]

      Votre organisation a-t-elle besoin d'une sécurité plus souple et plus fine sur vos applications ArcGIS Server ?

      Geocortex Access Control fournit des autorisations précises qui vous permettent d'aller au-delà des autorisations prêtes à l'emploi d'ArcGIS Server et de contrôler qui peut voir les couches, les champs et les entités de vos services.

      Dans ce conseil technique, nous vous expliquerons en profondeur le fonctionnement de l'héritage des autorisations. Plus précisément, nous allons nous concentrer sur la façon dont Geocortex Access Control hérite des autorisations d'ArcGIS Server, comment l'héritage fonctionne dans Designer, et nous vous montrerons ce qui se passe lorsque vous combinez les autorisations dans les champs. Découvrez-le ci-dessous!

      « Quoi de neuf tout le monde ? Je m'appelle Aaron Oxley, je suis spécialiste des ventes techniques, et dans ce conseil technique, nous examinons l'héritage des autorisations dans Geocortex Access Control.

      Ainsi, le contrôle d'accès hérite des autorisations d'ArcGIS Server, nous y jetterons un coup d'œil rapide, puis nous examinerons le fonctionnement de l'héritage dans le contrôle d'accès, et enfin nous verrons ce qui se passe lorsque vous combinez des autorisations dans des filtres qui on a des précédents. Regardons ça!

      C'est donc avec ce service que nous travaillerons tout au long de ce conseil technique, « AccessControl ».

      Je l'ai ici dans le portail, j'ai le point final du reste ici, puis j'ai le Geocortex Viewer qui utilise ce service.

      Les autorisations d'ArcGIS Server contrôlent tout ou rien de l'accès au service, qu'il utilise la sécurité des jetons classique ou intégrée à Windows, ou s'il est fédéré avec Portal, peu importe comment votre ArcGIS Server est sécurisé, Geocortex Access Control héritera des autorisations que vous avez déjà avoir en place.

      Par exemple, mon ArcGIS Server est fédéré avec mon Portal, je contrôle donc la sécurité de base pour ce service dans Portal, avec ce bouton de partage. Celui-ci est accessible à tous sur mon portail, mais pas toutes les personnes tout le monde, et nous pouvons le voir ici au point final de repos.

      Lorsque je ne suis pas connecté, je peux aller dans ce dossier hébergé et je ne vois pas le service de contrôle d'accès. Si je me connecte et retourne dans le dossier hébergé, le voilà.

      Donc, ça s'hérite. En un mot, si quelque chose est refusé au niveau d'ArcGIS Server, cela est hérité et il n'y a aucun moyen de le remplacer, si quelque chose est autorisé au niveau d'ArcGIS Server qui est également hérité, mais vous pouvez le remplacer, c'est donc le première chose à retenir.

      Maintenant, il y a aussi l'héritage dans le contrôle d'accès. Lorsque vous configurez des autorisations, vous n'avez pas besoin d'appliquer une autorisation à chaque niveau et champ.

      Voici le concepteur de contrôle d'accès et voici le service, allons de l'avant et appliquons une autorisation à toutes les couches et tables.

      Nous l'appliquerons à tous les utilisateurs et disons refusé et enregistrerons cela.

      Revenons et rafraîchissons cette application et maintenant nous n'obtenons aucune donnée. Maintenant, de retour dans le concepteur, donc tous ces calques inhérents qui ont refusé l'autorisation, mais si j'applique le visible au seul calque, cela remplacera l'autorisation héritée.

      Alors, faisons « Demandes de service », nous appliquerons à nouveau à « Tous les utilisateurs ». Cette fois visible, enregistrons cela et revenons à la visionneuse. Nous allons rafraîchir celui-ci, et les voilà.

      Maintenant, au sein d'une couche, nous pouvons contrôler l'accès aux champs, de sorte que ces champs ont tous hérité de l'autorisation visible de la couche, mais si j'applique une autorisation refusée à l'un de ces champs, elle remplacera cette autorisation.

      Donc, je vais en ajouter un à Email, tous les utilisateurs, cette fois refusés, gardons cela. Nous reviendrons et actualiserons à nouveau la visionneuse.

      Maintenant, si je sélectionne une demande de service, dans l'astuce de la carte, nous pouvons voir que le champ E-mail est vide et c'est vrai pour tout cela.

      Ce à quoi je veux en venir ici, un élément enfant a automatiquement des autorisations inhérentes à son élément parent, mais si un élément enfant a sa propre autorisation, cela remplace l'autorisation héritée.

      Maintenant, nous avons appliqué des autorisations à tous les utilisateurs, qui est en fait l'un des trois groupes intégrés fournis avec Geocortex Access Control, les autres sont des utilisateurs anonymes et des utilisateurs authentifiés. Ces groupes sont inclus pour faciliter la gestion de la sécurité de base, mais la plupart des autorisations seront destinées à vos utilisateurs et groupes existants.

      Alors, que se passe-t-il lorsque plusieurs autorisations sont appliquées ?

      Par exemple, une autorisation peut être appliquée à un utilisateur individuel, ainsi qu'à un groupe, dont l'utilisateur est membre et peut-être même plus d'autorisations sur les groupes intégrés que je viens de mentionner.

      Donc, si ces autorisations sont en conflit, si l'une dit « Autoriser » et une autre « Refuser », laquelle gagne ? Lancer une pièce? Pierre papier ciseaux? Non, il y a un ordre de priorité, et je pense que le moyen le plus simple de s'en souvenir est que les plus petites autorisations ont la priorité absolue, comme une pyramide.

      Ainsi, tout d'abord, les autorisations pour tous les utilisateurs sont appliquées, les utilisateurs anonymes et les utilisateurs authentifiés, les groupes intégrés obtiennent d'abord les autorisations, puis les autorisations pour les groupes ArcGIS, celles-ci sont appliquées. Et enfin, des autorisations utilisateur spécifiques.

      Maintenant, ce qui est important, lorsqu'elles sont appliquées, de bas en haut, chaque autorisation remplacera les autorisations des niveaux inférieurs, qu'elles autorisent ou refusent l'accès. Jetons un coup d'œil rapide.

      Nous allons revenir en arrière et "Supprimer toutes les autorisations de ce service", enregistrez cela. Et maintenant, nous allons ajouter une autorisation. Concentrons-nous sur cette couche de demandes de service, ajoutons une autorisation en commençant par tous les utilisateurs et disons refusée, enregistrez-la. Revenez à la visionneuse, et nous actualiserons, et nous ne pouvons pas voir les demandes de service.

      Maintenant, si nous revenons au concepteur et ajoutons une autre autorisation, cette fois pour les utilisateurs authentifiés, et nous la laisserons comme visible, car je suis connecté à cette visionneuse en tant que Technical Sales, je suis un utilisateur authentifié et je peux voir ces demandes de service.

      De retour dans le concepteur, ajoutons une autre autorisation. Cette fois, pour un groupe ArcGIS, j'en ai un appelé Techniciens, et je sais que mon compte Technical Sales est membre de ce groupe.

      Refusons à nouveau, sauvegardons cela et actualisons la carte, et nous ne pourrons plus voir les demandes de service.

      De retour dans le Designer une fois de plus. Ajoutons cette fois une autre autorisation pour un utilisateur et nous l'appliquerons à l'utilisateur Technical Sales sous lequel je suis connecté, et cette fois, visible, enregistrez et actualisez la carte. Je suis sûr que vous pouvez deviner ce qui se passe ici.

      Une fois de plus, nous avons accès à la couche Service Requests. Nous avons donc expliqué comment les autorisations ArcGIS Server sont héritées par le contrôle d'accès, comment l'héritage fonctionne dans le contrôle d'accès et comment fonctionnent les autorisations et les filtres combinés en cas de conflit.

      Un autre élément important sur l'héritage, si vous utilisez des autorisations avancées, celles-ci sont en fait appliquées après que toutes les autorisations ont été évaluées et elles sont appliquées dans la direction opposée.

      Ils commencent au niveau du terrain et progressent jusqu'au niveau du service. Si vous utilisez des autorisations avancées, il est important de garder à l'esprit. Mais c'est tout ! Héritage des autorisations.

      Espérons que cette vidéo vous aide à configurer et à gérer vos autorisations. Si vous avez des questions ou souhaitez simplement en savoir plus, faites-le nous savoir. Envoyez un e-mail à [email protected], et si cette vidéo vous est utile, veuillez « J'aime », « Partager », « S'abonner » et consultez nos autres vidéos. Merci d'avoir regardé!"

      Vous voulez regarder de plus près le contrôle d'accès Geocortex ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour plus d'informations sur le produit ou pour réserver une démo.


      Codes de journalisation du serveur principal

      Ce tableau répertorie les principaux codes de journal écrits par ArcGIS Server et leurs messages associés. Les variables de message, telles qu'un nom de dossier, un nom de répertoire de serveur, un nom de cluster, etc.

      Échec de la mise à jour des paramètres de journal sur la machine ''<0>''. La machine serveur sera notifiée de ce changement lors de sa remise en ligne.

      Échec de la récupération des informations du dossier ''<0>''.

      Échec de l'obtention de la version du message des services Web ArcGIS Server.

      Échec de l'obtention du format de message des services Web ArcGIS Server.

      Impossible de récupérer la configuration du cluster ''default''.

      L'initialisation du site a échoué.

      Échec de la déconnexion du site du magasin de configuration.

      Initialisation du magasin de configuration.

      Initialisation des répertoires du serveur.

      Enregistrement du répertoire du serveur ''<0>''.

      Échec de l'enregistrement du répertoire du serveur ''<0>''.

      Échec de la désinscription du répertoire du serveur ''<0>''.

      Échec du renvoi des répertoires du serveur.

      Initialisation de la machine serveur.

      Cluster ''<0>'' créé avec succès.

      Échec de la création du cluster ''<0>''.

      Le cluster ''<0>'' a démarré avec succès.

      Échec du démarrage du cluster ''<0>''.

      Le cluster ''<0>'' s'est arrêté avec succès.

      Échec de l'arrêt du cluster ''<0>''.

      Le protocole du cluster ''<0>'' a été modifié avec succès.

      Échec de la modification du protocole pour le cluster ''<0>''

      Le cluster ''<0>'' a été supprimé avec succès.

      Échec de la suppression du cluster ''<0>''.

      Échec de la récupération de la configuration du cluster ''<0>''.

      Échec du renvoi de toutes les configurations de cluster.

      Échec de la suppression d'une ou des machines du cluster ''<0>'' .

      Machine serveur supprimée du cluster ''<0>''.

      Ajout de la machine ''<0>'' au cluster ''<0>'' avec succès.

      Les machines ont été ajoutées au cluster avec succès.

      Échec de l'ajout d'une ou plusieurs machines au cluster ''<0>''.

      Création de services système par défaut .

      Échec de la création du site.

      Site créé avec succès.

      Échec de la suppression du site.

      Site supprimé avec succès.

      La machine serveur ''<0>'' a été ajoutée au site ''<1>'' avec succès.

      Échec de la mise à jour du magasin de configuration.

      Échec de la configuration de la machine serveur ''<0>''.

      La machine serveur ''<0>'' a été configurée avec succès.

      Échec de l'enregistrement de la machine serveur ''<0>''.

      La machine serveur ''<0>'' s'est enregistrée avec succès.

      La machine serveur ''<0>'' a été modifiée avec succès.

      Échec de la modification de la machine serveur ''<0>''.

      La machine serveur ''<0>'' a été désenregistrée avec succès.

      Échec de la désinscription de la machine serveur ''<0>''.

      La machine serveur ''<0>'' a démarré avec succès.

      Échec du démarrage de la machine serveur ''<0>''.

      La machine serveur ''<0>'' a été arrêtée avec succès.

      Échec de l'arrêt de la machine serveur ''<0>''.

      Les extensions d'objet serveur dans le fichier ''<0>'' ont été enregistrées.

      Échec de l'enregistrement des extensions d'objet serveur dans le fichier ''<0>'' .

      Les extensions d'objet serveur dans le fichier ''<0>'' ont été désenregistrées.

      Échec de la désinscription des extensions d'objet serveur dans le fichier ''<0>''.

      Le dossier ''<0>'' a été créé avec succès.

      Échec de la création du dossier ''<0>''.

      Le dossier ''<0>'' a été supprimé avec succès.

      Échec de la suppression du dossier ''<0>''.

      Échec du renvoi de toutes les configurations de dossier.

      Le service ''<0>'' a été créé avec succès.

      Échec de la création du service ''<0>''.

      Le service ''<0>'' a été modifié avec succès.

      Échec de la récupération de l'état du service ''<0>''.

      Un ou plusieurs services ont été supprimés avec succès.

      Échec de la suppression d'un ou plusieurs services.

      Échec du démarrage d'un ou plusieurs services.

      Le service ''<0>'' s'est arrêté avec succès.

      Échec de l'arrêt d'un ou plusieurs services : <0>.

      L'adaptateur Web <0>a été enregistré.

      L'adaptateur Web <0>a été désenregistré avec succès.

      Le répertoire du serveur ''<0>'' a été enregistré avec succès.

      Échec de l'enregistrement du répertoire du serveur ''<0>''.

      L'élément '' <0>'' a été téléchargé avec succès.

      L'élément ''<0>'' a été supprimé avec succès.

      Le répertoire du serveur ''<0>'' a été nettoyé.

      Échec du nettoyage du répertoire du serveur ''<0>''.

      Échec de la validation des informations d'identification de l'utilisateur.

      Échec de la génération d'un jeton pour l'utilisateur.

      La configuration de sécurité a été mise à jour avec succès.

      Échec de la mise à jour de la configuration de sécurité.

      La configuration du magasin d'identités a été mise à jour avec succès.

      Échec de la mise à jour de la configuration du magasin d'identités.

      Échec du renvoi du répertoire du serveur ''<0>''.

      Échec du renvoi de la configuration du cluster pour la machine ''<0>''.

      Le service ''<0>'' a démarré avec succès.

      Échec du renvoi des répertoires de serveur de type ''<0>''.

      Échec du renvoi des informations de recherche de cluster.

      Impossible d'enregistrer le magasin de données ''<0>''.

      Échec de la création du fichier KMZ.

      Répertoire du serveur portant le nom ''<0>'' introuvable.

      Erreur lors de la suppression du chemin physique correspondant à la donnée ''<0>''.

      Échec du renvoi de toutes les extensions enregistrées.

      Échec de la récupération des informations sur les extensions.

      Échec de l'obtention de la configuration de la machine serveur.

      Impossible d'obtenir l'état de la machine serveur ''<0>''.

      Impossible d'obtenir la configuration de la machine serveur ''<0>''.

      Échec de l'obtention des configurations de la machine serveur.

      Échec du renvoi des informations de type de service par défaut ''<0>''.

      Échec du renvoi de la configuration de service ''<0>''.

      Échec de la suppression des références de cluster de tous les services.

      Échec du renvoi de la configuration de service par défaut ''<0>''.

      Échec du renvoi de toutes les configurations de services dans le dossier ''<0>''.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Sécurité''.

      Impossible de récupérer les informations sur les ressources ''Système''.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Machine''.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Jeton''.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Cluster''.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Metric''.

      Impossible de récupérer les informations du magasin de données.

      Impossible de supprimer la configuration de métrique ''<0>''

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Service''.

      La métrique ''<0>'' a été supprimée avec succès.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Télécharger''.

      Échec de la suppression de la métrique ''<0>''.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Contenu KML''.

      La métrique ''<0>'' est actuellement configurée par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      Impossible de récupérer les informations sur la ressource ''Autorisations''.

      Échec de l'obtention du privilège pour le rôle ''<0>''.

      Métrique ''<0>'' créée avec succès.

      Échec du calcul du privilège pour l'utilisateur ''<0>''.

      Échec de la création de la métrique ''<0>''.

      Échec du renvoi de la configuration de sécurité.

      Échec de la récupération de la configuration de la métrique ''<0>''.

      Échec du retour du magasin d'utilisateurs.

      Une métrique portant le nom ''<0>'' n'existe pas.

      Échec du retour du magasin de rôles.

      La métrique ''<0>'' a été modifiée avec succès.

      Échec de l'enregistrement de l'adaptateur Web ''<0>''.

      Échec de la modification de la métrique ''<0>''

      Échec de la désinscription de l'adaptateur Web ''<0>''.

      Échec de la mise à jour de la configuration des métriques

      Échec du renvoi de la configuration de l'adaptateur Web ''<0>''.

      Une métrique du nom ''<0>'' existe déjà.

      Initialisation de la configuration de sécurité.

      Erreur lors de la collecte des données métriques.

      Échec du renvoi de toutes les configurations d'adaptateur Web.

      Échec du téléchargement de l'élément ''<0>''.

      Le répertoire de l'élément ''<0>'' pour l'élément téléchargé n'a pas été trouvé.

      Échec de la suppression de l'élément ''<0>''.

      Échec du renvoi du répertoire d'éléments pour l'élément ''<0>''.

      Échec du renvoi de tous les éléments téléchargés.

      Échec du renvoi de la configuration du dossier ''<0>''.

      Échec de l'enregistrement des extensions dans ''<0>''.

      Le fichier d'extension ''<0>'' ne peut pas être mis à jour car un fichier d'extension du même nom existe avec différentes extensions. La mise à jour ne prend pas en charge l'enregistrement de nouvelles extensions ou la désinscription des anciennes.

      Échec de la mise à jour de l'extension.

      Impossible de trouver les informations <0> sur l'élément téléchargé.

      Échec de la récupération des informations sur l'élément de service pour ''<0>''.

      Échec de la mise à jour des informations sur l'élément de service pour ''<0>''.

      Échec du téléchargement de ''<0>'' dans les informations sur l'élément de service pour ''<1>''.

      Échec de la suppression des informations sur l'élément de service pour ''<0>''.

      Impossible de créer le dossier de configuration de sécurité.

      Échec du démarrage du service de jeton.

      Échec de l'arrêt du service de jeton.

      Configuration de la machine serveur locale.

      recherche d'articles expirés dans

      Impossible de supprimer <0>du répertoire du serveur <1>.

      Travail <0> terminé et sera supprimé.

      Erreur inattendue lors du nettoyage du répertoire du serveur <0>.

      Impossible d'obtenir le délai d'utilisation du service pour <0>. Par défaut, le délai d'expiration du répertoire du serveur.

      Le nettoyage du répertoire a été supprimé <0>de <1>.

      Impossible de lire le service ''<0>'' à partir du magasin de configuration.

      Échec de l'enregistrement de la source de données.

      Échec du renvoi des sources de données enregistrées.

      Cache REST effacé sur toutes les machines serveur.

      Échec de l'effacement du cache REST sur une ou plusieurs machines serveur.

      Impossible d'accéder au service de journal.

      Impossible de rechercher les journaux sur ''<0>''.

      Le répertoire du serveur d'entrée n'est pas enregistré auprès du serveur.

      Impossible de supprimer le sous-dossier de service <0> du répertoire du serveur d'entrée.

      Impossible de créer le sous-dossier de service <0> dans le répertoire du serveur d'entrée.

      Nombre d'instances par processus non valide.

      Le nombre d'instances par processus doit être égal à 1 pour un niveau d'isolement ÉLEVÉ.

      Le nombre d'instances par processus doit être supérieur à ''<0>''.

      Le nombre d'instances par processus doit être inférieur à ''<0>''.

      Protocole de cluster appliqué avec succès au cluster ''<0>''.

      Échec de l'application du protocole de cluster au cluster ''<0>''.

      Échec du nettoyage du magasin de configuration. Un ou plusieurs fichiers/dossiers peuvent être en cours d'utilisation.

      Les ports de débogage Java n'ont pas été spécifiés.

      Plage de ports non valide spécifiée pour le débogage des extensions Java.

      Le répertoire du serveur sélectionné est actuellement utilisé par <0>service(s) : <1>. Vous ne pouvez pas supprimer ce répertoire tant que ces services ne sont pas modifiés pour référencer un autre répertoire ou supprimés.

      Échec de l'obtention du gestionnaire de travaux asynchrones.

      Échec de la suppression du répertoire du serveur ''<0>''.

      ArcGIS Server utilise trop de descripteurs de fichiers ouverts (<0>). Des erreurs inattendues se produiront à moins que la valeur ulimit(<1>) soit augmentée. Vous pouvez éditer /etc/security/limits.conf pour définir la limite nofile.

      ArcGIS Server utilise <0>descripteurs de fichier sur une limite totale de <1>.

      Échec de l'obtention des informations de métadonnées du service.

      Nom de compte administrateur incorrect.

      Échec du renvoi de la question de modification du mot de passe des utilisateurs.

      Le mot de passe de l'utilisateur <0> a été réinitialisé avec succès et écrit dans le répertoire système.

      Annuaire des services activé avec succès.

      Répertoire des services désactivé avec succès.

      Échec de l'activation du répertoire des services.

      Échec de la désactivation du répertoire des services.

      Le dossier ''<0>'' est un dossier préconfiguré et ne peut pas être supprimé.

      Le service ''<0>'' est requis et ne peut pas être supprimé.

      La procédure de suppression est lancée avec succès. Les ressources du service seront nettoyées de manière asynchrone.

      Le répertoire d'entrée de service ''<0>'' est en cours d'utilisation et ne peut pas être supprimé.

      Le répertoire d'entrée de service ''<0>'' a été supprimé avec succès.

      Le répertoire du serveur ''<0>'' a été modifié avec succès.

      Échec de la modification du répertoire du serveur ''<0>''.

      Gestionnaire REST réinitialisé.

      Gestionnaire SOAP réinitialisé.

      Échec de la réinitialisation du gestionnaire REST.

      Échec de la réinitialisation du gestionnaire SOAP.

      Impossible d'écrire dans le chemin de répertoire ''<0>''. Veuillez vérifier que l'emplacement est valide et que le compte ArcGIS Server dispose des autorisations pour l'emplacement.

      Le nom d'utilisateur ne peut pas être nul ou contenir des espaces vides.

      Le mot de passe ne peut pas être nul ou contenir des espaces vides.

      Le magasin de configuration à ''<0>'' contient déjà des répertoires de serveur enregistrés. Ignorer la demande de l'utilisateur de créer des répertoires de serveur à ''<1>''.

      Une erreur s'est produite lors de la fusion des propriétés du service.

      Impossible d'annuler le déploiement du service depuis ''<0>''. Le serveur n'est peut-être pas en cours d'exécution ou accessible pour le moment.

      La licence d'ArcGIS Server à ''<0>'' ne correspond pas à la licence du site exécuté à ''<1>''. Toutes les machines du site doivent avoir la même licence.

      L'édition de licence du serveur ne permet pas d'exécuter et d'administrer le service ''<0>''.

      L'emplacement du magasin de configuration contient les fichiers de configuration du serveur qui sont utilisés par un autre site.

      L'emplacement du répertoire du serveur spécifié ''<0>'' est utilisé par un autre site.

      La configuration du gestionnaire de jetons a été mise à jour avec succès.

      Échec de la mise à jour de la configuration du gestionnaire de jetons.

      Le répertoire de cache du serveur ''<0>'' a été modifié. Le contenu de l'ancien répertoire de cache doit être copié manuellement dans le nouveau répertoire de cache ''<1>'' et les services mis en cache doivent être redémarrés.

      La machine ''<0>'' a été renommée avec succès en ''<1>''

      Stocke les caches de tuiles utilisés par les services de carte, de globe et d'imagerie pour des performances rapides.

      Stocke les index des emplacements de données utilisés par le service de recherche.

      Stocke les fichiers source (tels que les cartes et les données) pour les services que vous publiez.

      Stocke les résultats et autres informations des services de géotraitement.

      Stocke diverses informations générées par les services, telles que des images cartographiques.

      Stocke les fichiers utilisés en interne par le serveur SIG.

      Stocke les éléments téléchargés sur ArcGIS Server lors de la publication à partir d'un serveur distant.

      Stocke les fichiers utilisés par les liens réseau KML publiés sur ArcGIS Server.

      L'emplacement du magasin de configuration spécifié n'est pas accessible. Assurez-vous que le compte ArcGIS Server dispose d'un accès en lecture et en écriture à l'emplacement.

      Le service ''<0>'' est un service préconfiguré et ne peut pas être renommé.

      Échec de la restauration des modifications du répertoire du serveur.

      La machine serveur ''<0>'' n'est pas accessible. Toutes les machines du site doivent être accessibles pour que cette opération se termine.

      ArcGIS Server n'a pas réussi à obtenir un nom d'hôte pour ''<0>'' à partir d'un serveur de noms de domaine et ne peut pas poursuivre cette opération. Veuillez contacter votre administrateur système pour résoudre ce problème.

      Échec de la suppression du certificat ''<0>''

      Certificat supprimé avec succès

      Certificat généré avec succès

      Échec de la génération du certificat ''<0>''

      Échec de la liste de tous les certificats ''<0>''

      Échec de la liste du certificat ''<0>''

      Échec de la génération de la demande de signature de certificat ''<0>''

      Demande de signature de certificat générée avec succès.

      Un certificat a été exporté avec succès.

      Échec de l'exportation du certificat.

      Certificat CA importé avec succès.

      L'importation du certificat CA a échoué.

      Échec de l'annulation des modifications apportées lors de la modification du magasin de configuration.

      La machine ''<0>'' n'était pas accessible lors de l'exécution de cette opération. La machine serveur sera notifiée de ce changement lors de sa remise en ligne. Si ArcGIS Server continue d'être indisponible, supprimez la machine du site.

      Impossible de déchiffrer les paramètres de demande à l'aide de RSA.

      Stocke les répertoires et les fichiers utilisés en interne par ArcGIS Server.

      Impossible de nettoyer tous les fichiers journaux.

      Échec de la création du répertoire des journaux à <0>. Toutes les machines de ce site doivent avoir le même chemin de répertoire de journaux et le compte ArcGIS Server doit avoir des autorisations sur le chemin.

      Impossible de déplacer les fichiers journaux de <0> vers <1>.

      La machine ''<0>'' ne peut pas accéder aux <1>magasins de données enregistrés sur le site. Veuillez vous assurer que le compte ArcGIS Server dispose d'un accès en lecture et en écriture au(x) magasin(s) de données.

      Échec de la migration du magasin de configuration de ''<0>'' vers ''<1>''.

      Erreur lors du démarrage d'AppServer. Port requis '<0>' déjà utilisé.

      Impossible de dissocier le propriétaire. Le propriétaire doit se désinscrire

      Le thread n'est pas le propriétaire du contexte

      Impossible de trouver le fichier ''<0>''. Ce fichier contient les propriétés par défaut de l'administrateur.

      Clé manquante ''<0>'' dans le fichier de propriétés.

      La machine du serveur local ''<0>'' n'a pas été configurée.

      Impossible de démarrer le serveur d'applications dans le délai imparti.

      Impossible d'arrêter le serveur d'applications dans le délai imparti.

      Impossible de supprimer le fichier d'archive de service ''<0>''. L'annulation du déploiement a échoué.

      Échec de la suppression de la configuration SSL : ''<0>''

      Échec du redémarrage de Tomcat. Veuillez consulter le journal pour plus de détails.

      Le port demandé ''<0,numéro,#>'' n'est pas disponible/libre sur cette machine.

      Impossible d'attribuer un port au serveur d'applications car il dépasse les limites.

      La machine n'a pas de licence valide. Veuillez autoriser à l'aide de l'assistant d'autorisation du logiciel pour ArcGIS Server.

      La machine n'a pas de licence valide. Veuillez autoriser ArcGIS Server en exécutant le script allowSoftware situé sous ''<0>''.

      Les machines sous licence au niveau du groupe de travail ne sont pas autorisées à rejoindre un autre site

      Il n'y a pas de site créé sur ''<0>''.

      Type de magasin de configuration non pris en charge ''<0>'' pour le magasin d'autorisations.

      La machine locale ''<0>'' ne participe à aucun site. Veuillez créer un nouveau site ou rejoindre un site existant.

      Chemin non valide ''<0>''. Le chemin doit être un répertoire

      Le chemin du répertoire du magasin de configuration doit être un chemin absolu.

      Type de magasin de configuration non pris en charge ''<0>''.

      Le magasin de configuration de destination semble faire partie d'un autre site.

      Impossible de mettre à jour la connexion au magasin de configuration sur une ou plusieurs machines dans le délai imparti. Veuillez consulter le journal pour plus de détails.

      Impossible d'écrire dans le chemin de répertoire ''<0>''. Veuillez vérifier que l'emplacement est valide et que le compte ArcGIS Server dispose des autorisations pour l'emplacement.

      Cette opération n'est pas prise en charge lorsque le client Admin accède directement au magasin de configuration.

      Cette opération n'est pas prise en charge lorsque la connexion à l'Admin se fait via une URL.

      Le nom de la machine ''<0>'' n'est pas comparable à son nom de domaine complet ''<1>''."

      Impossible de redémarrer tous les clusters de ce site dans le délai imparti. Veuillez consulter le journal pour plus de détails.

      La machine serveur ''<0>'' fait partie d'un autre cluster.

      La machine ''<0>'' n'est pas une machine serveur enregistrée.

      La machine serveur ''<0>'' n'est pas accessible pour le moment.

      La machine serveur ''<0>'' n'appartient pas au cluster ''<1>''.

      Un « Système » doit être configuré pour le serveur.

      Un cluster du nom ''<0>'' existe déjà.

      La machine serveur ''<0>'' ajoutée au cluster n'est pas une machine serveur enregistrée.

      Échec de l'application du protocole de clustering à une ou plusieurs machines.

      Le numéro de port du cluster TCP ''<0,number,#>'' est déjà en cours d'utilisation.

      Le numéro de port de multidiffusion UDP ''<0,numéro,#>'' est déjà en cours d'utilisation.

      L'adresse de multidiffusion UDP ''<0>'' est déjà utilisée.

      L'adresse et le port de multidiffusion sont actuellement en cours d'utilisation.

      Impossible de trouver un protocole de cluster valide.

      Un cluster de nom ''<0>'' n'existe pas.

      La machine serveur ''<0>'' n'est pas enregistrée sur le site.

      L'adresse de multidiffusion n'est pas dans la plage valide. Les adresses de multidiffusion valides doivent être comprises entre 225.0.0.0 et 238.255.255.255.

      L'objet JSON pour ClusterProtocol manque l'attribut requis ''<0>''.

      Le port UDP Multicast doit être un entier positif ''<0,number,#>''.

      Le port de cluster TCP doit être un entier positif ''<0,number,#>''.

      Le protocole de cluster de type ''<0>'' n'est pas pris en charge.

      Aucune réponse de l'administrateur distant.

      Impossible de se connecter à ArcGIS Server sur la machine ''<0>''. Le service ArcGIS Server sur cette machine n'est peut-être pas en cours d'exécution ou la machine n'est peut-être pas accessible pour le moment.

      La machine serveur ''<0>'' a renvoyé une erreur. ''<1>''

      Pas d'accès en écriture au répertoire de téléchargement ''<0>''

      Le répertoire du serveur de type ''<0>'' n'a pas été configuré sur le serveur.

      Les éléments avec ces extensions ne sont pas pris en charge.

      Impossible de supprimer le répertoire pour l'élément de données ''<0>''

      Impossible de supprimer le fichier kmz ''<0>''

      L'élément de données ''<0>'' n'existe pas.

      le fichier kmz avec le nom ''<0>'' existe déjà

      La partie d'entrée ''<0>''inputPart + "' n'existe pas.

      L'élément ''<0>'' n'a pas été enregistré.

      Impossible de trouver les paramètres de configuration du gestionnaire de repos.

      Impossible d'effacer le cache REST sur la machine : ''<0>''

      ServiceType ne peut pas être nul.

      Échec de l'effacement du cache REST sur une ou plusieurs machines serveur. Veuillez consulter le journal pour plus de détails.

      Impossible de réinitialiser le gestionnaire Rest sur la machine ''<0>''.

      Échec de la lecture du fichier de licence du serveur

      Échec de la recherche de licences

      Le nom du répertoire ne peut pas être nul.

      Le chemin physique ne peut pas être nul.

      Le type de répertoire ne peut pas être nul.

      Répertoire du serveur Saisissez l'une des valeurs suivantes : ''<0>''

      Le mode de nettoyage doit être l'une des valeurs suivantes : ''<0>''

      Valeur maxFileAge non valide ''<0>''. L'âge maximum du fichier doit être un entier positif.

      Impossible d'accéder au répertoire du serveur ''<0>''

      Échec de l'enregistrement du répertoire du serveur ''<0>''. Un seul répertoire peut être enregistré pour le type ''<1>''.

      Le chemin du répertoire du serveur ne peut pas être vide.

      Un répertoire de serveur portant le nom ''<0>'' est déjà enregistré auprès du serveur.

      Un répertoire de serveur avec le chemin physique ''<0>'' est déjà enregistré avec le serveur.

      Un seul répertoire peut être enregistré pour le type ''<0>''.

      Impossible de créer un sous-répertoire sous le répertoire système ''<0>'' .

      Pas d'accès en écriture au répertoire ''<0>''

      Impossible de valider les chemins de répertoire du serveur.

      Le répertoire portant ce nom : ''<0>'' n'existe pas.

      Chemin non valide ''<0>'' . Le chemin doit être un répertoire

      Le chemin du répertoire du serveur doit être un chemin absolu.

      ''<0>>' est actuellement utilisé par le type de répertoire du serveur ''<1>''

      Le répertoire du serveur ''<0>'' n'existe pas

      Nous avons détecté que l'emplacement du magasin de configuration que vous avez spécifié contient des fichiers de configuration de serveur qui ne fonctionneront pas dans la version actuelle d'ArcGIS Server. Veuillez fournir un emplacement différent pour le magasin de configuration ou supprimer le dossier ''<0>'' et recréer le site.

      Erreur lors de l'enregistrement de la version du magasin de configuration dans le fichier ''<0>''

      Impossible de créer le chemin de répertoire ''<0>''. Ceci est nécessaire pour maintenir la configuration du site. Veuillez vérifier que l'emplacement est valide et que le compte ArcGIS Server dispose des autorisations pour l'emplacement.

      Impossible d'obtenir une connexion au config-store.

      Impossible d'accéder au magasin de configuration sur ''<0>''.

      Impossible d'accéder au chemin de répertoire ''<0>'' sur le magasin de configuration partagé.

      Impossible d'écrire dans le chemin de répertoire ''<0>'' sur le magasin de configuration partagé.

      Impossible de valider la connexion au magasin de configuration.

      Le tampon du site ne peut pas être nul dans ConfigStoreConnection.

      Impossible de nettoyer le répertoire du magasin de configuration ''<0>''.

      Le site ArcGIS Server est actuellement configuré par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      La machine serveur ''<0>'' est actuellement configurée par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      Une autre opération administrative est en train d'accéder au magasin. Veuillez réessayer plus tard.

      Le cluster ''<0>'' est actuellement configuré par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      Le service ''<0>''.''<1>'' dans le dossier ''<2>'' est actuellement configuré par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      La propriété AdminServiceURL d'une nouvelle configuration de machine serveur ne peut pas être nulle.

      Impossible de supprimer la machine serveur ''<0>''.

      Impossible de supprimer la configuration de cluster ''<0>''

      Impossible de supprimer le service ''<0>''.''<1>'' dans le dossier ''<2>''

      Une autre opération administrative est en cours d'écriture de la configuration du service. Veuillez réessayer plus tard.

      Contenu téléchargé ''<0>'' introuvable à ''<1>'' pour le service ''<2>''

      Impossible d'obtenir les informations sur les métadonnées.

      Les informations de métadonnées sont introuvables

      Le chemin du dossier ne peut pas contenir de chemin relatif tel que .. ou .

      Impossible de supprimer le fichier d'archive de service ''<0>''

      Impossible de créer le dossier ''<0>'' dans le magasin de configuration.

      Impossible de supprimer la configuration du dossier.

      Le système ou le répertoire d'entrée ne peut pas être supprimé.

      Impossible de supprimer le répertoire du serveur portant le nom ''<0>''.

      Impossible de supprimer la configuration d'élément téléchargée ''<0>''.

      Erreur lors de l'enregistrement des logSettings dans le fichier

      Erreur lors du chargement de l'espace de données à partir du fichier.

      Erreur lors de l'enregistrement de l'espace de données dans un fichier.

      Impossible d'acquérir le verrou en écriture sur le fichier de configuration de sécurité.

      le dossier ''<0>'' est actuellement utilisé par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      L'implémentation du magasin n'est pas connectée à un magasin de configuration. Veuillez appeler la méthode 'connect' avant d'appeler une autre méthode.

      Impossible d'obtenir la liste des certificats.

      Impossible d'enregistrer le certificat SSL.

      Le certificat n'existe pas.

      Impossible d'exporter le certificat.

      Impossible de supprimer le certificat SSL.

      Impossible d'enregistrer le certificat SSL.

      Impossible de supprimer le certificat SSL.

      Impossible de configurer le certificat SSL.

      La propriété AdminServiceURL d'une nouvelle configuration de machine serveur ne peut pas être nulle.

      Impossible de supprimer le fichier de connexion au magasin de configuration ''<0>''

      Impossible de trouver le fichier de connexion. Le site ArcGIS Server n'a peut-être pas été configuré.

      Le fichier de connexion ne contient pas la clé ''<0>''

      Il manque le paramètre obligatoire de JSONObject : ''<0>''

      ''<0>'' doit être l'une des valeurs suivantes : ''<1>''

      Les informations d'identification de sécurité de la machine ne peuvent pas être nulles ou vides.

      L'objet JSON pour ''<0>'' manque l'attribut obligatoire ''<1>''

      Le chemin et le type doivent être spécifiés.

      Impossible de modifier l'objet une fois qu'il a déjà été construit.

      Erreur lors de la conversion de l'espace de données en XML

      Le magasin de données de type ''<0>'' ne peut pas être validé.

      Le répertoire KML n'a pas été configuré sur le serveur.

      'machines' ne contient aucune machine appartenant à ce site.

      Erreur lors de la consolidation des journaux des machines serveur

      Répertoire des rapports d'erreurs introuvable

      Impossible d'enregistrer une machine qui appartient à un autre site.

      Valeur de port non valide ''<0,nombre,#>''. Le port doit être un entier positif.

      La machine serveur ''<0>'' n'est pas une machine serveur locale.

      Impossible de supprimer le fichier de configuration de la machine ''<0>''.

      Erreur lors de l'attribution d'un port spécifique. Port déjà utilisé. Numéro de port = ''<0,numéro,#>''.

      L'attribution du port a échoué car elle dépasse la limite supérieure définie sur la machine.

      Impossible de trouver le fichier de configuration de la machine ''<0>''. La machine serveur n'a peut-être pas été configurée.

      Un autre processus ou une autre application accède actuellement au magasin. Veuillez réessayer plus tard.

      L'heure de début doit être au format : aaaa-mm-jjThh:mm:ss

      Impossible d'enregistrer les données miniatures des métadonnées dans les informations sur l'élément. Le format d'image miniature n'est pas pris en charge

      Type de fichier miniature inconnu

      Un répertoire ''<0>'' n'a pas été configuré sur ArcGIS Server.

      Un répertoire ''<0>'' n'a pas été configuré sur ArcGIS Server.

      Une opération d'usine de configuration ''<0>'' a expiré.

      L'extension de service ne peut pas être créée.

      Le type d'extension de service ''<0>'' n'est pas enregistré comme extension pour le type d'objet serveur ''<0>''

      Le type de service ''<0>'' n'est pas enregistré auprès du serveur.

      ''<0>'' ne contient aucune extension valide.

      L'extension de l'objet serveur n'a pas pu être enregistrée sur une ou plusieurs machines.

      Impossible de trouver un fichier de configuration SOE.

      Impossible de trouver l'extension ''<0>'' dans le magasin de configuration.

      Une extension avec le nom ''<0>'' est déjà enregistrée pour le type de service ''<1>''

      ''<0>'' contient une extension avec un ID d'extension non valide ''<1>''. Les ID d'extension commençant par « esri » sont réservés à un usage interne.

      Impossible de trouver ''<0>'' pour la mise à jour.

      L'extension de l'objet serveur n'a pas pu être désenregistrée d'une ou plusieurs machines.

      Jeton non valide, l'ID client ne correspond pas.

      Aucun type d'objet serveur parent n'a été trouvé dans la configuration.

      Impossible de créer le répertoire ''<0>'' pour le service sous le répertoire de sortie.

      Le service ne peut pas être créé

      L'extension ne peut pas être ajoutée. Le type d'extension ''<0>'' n'est pas enregistré avec le type de service ''<1>''.

      Nombre d'instances par processus non valide. Doit être égal à 1 pour le niveau d'isolement ÉLEVÉ.

      Nombre d'instances par processus non valide. Doit être supérieur à 0.

      Nombre d'instances par processus non valide. Doit être inférieur à ''<0>''.

      L'heure doit être représentée au format HH:MM 24 heures.

      ''<0>'' n'est pas un type d'extension valide pour ''<1>''.

      Le nombre de services de type ''<0>'' a atteint la limite de ''<1>'' par site.

      Impossible de renommer ou de modifier le type d'un service existant.

      Le cluster ''<0>'' sur lequel le service doit être déployé n'existe pas.

      Impossible de créer le service d'annuaire de sortie à ''<0>''.

      Impossible de renommer - le service ''<0>'' n'existe pas.

      Impossible de renommer - le service ''<0>'' existe déjà.

      Le service ''<0>'' n'est déployé sur aucun cluster.

      La liste des services à démarrer est vide.

      Le répertoire d'index n'est pas enregistré.

      La source de données d'enregistrement n'est prise en charge que sur les services de type recherche

      Les propriétés de service ne peuvent pas être nulles.

      Obtenir le statut d'indexation n'est pris en charge que sur le service de recherche

      Impossible de créer le service d'annuaire de sortie à ''<0>''.

      Une configuration de cluster par le nom ''<0>'' n'existe pas.

      Impossible d'annuler le déploiement des services d'une ou plusieurs machines. ''<0>''.

      Le service ''<0>''.''<1>'' n'existe pas dans le dossier ''<2>''.

      Les valeurs d'entrée pour l'expiration du chèque sont incorrectes.

      NumberFormatException dans l'analyse de la valeur de date du jeton ''<0>''.

      Impossible de rechercher les attributs dans la configuration du contrôleur de domaine.

      Impossible de rechercher l'attribut ''<0>'' dans la configuration du contrôleur de domaine.

      Il manque l'attribut 'class' dans la configuration du magasin d'utilisateurs.

      Impossible de trouver le compte d'utilisateur dans le magasin d'identités.

      Échec de la connexion. Nom d'utilisateur ou mot de passe spécifié non valide.

      Une ou plusieurs machines serveur n'ont pas pu être mises à jour avec la nouvelle configuration du gestionnaire de jetons.

      Niveau d'authentification manquant dans la configuration de sécurité

      Secret partagé de l'adaptateur Web manquant dans le magasin de configuration.

      Mode d'authentification manquant dans la configuration de sécurité.

      Une ou plusieurs machines serveur n'ont pas pu être mises à jour avec la nouvelle configuration de sécurité.

      Une ou plusieurs machines serveur n'ont pas pu être mises à jour avec de nouvelles configurations de magasin d'utilisateurs ou de rôles.

      Nom d'utilisateur incorrect ou le magasin d'utilisateurs est un magasin en lecture seule.

      L'utilisateur ''<0>'' n'est pas un administrateur principal ou le compte d'utilisateur n'existe pas dans le magasin d'utilisateurs.

      Aucune question secrète n'a été attribuée à ce compte.

      Un répertoire système est requis pour réinitialiser les mots de passe des utilisateurs.

      Les mots de passe ne peuvent être réinitialisés que pour les administrateurs ou les éditeurs.

      Propriété de configuration manquante ''<0>''.

      Impossible de déchiffrer le jeton. Le jeton peut ne pas être valide.

      L'heure d'expiration n'est pas valide.

      Le délai d'expiration demandé est supérieur au délai d'expiration maximal de ''<0>'' minutes.

      L'ID client est requis pour les jetons à expiration longue.

      Nom d'utilisateur ou ancien mot de passe incorrect.

      Le compte utilisateur n'existe pas pour ''<0>''.

      La réponse à la question secrète ne correspond pas.

      Un autre processus met actuellement à jour les autorisations. Veuillez réessayer plus tard.

      Au moins DataItemType doit être spécifié.

      Valeur ''<0>'' non valide. ''<0>'' doit être 0 ou 1.

      Valeur ''<0>'' non valide. ''<0>'' doit être compris entre ''<1>'' et ''<2>''.

      Valeur ''<0>'' non valide. ''<0>'' doit être numérique.

      L'élément ''<0>'' a été téléchargé mais n'a pas pu être trouvé dans le répertoire de données.

      L'URL d'administration ''<0>'' n'est pas accessible depuis ''<1>''. Pour plus d'informations, consultez la rubrique d'aide d'ArcGIS Server « À propos de l'ajout d'un serveur SIG à un site ». Vous pouvez accéder à cette rubrique dans la table des matières en accédant à Administration d'ArcGIS Server > Tâches administratives courantes > Ajout d'un serveur SIG à un site.

      Impossible de démarrer la machine car elle ne fait partie d'aucun cluster.

      Une ou plusieurs machines serveur n'ont pas pu être arrêtées.

      Une ou plusieurs machines serveur n'ont pas pu être démarrées.

      Impossible d'enregistrer une machine sur un site sous licence au niveau du groupe de travail.

      La machine serveur ''<0>'' est déjà enregistrée sur le site.

      La machine en cours d'enregistrement n'a pas de licence valide.

      La machine serveur ''<0>'' n'est pas locale à la machine ''<1>''.

      Impossible de générer une URL d'administration par défaut. Veuillez vérifier si l'administrateur est en cours d'exécution ou fournir l'URL explicitement.

      La classe ''<0>'' n'implémente pas l'interface UserStore.

      Propriété manquante ''<0>'' pour le magasin d'utilisateurs SQL Server.

      La configuration du magasin ''<0>'' manque l'attribut ''<0>''.

      La classe ''<0>'' n'implémente pas l'interface ''<1>''.

      Les utilisateurs et groupes Windows ne sont pris en charge que sur la plate-forme Windows.

      Type de magasin de configuration non pris en charge ''<0>'' pour le magasin d'autorisations.

      Le magasin de configuration n'est pas un magasin basé sur un système de fichiers.

      L'argument d'entrée ''<0>'' ne peut pas être nul.

      Les paramètres 'startIndex' et 'pageSize' doivent être non négatifs.

      Le paramètre 'startIndex' ne peut pas être supérieur au total des résultats.

      Impossible de trouver un ''<0>'' par nom ''<0>'' dans le magasin de configuration.

      Impossible de mettre à jour LDAP. Il s'agit d'un magasin d'identités en lecture seule.

      Propriété ''<0>'' ou ''<1>'' manquante dans la configuration.

      Propriété ''<0>'' manquante dans la configuration.

      Impossible de trouver l'entrée de rôle ''<0>''.

      Le paramètre d'entrée 'ldapURL' n'est pas une URL LDAP valide.

      Type de répertoire de serveur inconnu ''<0>''

      Impossible d'ajouter des statistiques de service car les services sont différents.

      Impossible de charger la bibliothèque du contrôleur de domaine.

      Le nom PSA est en conflit avec un utilisateur existant dans le nouveau magasin d'utilisateurs.

      Le nouveau nom de PSA est en conflit avec un utilisateur existant.

      Impossible d'obtenir les informations du répertoire des services du magasin

      Il n'y a aucune machine dans le cluster ''<0>''. Ajoutez une machine au cluster ou reconfigurez le service pour utiliser un cluster contenant une machine, puis redémarrez le service.

      Le service ''<0>'' n'est pas affecté à un cluster.

      Impossible de démarrer le service sur ''<0>'', le serveur n'est peut-être pas en cours d'exécution ou accessible pour le moment.

      Échec du démarrage d'un ou plusieurs services. ''<0>''

      Répertoire Geronimo manquant dans le référentiel.

      Arrêt du service ''<0>'' sur la machine ''<1>''.

      Création du magasin de configuration à ''<0>''

      Création du site interrompue. Reculer.

      Copie des configurations de site dans le nouveau magasin de configuration.

      Redémarrage de tous les clusters du site.

      La mise à jour du magasin de configuration a été interrompue.

      Mise à jour de la connexion au magasin de configuration sur ''<0>''.

      Création des répertoires du serveur à ''<0>''.

      Configuration des répertoires du serveur à ''<0>''.

      Configuration du cadre de journalisation.

      Création d'un compte administrateur.

      Configuration du cluster par défaut.

      Déconnexion du site du magasin de configuration.

      Déploiement des services par défaut.

      Configuration des autorisations du serveur.

      Création et initialisation du magasin de configuration.

      Génération du certificat SSL par défaut.

      Configuration de la machine serveur SIG.

      Vérification et validation des licences serveur.

      Enregistrement des extensions de serveur.

      'localhost' n'est pas acceptable comme nom de machine valide.

      La machine ''<0>'' est toujours accessible.

      Déploiement des services sur la machine ''<0>''.

      Démarrage du serveur sur la machine ''<0>''.

      SecurityConfig est null , Impossible d'obtenir une instance de la configuration de sécurité.

      Erreur dans Start_TokenService ''<0>''.

      Erreur dans Stop_TokenService ''<0>''.

      URL ou ContextName ou action invalide ou nulle.

      L'objet JSON pour le service est nul.

      ''<0>'' n'est pas un nom de type d'objet serveur valide enregistré auprès du serveur.

      Capacité inconnue ''<0>''. Seuls ''<1>'' sont pris en charge.

      Le nombre minimal d'instances par nœud doit être supérieur ou égal à 0.

      Le nombre maximal d'instances par nœud doit être supérieur à 0.

      Le nombre minimal d'instances par nœud ne doit pas être supérieur au nombre maximal d'instances.

      Le temps d'attente maximum doit être supérieur à 0.

      Le temps de démarrage maximum doit être supérieur à 0.

      Le temps d'inactivité maximum doit être supérieur à 0.

      La durée d'utilisation maximale doit être supérieure à 0.

      L'équilibrage de charge doit être l'une des valeurs suivantes : ''<0>''

      Le niveau d'isolement doit être l'une des valeurs suivantes : HAUT ou BAS.

      Le nombre d'instances par conteneur doit être supérieur à 0.

      L'état configuré doit être l'une des valeurs suivantes : STARTED ou STOPPED.

      L'intervalle de recyclage doit être un nombre entier positif.

      L'intervalle de maintien en vie doit être un nombre entier.

      Enregistrement des modifications dans le magasin de configuration.

      L'opération d'édition du service a été interrompue.

      Démarrage du service ''<0>'' sur la machine ''<1>''.

      Échec de la restauration de la création du site.

      Échec de la mise à jour du mot de passe KeyStore.

      Mot de passe KeyStore mis à jour avec succès.

      Configuration SSL copiée avec succès.

      Échec de la copie des fichiers de configuration SSL.

      Échec de la suppression des fichiers et dossiers du répertoire de déploiement du serveur d'applications.

      Échec de la suppression des fichiers et dossiers du référentiel de services du serveur d'applications.

      L'interrogation du serveur Web a échoué après la durée stipulée.

      Identifiants d'administrateur de site principal non valides.

      L'opération de téléchargement a échoué car elle a dépassé la taille maximale de l'élément téléchargé configuré pour le service.

      Interrompu lors de la mise à jour de la configuration du journal sur les hôtes distants.EXCEEDED_UPLOAD_SIZE=L'opération de téléchargement a échoué car elle a dépassé la taille maximale de l'élément téléchargé configuré pour le service.

      Impossible d'obtenir le nombre de rapports d'erreur sur ''<0>''. ArcGIS Server sur cette machine n'est peut-être pas en cours d'exécution ou la machine n'est pas accessible pour le moment.

      Security Config est actuellement configuré par un autre processus. Veuillez réessayer plus tard.

      Le compte d'administrateur du site principal a été désactivé.

      Le compte d'administrateur de site principal ne peut pas être désactivé car il s'agit du seul compte doté du privilège d'administrateur. Vous devrez configurer au moins un compte administrateur supplémentaire pour désactiver le compte administrateur du site principal.

      La configuration du serveur d'applications s'est avérée corrompue. Début de la réparation.

      La configuration du serveur d'applications a été réparée avec succès.

      Impossible de redémarrer les services SIG sur le serveur. Veuillez redémarrer les services manuellement.

      Échec de la restauration de l'adhésion au site.

      Validation de la connexion au magasin de configuration.

      Validation de la configuration SSL existante.

      Le service ''<0>'' ne peut pas être démarré.

      Impossible de configurer le magasin d'identités car un ou plusieurs des paramètres fournis sont incorrects. Vérifiez que vous pouvez vous connecter au magasin d'identités en dehors d'ArcGIS Server en utilisant les mêmes paramètres.

      L'utilisateur ''<0>'' a dépassé le nombre maximal de tentatives de connexion échouées autorisé par ArcGIS Server et a été verrouillé hors du système.

      L'administrateur du site principal ''<0>'' a dépassé le nombre maximal de tentatives de connexion échouées autorisé par ArcGIS Server et a été verrouillé hors du système.

      Échec de la connexion. L'utilisateur ''<0>'' a dépassé le nombre maximal de tentatives de connexion échouées autorisé par ArcGIS Server et a été verrouillé hors du système.

      Échec de la connexion. L'administrateur du site principal ''<0>'' a dépassé le nombre maximal de tentatives de connexion échouées autorisé par ArcGIS Server et a été verrouillé hors du système.

      Échec de la connexion. L'administrateur du site principal ''<0>'' a dépassé le nombre maximal de tentatives de connexion échouées autorisé par ArcGIS Server et a été verrouillé hors du système.

      Impossible de se connecter au magasin d'identités à l'aide de SSL. ArcGIS Server reviendra à l'utilisation d'une connexion non SSL au magasin d'identités et les informations d'identification seront envoyées en texte clair. Pour utiliser SSL, vérifiez que SSL est activé dans votre magasin d'identités.

      Le serveur n'a pas pu accéder au magasin SSL. Création d'un nouveau magasin SSL.

      Échec de la création du magasin SSL.

      HTTP activé sur le serveur car HTTP et HTTPS ne peuvent pas être désactivés. Si vous avez l'intention de modifier ces paramètres, veuillez vous reporter à l'aide du serveur.

      Détails/statistiques Active Directory :

      Une ou plusieurs propriétés requises pour la fédération de portail sont manquantes. Veuillez vérifier les propriétés et réessayer.

      Impossible de remplacer - le service ''<0>'' n'existe pas.

      Le service ''<0>'' est un service préconfiguré et ne peut pas être remplacé.

      Impossible de remplacer - les configurations ont des services différents : ''<0>'', ''<1>''.

      Impossible de remplacer - la configuration de sortie existe déjà : <0>.

      Impossible de remplacer - type de service non pris en charge : <0>.

      Échec de la copie du magasin de configuration et des répertoires du serveur sur le site actuel avant de démarrer l'opération d'importation. Cette opération ne peut pas continuer.

      Le site a été restauré et sa configuration a été déplacée vers ''<0>'' et les répertoires du serveur ont été copiés vers ''<1>''. Vous devrez modifier les emplacements du magasin de configuration et des répertoires du serveur afin d'ajouter plus de machines à ce site. Veuillez consulter les journaux pour plus d'informations sur les raisons pour lesquelles une restauration a été nécessaire.

      Échec de la copie des artefacts contenus dans le bundle ArcGIS Site dans l'emplacement ''<0>''.

      Configurations de site entrantes copiées à l'emplacement : ''<0>''.

      Les configurations du site en cours de restauration ont été copiées dans ''<0>'' car il y a eu des problèmes lors de la suppression des anciennes configurations de site à l'emplacement ''<1>''. La restauration du site a été réussie et le site est fonctionnel. Utilisez Manager pour modifier le magasin de configuration et les répertoires du serveur, si nécessaire.

      Les configurations du site en cours de restauration ont été copiées dans ''<0>''. Étant donné que cet emplacement est local pour la machine ''<1>'', vous devez déplacer le magasin de configuration vers un partage réseau afin d'enregistrer de nouvelles machines sur le site.

      Échec de la copie des données du répertoire du serveur vers l'emplacement : ''<0>''.

      Les données du répertoire du serveur ont été copiées avec succès à l'emplacement : ''<0>''.

      Échec de la copie des données du répertoire du serveur de type ''<0>'' vers l'emplacement ''<1>'' et, par conséquent, l'opération d'importation ne peut pas continuer. Veuillez vous assurer qu'ArcGIS Server dispose d'un accès en écriture à ''<2>'' avant de réessayer cette opération.

      Le magasin de configuration du site en ligne a été sauvegardé à l'emplacement : ''<0>''.

      Les répertoires du serveur du site en ligne ont été sauvegardés à l'emplacement : ''<0>''.

      Échec de la sauvegarde du magasin de configuration du site en ligne à l'emplacement : ''<0>''. L'opération d'importation ne peut pas continuer.

      Échec de la sauvegarde des données du répertoire du serveur du site en ligne à l'emplacement : ''<0>''. L'opération d'importation ne peut pas continuer.

      Le groupe de sites entrants n'est pas valide. ''<0>''.

      Échec de la modification de la connexion du magasin de configuration à l'emplacement : ''<0>''.

      Échec de la validation du magasin d'identités. Impossible de se connecter au magasin d'utilisateurs. Veuillez vous référer aux journaux pour plus de détails. Veuillez mettre à jour les paramètres de l'utilisateur/du magasin de rôles à l'aide du Gestionnaire (onglet Sécurité) pour que le site fonctionne correctement.

      Échec de la validation du magasin d'identités. Impossible de se connecter au magasin de rôles. Veuillez vous référer aux journaux pour plus de détails. Veuillez mettre à jour les paramètres de l'utilisateur/du magasin de rôles à l'aide du Gestionnaire (onglet Sécurité) pour que le site fonctionne correctement.

      La validation de la configuration de sécurité est terminée.

      La validation du magasin de données est terminée.

      Échec de l'effacement du cache REST/SOAP. Vous pouvez effacer le cache REST manuellement via la ressource /admin/system/handlers/rest/cache ou en redémarrant ArcGIS Server.

      Cache REST et SOAP effacé avec succès.

      La machine ''<0>'' n'était pas accessible lors de l'opération d'import. Pour cette raison, cette machine ne fait plus partie du site ArcGIS Server. Vous devrez peut-être ajouter manuellement cette machine au site.

      Échec de la création du service ''<0>''. Le mettre dans le magasin de configuration et continuer.

      Le compte d'administrateur de site principal (PSA) a été activé pendant l'opération d'importation pour simplifier le processus de réparation du site une fois l'opération d'importation terminée. Le PSA peut être désactivé à l'aide des API d'administrateur de site d'ArcGIS Server.

      Échec de l'importation de la configuration du journal.

      Échec lors de l'effacement des répertoires du serveur.

      Échec de la désinscription de l'extension.

      Impossible d'arrêter les clusters. L'opération d'importation ne peut pas continuer.

      ''<0>'' n'était pas enregistré mais n'est pas accessible. Il se peut qu'il ne soit pas réenregistré sur le site pendant l'opération d'importation.

      Impossible d'enregistrer la machine ''<0>''. Supprimez-le du magasin de configuration et continuez.

      Le service ''<0>'' ne peut pas être démarré car il appartient au cluster ''<1>'' auquel aucune machine n'est affectée.

      Veuillez vous référer aux journaux pour obtenir des détails supplémentaires sur tout échec signalé pendant le processus d'importation.

      Cette version d'ArcGIS Server ne prend pas en charge un magasin de configuration hébergé sur le stockage Amazon.

      Échec de la suppression du magasin en direct. Numéro de tentative : ''<0>''.

      Validation terminée et importation de l'emplacement du formulaire du site : ''<0>''.

      L'opération d'importation ne prend pas en charge la création d'un point de restauration sous Linux et son importation sous Windows.

      L'opération d'importation ne prend pas en charge la création d'un point de restauration sous Windows et son importation sous Linux.

      La configuration de sécurité du site est passée de HTTP à HTTPS et le serveur redémarre. Le site devrait être disponible sous peu.

      La configuration de sécurité du site est passée de HTTPS à HTTP et le serveur redémarre. Le site devrait être disponible sous peu.

      Les options de configuration relatives à HTTPS ont été modifiées lors de l'opération d'importation et le serveur redémarre. Le site devrait être disponible sous peu.

      La configuration de l'adaptateur Web pour ce site a été modifiée pendant l'opération d'importation. Si vous aviez des adaptateurs Web enregistrés sur le site avant d'exécuter l'opération d'importation, vous devez les enregistrer à nouveau.

      Le groupe de sites entrants n'est pas valide.

      Échec de la synchronisation de la machine ''<0>'' avec le site. <1>. Vous pouvez tenter à nouveau la synchronisation à l'aide de l'API REST administrative de synchronisation sur la ressource machine du serveur.

      Échec de la suppression du service ''<0>''.

      Échec du nettoyage du magasin de configurations en direct. Verrouillage possible sur le fichier ''<0>''.

      Échec du nettoyage du magasin de configurations en direct lors de la tentative ''<0>''.

      ArcGIS Server ne semble pas disposer d'un accès en écriture à l'emplacement : ''<0>''.

      Chemin spécifié non valide. ''<0>''. Vous devez spécifier un chemin absolu vers un répertoire où la configuration du site doit être exportée.

      Opération d'exportation terminée. Les configurations de site ont été exportées vers ''<0>''.

      Opération d'importation terminée.

      L'importation du site a échoué avec l'erreur suivante.

      Impossible d'exporter le site pendant sa création.

      Créez un magasin de configuration temporaire à l'emplacement ''<0>''.

      Configurations du site copiées dans le magasin de configuration à ''<0>''.

      Données d'entrée copiées à l'emplacement ''<0>''.

      Suppression des répertoires temporaires à l'emplacement ''<0>''.

      L'authentification du site a été changée en WEB TIER et la sécurité sur l'adaptateur Web doit être configurée.

      Vous devez activer SSL/HTTP sur les adaptateurs Web.

      Opération d'import terminée en ''<0>''.

      Échec de la mise à jour de la configuration du magasin d'identités ''<0>''.

      L'opération d'importation ne peut pas continuer en raison d'une erreur de validation. Pas d'accès en écriture au répertoire du serveur dans la configuration du site entrant. Veuillez vous assurer qu'ArcGIS Server dispose d'un accès en écriture aux répertoires suivants ''<0>''.

      Le service ''<0>'' ne peut pas être démarré car il appartient au cluster ''<1>'' auquel aucune machine n'est affectée.

      La validation de l'élément de données a échoué sur la machine ''<0>''. Le message de validation est ''<1>''. Connectez-vous au Gestionnaire et modifiez les paramètres de ce magasin de données sur la page Site -> Magasin de données.

      La validation a échoué pour la banque de données ''<0>'' associée au chemin ''<1>''. ''<2>''.

      La validation de l'élément de banque de données ''<0>'' a réussi.

      L'opération d'importation est sur le point de se terminer. Les étapes suivantes ont été effectuées avec succès ''<0>''. Les étapes en attente sont ''<1>''.

      Importer le message d'opération du site. ''<0>''.

      L'opération d'importation a échoué. Lors d'une tentative de restauration du site à son état d'origine, la configuration de sécurité du site a dû être modifiée pour utiliser le magasin BUILTIN. Vous devez configurer la sécurité du site si nécessaire.

      L'opération d'importation a échoué et une tentative de restauration du site à son état d'origine a également échoué. Le site peut être fonctionnel, mais il est recommandé de désinscrire toutes les machines du site et de créer un nouveau site basé sur le magasin de configuration qui a été sauvegardé à ''<0>'' et les répertoires du serveur sauvegardés à ''<1 >''.

      Impossible de rechercher les journaux sur la machine DataStore ''<0>''.

      Échec de la mise à jour des paramètres de journal sur la machine DataStore ''<0>''.

      Échec du nettoyage du magasin de configuration en direct à l'emplacement ''<0>''.

      Échec de la copie du contenu du magasin entrant ''<0>'' vers le magasin en direct ''<1>''.

      Création des services lors de l'import terminé en ''<0>''.

      Fichier Zip Validation lors de l'import terminé en ''<0>''.

      Site entrant Validation lors de l'import terminé en ''<0>''.

      Validation du chemin dans le site entrant lors de l'import terminé en ''<0>''.

      Décompressez le contenu lors de l'import terminé dans ''<0>''.

      Sauvegarde du site en direct lors de l'importation terminée dans ''<0>''.

      Arrêtez les clusters lors de l'importation terminée dans ''<0>''.

      Désinscription des machines lors de l'import terminé dans ''<0>''.

      Suppression des services lors de l'import terminé dans ''<0>''.

      Désenregistrer les extensions lors de l'import terminé dans ''<0>''.

      Supprimer les services du magasin de configuration lors de l'importation terminée dans ''<0>''.

      Copiez les données des services entrants lors de l'importation terminée dans ''<0>''.

      Synchronisez l'hôte local pour les services entrants lors de l'importation terminée dans ''<0>''.

      Démarrer les services lors de l'import terminé dans ''<0>''.

      Après l'import, l'authentification du site a été modifiée. Vous devrez peut-être reconfigurer la sécurité sur votre adaptateur Web.

      Désinscrire les types de banques de données relationnelles lors de l'importation terminée dans ''<0>''.

      La vérification de la licence du serveur a réussi.

      L'initialisation du magasin de configuration a réussi.

      La configuration de la sécurité a réussi.

      Les répertoires du serveur ont été créés et initialisés avec succès.

      La machine serveur a été configurée avec succès.

      Le fichier de connexion au magasin de configuration a été écrit sur le disque.

      La machine serveur ''<0>'' a été ajoutée au cluster ''<0>''.

      Les services système ont été déployés avec succès.

      Les autorisations par défaut sur les dossiers et les services SIG ont été configurées avec succès.

      Les extensions d'objet serveur ont été enregistrées avec succès.

      La configuration du journal a réussi.

      Le serveur n'a pas pu créer un service SIG. Veuillez vérifier les journaux pour déterminer la cause de l'échec.

      La connexion à l'URL de rappel ''<0>'' a réussi.

      La connexion au magasin de configuration a réussi.

      La machine serveur ''<0>'' n'a pas pu se connecter aux machines et ports suivants ''<1>''. Veuillez vous assurer que les processus du serveur sur ces machines sont opérationnels ou vérifiez les paramètres du pare-feu entre les machines.

      Vérification de l'accessibilité des ports sur les machines serveurs du site.

      Impossible de tester l'accessibilité des ports sur les machines serveur du site. Veuillez vous assurer que les processus du serveur sur ces machines sont opérationnels ou vérifiez les paramètres du pare-feu entre les machines.

      Le test de diagnostic d'accessibilité du port a réussi.

      Le serveur n'a pas pu acquérir un verrou exclusif dans le système de fichiers. Veuillez vous assurer que le serveur dispose d'un accès en écriture au magasin de configuration et aux répertoires du serveur.

      Préfixe de domaine actuel ajouté avec succès pour les rôles Active Directory.

      L'ajout du préfixe de domaine actuel pour les rôles Active Directory a échoué.

      Préfixe de domaine actuel ajouté avec succès pour les utilisateurs Active Directory.

      L'ajout du préfixe de domaine actuel pour les utilisateurs Active Directory a échoué.

      Échec de l'obtention des rôles avec le privilège ''<0>''.

      La machine n'a pas de licence valide. Veuillez autoriser à l'aide de l'assistant d'autorisation du logiciel pour ArcGIS Server.

      La licence ''<0>'' a expiré le ''<1>''. Veuillez contacter le support client Esri pour obtenir une nouvelle licence. Pour réautoriser votre serveur, lancez l'outil d'autorisation de logiciel, puis redémarrez ArcGIS Server.

      Impossible de se connecter au magasin d'identités à l'aide des paramètres fournis. Vérifiez que vous pouvez vous connecter au magasin d'identités en dehors d'ArcGIS Server en utilisant les mêmes paramètres.

      Les privilèges de rôle expirés du magasin de rôles de sécurité précédent ont été supprimés avec succès.

      Échec de la suppression des privilèges de rôle expirés du magasin de rôles de sécurité précédent. Veuillez vérifier les privilèges de rôle actuels et confirmer qu'ils sont corrects.

      Les autorisations de service de rôle expirées du magasin de rôles de sécurité précédent ont été supprimées avec succès.

      Échec de la suppression des autorisations de service de rôle expirées du magasin de rôles de sécurité précédent. Veuillez vérifier les autorisations de service de rôle actuelles et confirmer qu'elles sont correctes.

      Les membres de rôle expirés du magasin de rôles de sécurité intégré précédent ont été supprimés avec succès.

      Échec de la suppression des membres de rôle expirés du magasin de rôles de sécurité intégré précédent. Veuillez passer en revue les membres actuels du rôle et confirmer qu'ils sont corrects.

      La configuration du magasin d'identités a été actualisée avec succès.

      Échec de l'actualisation de la configuration du magasin d'identités.

      Un certificat racine ou intermédiaire ne peut pas être utilisé comme certificat SSL d'un serveur Web.

      Impossible de mettre à jour la configuration de sécurité pour se fédérer avec Portal car le serveur n'est pas enregistré avec Portal.

      Échec de la connexion au serveur de portail. Veuillez vérifier si le serveur de portail est en cours d'exécution et réessayer.

      Échec de l'obtention de l'ID de compte à partir du portail. Veuillez vous assurer que le jeton utilisé pour effectuer la demande est un jeton de portail valide.

      Le serveur est configuré pour utiliser l'authentification de l'adaptateur Web. Seul l'administrateur du site principal est autorisé à accéder directement au serveur.

      Cette opération ne peut être effectuée que par les administrateurs du portail.

      Ce serveur n'a pas été fédéré avec Portal et vous ne pouvez donc pas utiliser d'opérations fédérées/défédérées.

      Un jeton valide de Portal et de son référent est requis pour effectuer cette opération.

      Impossible de se connecter au magasin d'identités car un ou plusieurs paramètres de connexion sont incorrects. Vérifiez que vous pouvez vous connecter au magasin d'identités en dehors d'ArcGIS Server en utilisant les mêmes paramètres.

      Démarrage de la mise à niveau du site ArcGIS Server existant.

      Le magasin de configuration n'a pas été migré vers la version ''<0>''. Début des migrations.

      La migration vers la version du magasin de configuration ''<0>'' est terminée.

      Création de la configuration de l'adaptateur Web introduite à <0>.

      Version du magasin de configuration existante antérieure ou égale à 10.1.SP1. Mise à jour du préfixe de domaine pour les utilisateurs et les rôles WINDOWS.

      Mise à jour du préfixe de domaine pour les utilisateurs et les rôles WINDOWS.

      Configuration du serveur d'applications.

      Aucun site présent à mettre à niveau.

      Échec de la mise à niveau.

      Mise à jour des services déployés automatiquement.

      Synchronisation avec le site pour la mise à niveau.

      L'opération ne peut pas continuer car ArcGIS Server n'est pas pris en charge sur les machines qui incluent un trait de soulignement (_) dans le nom de la machine ou dont le nom d'hôte est un mot réservé.

      Les certificats de serveur n'ont pas été trouvés pour la machine ''<0>'' lors de l'activation de HTTPS. Création du SelfSignedCertificate par défaut pour la machine avant d'activer HTTPS.

      La machine ArcGIS Server ''<0>'' a reçu un certificat de serveur ''<1>'' qui n'a pas été trouvé. En utilisant le SelfSignedCertificate par défaut à la place. Pour corriger cela, importez le certificat et reconfigurez la machine ArcGIS Server pour utiliser ce certificat.

      Échec du stockage de l'élément de données ''<0>''.

      Impossible de trouver l'élément du magasin de données parent.

      Échec de la recherche de l'élément de magasin de données avec le chemin ''<0>''.

      Échec du chiffrement de la chaîne de connexion au magasin de données ou la demande a peut-être expiré. Veuillez consulter les journaux pour plus d'informations.

      Échec du démarrage de la machine de stockage de données ''<0>''. ''<1>''

      Échec de l'arrêt de la machine de stockage de données ''<0>''. ''<1>''

      Échec de la configuration de la machine de stockage de données ''<0>'' en tant que principale. ''<1>''

      Impossible de supprimer la machine de banque de données marquée comme principale.

      Échec de la validation de la machine du magasin de données ''<0>''. ''<1>''

      La chaîne de connexion HA dans le magasin de données ''<0>'' ne contient pas le champ DSID.

      Échec de la mise à jour des informations de connexion au magasin de données sur la machine ''<0>''.''<1>''

      Échec de la mise à jour du magasin de données avec la liste mise à jour des machines serveur.

      Importation de services SIG en tant qu'éléments dans le portail.

      Échec de l'importation des services SIG en tant qu'éléments dans le portail. ''<0>''

      Suppression des éléments du portail correspondant aux services SIG sur ce serveur.

      Migrer le fichier ''<0>'' vers ''<1>'' avec succès.

      Le site est configuré pour utiliser le protocole 'HTTP Only' pour la communication. Pour une sécurité améliorée, il est recommandé de changer le protocole en « HTTPS uniquement » ou « HTTP et HTTPS ». Consultez la rubrique d'aide « Meilleures pratiques pour la configuration d'un environnement sécurisé » pour plus de détails.

      Impossible de se connecter au serveur LDAP principal ou à des serveurs LDAP de basculement. Vérifiez que vous pouvez vous connecter au magasin d'identités en dehors d'ArcGIS Server en utilisant les mêmes paramètres.

      Essayer de se connecter au serveur LDAP <0>.

      Échec de la création du dossier 'errorreports' sous ''<0>''.

      Connexion réussie au serveur LDAP <0>.

      Échec de la mise à jour du portail avec les informations sur l'article pour le service ''<0>''.

      Échec de l'arrêt correct de la machine ''<0>'' dans le délai imparti. Forcez l'arrêt des processus ArcSOC et du serveur d'applications.

      ArcGIS Server était précédemment configuré avec ArcGIS Data Store. Pour réutiliser le magasin de données, reconfigurez-le avec votre site à l'aide de l'assistant de configuration du magasin de données ArcGIS ou de l'utilitaire « configuredatastore ».

      Autorisations actualisées avec succès.

      Échec de l'actualisation des autorisations.

      Une ou plusieurs machines serveur n'ont pas pu être actualisées avec les autorisations actuelles.

      Le certificat SSL du serveur Web avec le nom ''<0>'' est introuvable. Veuillez vérifier si le certificat existe dans la ressource SSLCertificates.

      Le compte d'administrateur du site principal a été activé.

      Une demande a été faite pour le service ''<0>'' mais il n'avait pas les informations d'identification adéquates.

      Le mode du site a été mis à jour en LECTURE SEULE. Les opérations administratives et éditoriales ne seront pas autorisées.

      Le site est en mode LECTURE SEULE. Changez le mode du site en MODIFIABLE avant d'appliquer des modifications administratives ou de publication.

      Échec de la copie des configurations localement sur la machine ''<0>''. La machine réessayera de se synchroniser à nouveau avec le site.

      La machine ''<0>'' n'a pas réussi à copier les configurations localement. <1>.

      La machine ''<0>'' n'a pas réussi à supprimer les configurations locales. <1>.

      Le mode du site a été mis à jour en MODIFIABLE. Les opérations administratives et éditoriales seront autorisées sur le site.

      Échec de la suppression des configurations locales sur la machine ''<0>''. La machine réessayera de se synchroniser à nouveau avec le site.

      Ajout de EOF à <0> aux fichiers .etag dans le magasin de configuration.

      Création de security.etag dans le magasin de configuration.

      Échec de l'utilisation du répertoire d'entrée local pour ''<0>''.

      Site en lecture seule, les modifications de configuration ne sont pas autorisées.

      Erreur de magasin de configuration.

      Aucune modification du mode site. Le mode de site actuel est <0>.

      Enregistrement du mode site dans le magasin de configuration.

      Mode site enregistré dans le magasin de configuration.

      Notifier les machines serveur homologues pour copier les configurations localement.

      Copie du magasin de configuration sur la machine ''<0>''.

      Fin de la copie du magasin de configuration sur la machine ''<0>''.

      Copie du répertoire d'entrée sur la machine ''<0>''.

      Fin de la copie du répertoire d'entrée sur la machine ''<0>''.

      La ou les machines <0> n'ont pas assez d'espace pour copier les configurations de serveur localement.

      Vérification de l'espace disque suffisant sur chaque machine pour copier les configurations localement.

      Vérifié que toutes les machines accessibles disposent d'un espace disque suffisant pour copier les configurations localement.

      Échec du calcul de l'espace libre disponible sur la machine ''<0>''.

      Échec de la mise à jour du mode du site sur <0>.

      Notifier les machines serveur homologues pour supprimer les configurations locales.

      Redémarré tous les clusters du site.

      Mode site mis à jour à <0> avec des erreurs.

      Le service ''<0>'' n'a pas pu être démarré ou mis à jour car ''<1>'' est ajouté à une liste d'intercepteurs d'objets serveur, mais n'est pas un intercepteur valide. Vérifiez que ''<1>'' est un intercepteur d'objet de service et réessayez.

      Erreur lors du démarrage d'AppServer.

      Copie de la structure des répertoires du serveur sur la machine ''<0>''.

      Fin de la copie de la structure des répertoires du serveur sur la machine ''<0>''.

      Échec de la récupération du magasin de configuration.

      La récupération du magasin de configuration commence.

      Récupération du magasin de configuration terminée.

      Échec de la récupération des répertoires du serveur.

      La récupération des répertoires du serveur commence.

      Récupération des répertoires du serveur terminée.

      La machine ''<0>'' n'a pas assez d'espace pour copier les configurations de serveur localement.

      Échec du chargement des informations sur le cluster. Continuera en tant qu'instance unique non groupée.

      Configuration non valide récupérée du cluster ZooKeeper.

      Échec de la mise à jour de zookeeper.properties.

      Impossible de mettre à jour le cluster de service de synchronisation pour inclure <0>. Nombre maximal de tentatives dépassé.

      Le manifeste du magasin de données n'a pas pu être validé.

      Le magasin de données n'a pas pu être désenregistré car il est référencé dans les services SIG.

      Le magasin de données n'a pas pu être désinscrit car il n'existe pas.

      Le magasin de données n'a pas pu être désenregistré car un paramètre 'force' n'a pas été fourni avec la valeur 'true'.

      Le service ''<0>'' n'a pas pu être démarré ou mis à jour car l'extension ''<1>'' est désactivée mais est ajoutée à la liste des intercepteurs d'objets serveur.

      Erreur rencontrée lors de la modification du rôle du serveur.

      Le serveur n'a pas pu créer d'éléments d'administration et de publication dans le portail. Par conséquent, seuls les administrateurs de portail et les éditeurs peuvent administrer et publier sur ce serveur.

      Échec de la suppression de l'élément ''<0>'' du portail.

      Impossible de déployer les services à partir d'une ou plusieurs machines. ''<0>''.

      Échec de la détermination du rôle du serveur après la mise à niveau.

      Arrêt de tous les clusters du site.

      Arrêt de tous les clusters du site.

      Démarrage de tous les clusters du site.

      Démarrage de tous les clusters du site.

      Mise à jour du mode site à <0> avec erreurs, configurations non copiées localement sur les machines.

      Plage non valide spécifiée pour <0>. Accepte une valeur comprise entre 1 et 80.

      Rétrogradation de cette instance en cluster à nœud unique bien que plusieurs machines soient configurées pour le cluster. Il est recommandé d'arrêter toutes les autres instances, à l'exception de celle référencée dans le fichier zookeeper-dynamic.properties, puis d'ajouter le reste une par une pour reconstruire le cluster.

      La licence pour la version précédente est présente.

      Il n'y a pas de <0>magasin de données enregistré sur le site.

      Échec des anciens certificats dans le magasin de clés cacerts JRE.

      Échec du remplacement du service ''<0>'' pour ''<1>''.

      Chemin spécifié non valide. ''<0>''. Vous devez spécifier un chemin absolu vers un répertoire où les services doivent être exportés.

      L'opération d'exportation des services a commencé.

      Opération d'exportation des services terminée. Les services ont été exportés vers ''<0>''.

      L'opération d'importation des services a démarré.

      L'opération d'importation des services est sur le point de se terminer. Les étapes suivantes ont été effectuées avec succès ''<0>''. Les étapes en attente sont ''<1>''.

      Opération d'importation des services terminée.

      Impossible d'exporter les services pendant la création du site.

      Créez un magasin de configuration temporaire à l'emplacement ''<0>''.

      Services copiés dans le magasin de configuration à ''<0>''.

      Données d'entrée copiées à l'emplacement ''<0>''.

      Suppression des répertoires temporaires à l'emplacement ''<0>''.

      Les options de configuration relatives à HTTPS ont été modifiées lors de l'opération d'importation des services et le serveur redémarre. Le site devrait être disponible sous peu.

      Opération d'import des services terminée en ''<0>''.

      L'importation du site a échoué avec l'erreur suivante.

      L'opération d'exportation des services a échoué.

      Échec de la mise à jour du fichier de connexions au magasin de données.

      Utilisation d'un fichier de connexion au magasin de données de sauvegarde du magasin de configuration.

      La publication des services de géotraitement est réservée aux administrateurs uniquement.

      La publication d'extensions personnalisées est réservée aux administrateurs uniquement.

      Les extensions ne sont actuellement pas prises en charge sur cette configuration de service.

      Échec de l'enregistrement de l'extension.

      Échec de la récupération des informations sur le cycle de vie du service pour ''<0>''.

      Échec de la mise à jour des informations sur le cycle de vie du service pour ''<0>''.

      La version de la licence du serveur ne correspond pas à la version actuelle en vigueur.

      Ce dossier contient des services de catalogue pour les magasins de données enregistrés.

      Le service GeoAnalytics n'est peut-être pas en cours d'exécution. Veuillez configurer le serveur avec le rôle GeoAnalytics et réessayer.

      Génération du manifeste pour le magasin de données <0>.

      Échec de l'obtention de la liste des machines de confiance DataStore.

      Échec de l'enregistrement de la liste des machines de confiance DataStore.

      Échec de l'obtention des privilèges de serveur du portail propriétaire. Les privilèges du serveur ne seront pas honorés. <0>.

      Redémarrage de la plate-forme de calcul. Le processus de redémarrage prendra <0>minutes.

      La plate-forme de calcul a redémarré. Veuillez vérifier son état à l'aide de la vérification de l'état.

      AVERTISSEMENT : impossible de se connecter au service de journalisation. Écriture d'un message de journal sur la console.

      Initialisation de la connexion config-store.

      Fichier de configuration de type d'objet serveur manquant ''<0>''

      L'initialisation de la connexion au magasin de configuration est terminée.

      Attribut 'Nom' manquant du type d'objet serveur

      Création du site en cours.

      Le dossier ''<0>'' est actuellement utilisé.

      La machine serveur ''<0>'' a été ajoutée au site avec succès.

      Le délai d'expiration ne peut pas être négatif.

      Un chemin avec le nouveau nom ''<0>'' existe et n'a pas pu être supprimé.

      Cluster ''<0>'' - La machine ''<1>'' est actuellement configurée par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      La ressource du cluster ''<0>'' est actuellement configurée par une autre opération administrative. Veuillez réessayer plus tard.

      Cluster ''<0>'' introuvable. La machine ''<1>'' ne peut pas être ajoutée au cluster.

      Le chemin source ''<0>'' n'existe pas.

      ''<0>'' rejoint le site en utilisant les détails du magasin de configuration.

      Le chemin de destination ''<0>'' existe déjà.

      Le temps écoulé dans le module ''<0>'' est ''<1>''.

      Impossible de créer le répertoire de destination ''<0>''.

      Le temps écoulé dans le workflow de jointure du site est ''<0>''.

      Impossible de créer le répertoire temporaire : ''<0>''

      Le temps écoulé dans le workflow de création de site est ''<0>''.

      Impossible de supprimer le fichier temporaire : ''<0>''

      Répertoire d'entrée sauvegardé avec succès et autre structure de répertoires de serveur pour le service ''<0>'' dans le magasin de configuration.

      Une autre opération administrative est en train d'accéder au magasin. Veuillez réessayer plus tard.

      Échec de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' dans le magasin de configuration. Réessayer.

      Impossible d'obtenir le répertoire de base ArcGIS. Vérifiez si la variable d'environnement ''<0>'' est définie.

      Le répertoire d'entrée et la structure des autres répertoires du serveur ont été sauvegardés avec succès pour le service ''<0>'' dans le magasin de configuration après les nouvelles tentatives.

      Impossible de démarrer le registre RMI sur le port spécifié ''<0,numéro,#>''.

      Échec de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' dans le magasin de configuration après plusieurs tentatives. Démarrez et arrêtez le service pour déclencher la sauvegarde manuellement.

      Impossible d'arrêter RMID sur le port spécifié ''<0,numéro,#>''.

      Suppression réussie de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' du magasin de configuration.

      Échec de la suppression de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' du magasin de configuration. Réessayer.

      Format de nom de service complet illégal dans le nom ''<0>''.

      Suppression réussie de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' du magasin de configuration après les nouvelles tentatives.

      Échec de la suppression de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' du magasin de configuration après plusieurs tentatives.

      Début de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' dans le magasin de configuration.

      Début de la suppression de la sauvegarde du répertoire d'entrée et de la structure des autres répertoires du serveur pour le service ''<0>'' du magasin de configuration.

      Le nom contient le caractère illégal ''<0>''.

      Le kmz ''<0>'' a été sauvegardé avec succès dans le magasin de configuration.

      Échec de la sauvegarde du kmz ''<0>'' dans le magasin de configuration. Réessayer.

      Le kmz ''<0>'' a été sauvegardé avec succès dans le magasin de configuration après plusieurs tentatives.

      Échec de la connexion au serveur JMX.

      Échec de la sauvegarde de kmz ''<0>'' dans le magasin de configuration après plusieurs tentatives.

      Échec de l'acquisition du verrou ''<0>''. Informations de verrouillage conflictuelles ''<1>''.

      La sauvegarde de kmz ''<0>'' a été supprimée avec succès du magasin de configuration.

      Échec de l'acquisition du verrou ''<0>'' dans le délai d'attente maximal stipulé de ''<1>'' ms.

      Échec de la suppression de la sauvegarde de kmz ''<0>'' du magasin de configuration. Réessayer.

      Impossible de trouver un service portant le nom ''<0>'' dans les clusters configurés. Le service peut être arrêté ou ArcGIS Server peut ne pas être en cours d'exécution.

      Suppression réussie de la sauvegarde de kmz ''<0>'' du magasin de configuration après plusieurs tentatives.

      Impossible de trouver un service avec le nom JNDI ''<0>'' dans les clusters configurés. Le service peut être arrêté ou ArcGIS Server peut ne pas être en cours d'exécution.

      Échec de la suppression de la sauvegarde de kmz ''<0>'' du magasin de configuration après plusieurs tentatives.

      Récupération des répertoires du serveur à l'aide de la sauvegarde dans le magasin de configuration.

      Impossible de renommer l'ancien chemin ''<0>'' en nouveau chemin ''<1>''.

      Récupération des répertoires du serveur à l'aide d'une sauvegarde locale.

      Erreur : magasin d'objets introuvable.

      Le test de diagnostic des ports est ignoré lors de la connexion au site en mode cluster unique et à l'aide de l'outil de ligne de commande join-site.

      La configuration du magasin d'utilisateurs est définie sur SQL_SERVER. Cependant, la prise en charge de l'option SQL_SERVER a été dépréciée dans ArcGIS Server 10.4. Mettez à jour votre magasin d'utilisateurs vers une configuration de sécurité prise en charge.

      <0> n'existe pas. Veuillez créer et réessayer.

      La configuration du magasin de rôles est définie sur SQL_SERVER. Cependant, la prise en charge de l'option SQL_SERVER a été dépréciée dans ArcGIS Server 10.4. Mettez à jour votre magasin de rôles vers une configuration de sécurité prise en charge.

      Le paramètre requis ''<0>'' est manquant.

      La machine du site doit être mise à niveau.

      Ne dispose pas des autorisations de lecture et d'écriture requises sur le fichier/répertoire.

      La chaîne de connexion spécifie un URI non valide.

      Le service <0> n'est plus pris en charge.

      Les services de globe ne sont plus pris en charge.

      Le service ''<0>'' ne peut pas être démarré car il n'a pas de licence valide.

      Échec du nettoyage de l'ancien magasin de configuration à ''<0>''.

      Le magasin de configuration a été mis à jour avec succès.

      Échec du partage des services utilitaires (impression, géocodage) avec l'organisation.

      Échec de l'annulation du partage des services utilitaires (impression, géocodage) de l'organisation.

      Services utilitaires (impression, géocodage) partagés avec l'organisation.

      Services utilitaires (impression, géocodage) non partagés avec l'organisation.

      Le traitement de la demande a pris plus de temps que le délai d'utilisation du service ''<0>''.

      Création d'instances du service ''<0>''.

      L'instance du service ''<0>'' a planté.

      Impossible de trouver la configuration du service ''<0>''.

      Le processus conteneur du travail ''<0>'' ''<1>'' a planté.

      Échec de la mise à jour de la tâche de géotraitement ''<0>'' id(''<1>'').

      Échec du chargement de la configuration du service ''<0>''.

      Impossible de se connecter à la file d'attente ''<0>''.

      Erreur interne du serveur : message inattendu reçu.

      <0> n'a pas réussi à traiter la demande.

      Échec de la création de l'instance du service ''<0>''.

      La propriété 'IsolationLevel' est manquante dans le service ''<0>''.

      Propriété obligatoire ''<0>'' manquante dans le service ''<1>''.

      Échec de la gestion de la demande de vérification et de réparation des connexions.

      L'activation de l'instance de service a échoué dans ''<0>''.

      Impossible de configurer le recyclage sur le service ''<0>''.

      Le recyclage est configuré pour le service <0>. Le recyclage commencera à <1> et se répétera tous les <2><3>.

      Création de l'instance du service ''<0>''.

      L'instance du service ''<0>'' a été créée avec succès.

      Les processus existants pour exécuter cette configuration de service sont pleins. Création de l'instance de service dans un nouveau processus.

      Le service contenant le processus a planté pour ''<0>''.

      Échec de la construction de l'instance du service ''<0>''.

      Le recyclage du service <0> commence. Nombre d'instances à recycler : <1>.

      Le mécanisme de maintien en vie du service a détecté que les connexions aux données sont obsolètes dans l'instance du service ''<0>''. Recréer l'instance de service.

      Impossible de se connecter à la fabrique de connexions de file d'attente ''<0>''.

      L'objet attribut doit implémenter Serializable.

      La demande ne peut pas être nulle. Il doit s'agir d'une chaîne non nulle à un octet [].

      Type de répertoire de serveur inconnu ''<0>''.

      Impossible de traiter la demande.

      La classe EJBBase doit être initialisée avant d'appeler cette méthode.

      Le type de répertoire du serveur ''<0>'' n'a pas été configuré. Il est nécessaire de stocker les informations ''<1>''.

      Le type de réponse n'est pas pris en charge.

      Le scanner n'a pas trouvé d'exécuteur capable d'exécuter des tâches.

      L'analyseur a découvert que les exécuteurs ont la capacité ''<0>'' d'exécuter des tâches. Recherche de travaux.

      Le scanner trie les travaux dans le dossier soumis.

      Le scanner n'a trouvé aucune tâche disponible pour exécution.

      Le scanner a trouvé un fichier de tâche ''<0>''. Tester si le travail peut être verrouillé pour l'exécution.

      Le scanner a trouvé un fichier de tâche ''<0>'' mais il était déjà verrouillé par un autre processus.

      L'exécuteur est inactif et attend un travail du scanner.

      L'exécuteur est prêt à exécuter le travail ''<0>''.

      L'exécuteur a exécuté avec succès le travail ''<0>''.

      Définition de la capacité de l'exécuteur sur ''<0>''.

      Le thread d'analyse est en cours d'arrêt pour le service ''<0>''.

      Le thread d'exécution est en cours d'arrêt.

      Veuillez voir si un rapport d'erreur a été généré dans ''<0>''. Pour envoyer un rapport d'erreur à Esri, composez un e-mail à [email protected] et joignez le fichier de rapport d'erreur.

      L'instance du service ''<0>'' a démarré avec des erreurs.

      Exécution de la tâche de géotraitement ''<0>''.

      Impossible d'initialiser le service ''<0>''.

      L'objet serveur CLSID ''<0>'' n'est pas défini.

      Le type de demande n'est pas pris en charge.

      Échec du nettoyage de tous les services.

      Impossible de trouver le service. Le service peut être arrêté ou ne pas être configuré.

      Valeur non valide spécifiée pour la propriété <0>.

      Le type de service demandé n'est pas pris en charge avec votre licence ArcGIS Server actuelle. Contactez votre administrateur de site ArcGIS Server.

      Le type de service demandé n'est pas pris en charge avec votre privilège actuel.

      Paramétrage du drapeau de synchronisation sur la machine ''<0>''.

      Remise à zéro du drapeau de synchronisation sur la machine ''<0>''.

      La machine serveur ''<0>'' s'est correctement synchronisée avec le site.

      La machine serveur ''<0>'' se synchronise avec le site. Cela prendra quelques minutes et durant cette opération toutes les opérations administratives seront bloquées.

      Échec de l'obtention du serveur d'applications pour le site.

      Échec de la configuration du serveur d'applications pour le site.

      L'enregistrement de la base de données ''<0>'' est incomplet. Impossible d'obtenir la chaîne de connexion du service System/<1>GP.

      L'enregistrement de la base de données ''<0>'' est incomplet. Échec de la mise à jour du fichier de connexions au magasin de données. À l'aide du répertoire administrateur d'ArcGIS Server, vérifiez si le service System/<1>GP est démarré et réenregistrez la base de données.

      ArcGIS Server ne peut pas se connecter au serveur LDAP Active Directory à <0>(erreur : <1>). L'ajoutant à la liste des mauvaises URL LDAP, et ne sera pas connecté pendant les prochaines 24 heures. La liste actuelle des mauvaises URL LDAP est <2>.

      Échec du démarrage du serveur Web.

      Impossible de se connecter au composant ArcGIS à l'URL ''<0>''. Le composant ArcGIS sur cette machine n'est peut-être pas en cours d'exécution ou la machine n'est peut-être pas accessible pour le moment.

      Échec du démarrage du serveur d'applications.

      Importation des services SIG du dossier Utilitaires en tant qu'éléments dans le portail.

      Le serveur Web a démarré avec succès.

      Échec de l'importation des services SIG du dossier Utilitaires en tant qu'éléments dans le portail. ''<0>''

      Le serveur d'applications a démarré avec succès.

      Impossible d'enregistrer un ou plusieurs articles de service. ''<0>''.

      Échec de l'arrêt du serveur Web.

      Impossible de crypter le mot de passe proxy.

      Échec de l'arrêt du serveur d'applications.

      Impossible de déchiffrer le mot de passe proxy.

      Le serveur Web s'est arrêté avec succès.

      Indicateur de maintenance défini pour la machine serveur ''<0>''.

      Le serveur d'applications s'est arrêté avec succès.

      Indicateur de maintenance supprimé pour la machine serveur ''<0>''.

      Impossible d'arrêter correctement les processus du serveur. Terminons maintenant les processus.

      Une ou plusieurs machines serveur n'ont pas réussi à se synchroniser avec le site.

      Le <0> s'est avéré arrêté alors qu'il aurait dû être démarré. Le redémarrer.

      ArcGIS Server utilise trop de descripteurs de fichiers ouverts (<0>). Des erreurs inattendues se produiront à moins que la valeur ulimit(<1>) soit augmentée. Vous pouvez éditer /etc/security/limits.conf pour définir la limite nofile.

      ArcGIS Server utilise <0>descripteurs de fichier sur une limite totale de <1>.

      Une erreur s'est produite lors de la synchronisation avec le magasin de configuration.

      Le port du serveur Web ''<0,numéro,#>'' est en cours d'utilisation.

      Impossible de charger le fichier de configuration ArcGIS Server.

      Échec du démarrage d'ArcGIS Server. L'un des observateurs n'a pas réussi à démarrer.

      Impossible de démarrer le connecteur RMI. Une instance de NodeAgent est peut-être en cours d'exécution ou le port JMX-RMI est utilisé par un autre processus.

      Le port JMX-RMI n'a peut-être pas été configuré.

      La classe ''<0>'' n'implémente pas l'interface NodeAgentObserver.

      La classe ''<0>'' n'implémente pas l'interface NodeAgentPlugin.

      Le plug-in NodeAgent ''<0>'' n'étend pas NodeAgentPeriodicTask.

      Tentative d'arrêt du serveur d'applications, mais cela n'est pas nécessaire car aucune machine serveur n'est configurée.

      ArcGIS Server a détecté que le nom de la machine serveur ''<0>'' a été remplacé par ''<1>''. ArcGIS Server sera mis à jour automatiquement pour utiliser le nouveau nom d'hôte. Si vous avez activé SSL et que votre certificat utilisait le nom de machine précédent, vous devez générer un nouveau certificat SSL et configurer votre site ArcGIS Server pour l'utiliser. Si vous aviez configuré ArcGIS Web Adaptor pour utiliser votre ancien nom de machine, vous devrez le reconfigurer avec une nouvelle URL qui utilise le nom de machine mis à jour.

      La machine ''<0>'' a été déconnectée de force du site. Déconnexion complète maintenant.

      HTTP activé sur le serveur car HTTP et HTTPS ne peuvent pas être désactivés. Si vous avez l'intention de modifier ces paramètres, veuillez vous reporter à l'aide du serveur.

      Vérifiez l'observateur d'enregistrement de la machine :

      La machine ArcGIS Server ''<0>'' manque d'espace disque sur ''<1>''. Augmentez l'espace disque sur cette machine pour éviter qu'ArcGIS Server ne tombe dans un mauvais état.

      La machine ArcGIS Server ''<0>'' manque d'espace disque de manière critique sur ''<1>''. Il est essentiel d'augmenter l'espace disque sur cette machine pour éviter qu'ArcGIS Server ne tombe dans un mauvais état.

      Impossible de trouver la source de données ''<0>''.

      Le paramètre non valide ''<0>'' est passé dans la requête.

      Erreur lors de l'enregistrement de la source de données ''<0>''.

      Erreur lors de la désinscription de la source de données ''<0>''.

      Paramètre obligatoire ''<0>'' manquant.

      Format de réponse non pris en charge.

      L'autorisation à échouée. Ce compte utilisateur ne dispose pas des privilèges requis pour accéder à cette application/opération.

      Impossible d'obtenir les clés publiques.

      ''<0>'' manquant dans l'application Web d'administration.

      Impossible de trouver la ressource ou l'opération ''<0>'' sur le système.

      Impossible de déchiffrer les paramètres de la demande.

      Le document KML avec le nom : ''<0>'' existe déjà.

      Le contrôleur Tomcat ne peut pas être initialisé.

      Impossible de supprimer le certificat par défaut.

      Impossible de trouver le certificat ca racine.

      Informations sur la machine serveur manquantes.

      <0>la valeur ''<1>'' n'est pas valide. <0>doit être un entier positif.

      Valeur non valide de l'attribut 'configuredState'. Doit être DÉMARRÉ ou ARRÊTÉ.

      Erreur du serveur. La configuration de service ''<0>.<1>'' est introuvable.

      Cette opération doit être une requête en plusieurs parties.

      La valeur d'entrée du dossier ne peut pas être vide.

      La source de données d'enregistrement n'est prise en charge que sur les services de type recherche

      Le type d'ID client n'est pas valide.

      L'heure d'expiration n'est pas valide.

      Impossible d'effacer le cache REST sur une ou plusieurs machines.

      La propriété ''<0>'' n'est pas un nombre valide.

      Propriété ''partNumber'' manquante pour le téléchargement de la pièce.

      Aucun fichier n'est associé à la demande de téléchargement.

      Le délai d'expiration de longue durée ne peut pas être inférieur au délai d'expiration de courte durée.

      <0>doit être l'une des valeurs suivantes :

      Attribut obligatoire ''<0>'' manquant.

      Erreur lors du traitement de la demande. Erreur interne. <0>réponse non définie.

      Erreur lors du traitement de la demande. Erreur interne. <0>objet non défini.

      La ressource ou l'opération demandée ''<0>'' n'est pas disponible.

      Le répertoire de journal ''<0>'' n'est pas valide. Vérifiez que le répertoire existe et que le compte utilisateur ArcGIS Server peut écrire dans l'emplacement.

      Paramètre de redirection non valide.

      Le service a démarré avec des erreurs

      Possible attaque de falsification de requête intersites détectée.

      Meilleure adresse IP distante : ''<0>'' En-têtes : ''<1>''

      La journalisation des informations IP est désactivée.

      La demande ne peut pas être satisfaite.

      Échec de l'importation du certificat. Veuillez vérifier que le certificat est valide et ne contient pas d'espaces dans le nom du fichier.

      Le nom de la machine serveur ne doit pas être localhost. Veuillez saisir un nom d'hôte approprié.

      L'opération a réussi. Cependant, le chemin du répertoire ''<0>'' est maintenant partagé avec un autre site. Vous devez faire preuve de prudence lorsque vous écrivez ou supprimez du contenu à partir de cet emplacement.

      L'intervalle d'agrégation ne peut pas être inférieur à 30 minutes.

      Vous ne disposez pas des privilèges adéquats pour accéder à la ressource ''<0>''.

      Impossible de créer un nouveau cluster en mode cluster optimisé.

      Impossible d'activer le mode cluster optimisé lorsqu'il y a plusieurs clusters sur le site.

      Pour supprimer ce cluster, vous devez d'abord désactiver le mode cluster optimisé

      Paramètre requis ''singleClusterMode'' introuvable dans json.

      Valeur incorrecte pour le paramètre ''singleClusterMode'' dans le json. La valeur doit être true ou false.

      Erreur : Pour activer cette propriété, un seul cluster peut être configuré sur votre site. Plusieurs clusters ne peuvent pas exister.

      Échec de la génération d'un jeton pour l'utilisateur. Le délai d'expiration dépasse la longueur maximale du jeton.

      Erreur : fichier manifeste non valide.

      Le type de service demandé n'est pas pris en charge avec votre licence ArcGIS Server actuelle. Contactez votre administrateur de site ArcGIS Server.

      Machine(s) serveur(s) <0>inaccessibles lors de la validation de la donnée ''<1>''. Le service ArcGIS Server sur ces machines peut ne pas être en cours d'exécution ou la ou les machines peuvent ne pas être accessibles pour le moment.

      Identifiants de sécurité non fournis.

      Impossible de déchiffrer les informations d'identification de l'utilisateur à partir de Web Adaptor.

      Impossible d'obtenir les rôles pour l'utilisateur ''<0>''.

      <0>échec de l'authentification : la demande de cette adresse IP n'est pas autorisée.

      <0>échec de l'authentification : le nom d'utilisateur est manquant.

      <0>échec de l'authentification : l'utilisateur ou le rôle est manquant.

      Impossible d'ajouter des rôles d'utilisateur au cookie.

      Impossible d'obtenir les rôles d'utilisateur à partir du cookie.

      Impossible d'obtenir une instance de configuration de sécurité.

      Impossible d'initialiser le gestionnaire de sécurité.

      ServletRequest ou ServletResponse est null.

      Impossible de déchiffrer les paramètres de la demande.

      La sécurité n'est pas configurée sur <0>.

      Impossible d'obtenir une instance de la configuration TokenHandler.

      Impossible d'instancier TokenHandler.

      Impossible d'obtenir la clé publique du gestionnaire de site.

      Impossible d'authentifier l'utilisateur <0>Les IdentityStores ne peuvent pas être initialisés.

      Erreur : Impossible d'authentifier l'utilisateur.

      Vous ne pouvez pas obtenir de jeton pour le moment car ArcGIS Server est actuellement configuré pour l'authentification au niveau Web, et non pour l'authentification par jeton.

      Vous avez besoin d'un token pour accéder à cette ressource sécurisée. Si vous accédez à l'annuaire des services et recevez ce message, il est probable que l'annuaire des services ne soit pas pris en charge pour cette ressource sécurisée.

      Erreur lors de l'initialisation du magasin de rôles.

      Référent HTTP : non disponible

      Réponse déjà engagée. Impossible de transférer vers la page d'erreur.

      Cette exception a été levée après la validation de la réponse.

      Impossible de traiter la demande.

      Impossible de décoder de <0>de <1>à <2>.

      Erreur lors de la création de JSONObject pour la réponse.

      Erreur lors de la création de JSONObject pour les propriétés de réponse <0>.

      Erreur lors de la création d'un JSONObject pour la réponse de schéma.

      Erreur lors de la connexion du client Admin à l'administrateur distant : <0>.

      Erreur lors de l'initialisation du client d'administration.

      Aucun répertoire de téléchargement n'a été configuré. Tous les fichiers seront téléchargés dans le répertoire temporaire du système.

      Erreur lors de la configuration des répertoires du serveur.

      Erreur lors de l'obtention de la liste des noms de dossier.

      Erreur lors de l'obtention de la liste des services.

      Le site ArcGIS Server n'est pas configuré. Vérifiez auprès de votre administrateur ArcGIS Server si un site ArcGIS Server est créé ou des machines sont ajoutées à un site existant à l'aide d'ArcGIS Server Manager.

      Impossible d'obtenir le nom JNDI pour <0>(<1>)

      La tuile du niveau <0>, rangée <1>, col <2> n'est pas accessible.

      Tentative de génération de tuile à la demande pour le niveau <0>, la ligne <1> et la colonne <2>.

      Échec de génération de tuiles à la demande pour le niveau <0>, la ligne <1> et la colonne <2>.

      Erreur lors de l'obtention de la valeur du paramètre :

      Erreur lors de l'obtention des informations sur le dossier

      Erreur lors de l'initialisation de Web Security Manager

      Le site ArcGIS Server n'est pas initialisé.

      Erreur lors de l'obtention des informations de licence pour le serveur.

      Erreur lors de l'obtention de la propriété de sécurité des répertoires.

      Erreur lors de l'obtention de la propriété des répertoires de services.

      Erreur lors du traitement de la demande de service :

      Échec de l'ajout de la pièce jointe. Limite de taille de fichier de <0>Mo dépassée pour le service d'entités ''<1>''.

      Impossible de traiter la demande. Aucune instance pour ''<0>'' n'était disponible pendant <1>secondes. Délai d'attente dépassé.

      Le serveur est configuré pour utiliser le répertoire de cache local, répertoire de cache local introuvable. Veuillez vérifier si ''<0>'' existe.

      Le serveur est configuré pour utiliser un cloudStore, cloudStore introuvable. Veuillez vérifier si ''<0>'' existe.

      Le serveur est configuré pour utiliser un cloudStore, la propriété cloudStore ''<0>'' est introuvable.


      Vous devriez envisager d'utiliser inotifywait , comme exemple :

      Dans Ubuntu, inotifywait est fourni par le package inotify-tools. À partir de la version 3.13 (actuelle dans Ubuntu 12.04), inotifywait inclura le nom de fichier sans l'option -f. Les versions plus anciennes peuvent avoir besoin d'être forcées. Ce qu'il est important de noter, c'est que l'option -e pour inotifywait est le meilleur moyen de filtrer les événements. En outre, votre commande de lecture peut affecter la sortie positionnelle à plusieurs variables que vous pouvez choisir d'utiliser ou d'ignorer. Il n'est pas nécessaire d'utiliser grep/sed/awk pour prétraiter la sortie.

      Vous pouvez utiliser watch dans votre script

      Surveille votre dossier et vous liste tout ce qu'il contient toutes les 0,1 secondes

      Ce n'est pas en temps réel, donc si un fichier a été créé et supprimé en moins de 0,1 seconde, cela ne fonctionnerait pas, la montre ne prend en charge qu'un minimum de 0,1 seconde.

      Je viens de préparer cela et je ne vois pas de gros problèmes avec cela, à part une petite chance de manquer des fichiers entre les vérifications.

      Si le traitement de votre fichier ne prend pas trop de temps, vous ne devriez manquer aucun nouveau fichier. Vous pouvez également mettre en arrière-plan les activités. Ce n'est pas à l'épreuve des balles, mais cela sert à certaines fins sans outils externes comme inotify.

      Je préfère incron , car c'est plus facile à gérer. Il s'agit essentiellement d'un service qui exploite inotify et vous pouvez configurer des configurations pour prendre des mesures en fonction des opérations de modification de fichier.

      L'utilisation d'entr est la nouvelle façon de le faire (c'est multiplateforme). Notez que entr n'utilise pas l'interrogation, ce qui lui donne un énorme avantage sur la plupart des alternatives.

      Utilise kqueue(2) ou inotify(7) pour éviter l'interrogation. entr a été écrit pour rendre la rétroaction rapide et les tests automatisés naturels et complètement ordinaires.

      Vous pouvez suivre un répertoire pour les nouveaux ajouts en utilisant

      Options expliquées (à partir de la doc),

      • -d Suivre les répertoires des fichiers normaux fournis en entrée et quitter si un nouveau fichier est ajouté. Cette option permet également de spécifier explicitement les répertoires. Les fichiers dont le nom commence par « . » sont ignorés.
      • -n Exécuter en mode non interactif. Dans ce mode, entr ne tente pas de lire le TTY ou de modifier ses propriétés.
      • -r Recharger un processus fils persistant. Comme avec le mode de fonctionnement standard, un utilitaire qui se termine n'est pas exécuté à nouveau tant qu'un événement de système de fichiers ou de clavier n'est pas traité. SIGTERM est utilisé pour terminer l'utilitaire avant qu'il ne soit redémarré. Un groupe de processus est créé pour empêcher les scripts shell de masquer les signaux. entr attend que l'utilitaire se termine pour s'assurer que les ressources telles que les sockets ont été fermées. Le contrôle du TTY n'est pas transféré au processus fils.

      Je suppose que le dossier cible (je l'appellerai vide juste pour plus de commodité) est vide et que vous attendez qu'un ou plusieurs fichiers y soient déposés.

      Vous pouvez utiliser la commande suivante :

      juste pour vérifier si le dossier est toujours vide, en fait il renverra un 0 s'il n'y a pas de nouveau fichier (donc le dossier isempty est toujours vide) ou, à l'inverse, il renverra une valeur supérieure à 0 (en fait le nombre de fichiers actuellement dans le dossier).

      Cela dit, un test stupide si/alors peut faire le reste du travail :

      Bien sûr, la fonction do_something devra manipuler le(s) fichier(s) dans le dossier isempty, puis le(s) supprimer du dossier lui-même après le traitement.

      L'ajout d'une ligne comme celle-ci dans votre crontab lancera la vérification une fois par minute et déclenchera l'action do_something si le dossier n'est pas vide bien sûr :


      47 Réponses 47

      (Remarque : à partir d'octobre 2020, tout nouveau référentiel est créé avec la branche par défaut main , et non master . Et vous pouvez renommer la branche par défaut du référentiel existant de master à main .
      Le reste de cette réponse de 2014 a été mis à jour pour utiliser " main ")

      Si le référentiel GitHub a vu de nouveaux commits poussés vers celui-ci, alors que vous travailliez localement, je vous conseillerais d'utiliser :

      Avec Git 2.6+ (sept. 2015), après avoir fait (une fois)

      Un simple git pull suffirait.
      (Remarque : avec Git 2.27 Q2 2020, un merge.autostash est également disponible pour votre pull régulier, sans rebase)

      De cette façon, vous rejouerez (la partie --rebase) vos commits locaux par-dessus l'origine/main nouvellement mise à jour (ou origin/yourBranch : git pull origin yourBranch ).

      Voir un exemple plus complet dans le chapitre 6 Pull with rebase du Git Pocket Book.

      Cela établirait une relation de suivi entre votre branche principale locale et sa branche en amont.
      Après cela, tout futur push pour cette branche peut être fait avec un simple:

      Étant donné que l'OP a déjà réinitialisé et refait son commit au-dessus de origin/main :

      Il n'est pas nécessaire de tirer --rebase .

      Remarque : git reset --mixed origin/main peut également être écrit git reset origin/main , car l'option --mixed est l'option par défaut lors de l'utilisation de git reset .


      Détermination et réduction du périmètre PCI

      Branden R. Williams , . Derek Milroy , dans Conformité PCI (quatrième édition) , 2015

      Les « pièges » de la portée PCI

      Comme nous en avons discuté précédemment, la plupart des discussions controversées autour de la norme PCI DSS proviennent de personnes qui essaient de trouver des moyens de contourner les exigences, principalement pour ne pas avoir à apporter de modifications à l'environnement dont elles sont responsables. Nous trouvons ironique que si les gens mettaient le même effort pour se conformer à la norme PCI DSS qu'ils l'ont fait pour la combattre, nous verrions des taux de conformité plus élevés et plus d'exemples d'entreprises qui le font vraiment bien. Malheureusement, les deux ne sont pas aussi répandus qu'ils devraient l'être, indépendamment de ce que vous pourriez entendre d'une marque de paiement, d'un acquéreur ou même d'un commerçant. Si vous êtes un technicien qui lit ce livre, vous vous rendrez probablement compte qu'il y a certaines choses que fait votre entreprise qui contournent la ligne de conformité ou peut-être même la détruisent de manière flagrante. N'oubliez pas que le déni est un puissant mécanisme de défense humaine, ne le laissez pas être le vôtre.

      Dans cet esprit, passons en revue quelques exemples d'erreurs que les gens ont commises en déterminant leur portée PCI DSS, dans les deux sens. Il existe très peu d'exemples de dépassement de la portée d'un environnement PCI DSS, mais nous allons en examiner un maintenant.

      L'un des auteurs a été mis en situation par le groupe financier d'un commerçant pour l'aider à déterminer les prochaines étapes de son processus de conformité PCI. L'équipe d'audit interne était en train de faire le premier pas dans la constitution d'un dossier de conformité PCI et avait largement dépassé la portée de l'environnement. Ils voulaient que chaque appareil électronique de l'entreprise soit inclus dans le champ d'application de la norme PCI DSS et mettent en place un budget de remédiation massif, comprenant la création d'un nouveau département et d'une équipe de 20 chefs pour remettre l'entreprise en forme.

      La justification de l'équipe d'audit pour inclure tout dans la portée n'était pas trop éloignée, mais elle a raté certaines techniques simples de réduction de la portée qui étaient beaucoup moins chères avec un impact plus faible sur les systèmes finaux. L'entreprise a utilisé un système central pour traiter les données de ses titulaires de carte. Une fois les données entrées dans l'ordinateur central pour traitement, elles ne partaient que pour aller à la banque via une connexion directe à protocole Internet (IP) sur une ligne de données privée fournie par un opérateur téléphonique. Étant donné que l'ordinateur central n'était pas segmenté du réseau, il a été supposé que tout devait être dans la portée. Les données ont été saisies dans l'ordinateur central à partir d'un terminal de paiement spécialement conçu qui cryptait le trafic sur le réseau. Une fois à l'intérieur de l'ordinateur central, il était encore crypté et tokenisé, de sorte que les seules données utilisées par l'entreprise après le règlement étaient des données symboliques (informations factices liées à un numéro de carte, mais dénuées de sens sans association avec le numéro de carte réel).Ce que nous avons suggéré était d'auditer les contrôles d'accès à ces données et de supprimer complètement l'accès humain. Créez ensuite des alertes lorsque les tables de contrôle d'accès ont changé pour être suivies par l'équipe d'audit. Les terminaux étaient protégés par un pare-feu à l'emplacement du magasin, de sorte que le seul moyen d'y accéder à distance était d'utiliser une authentification forte et une connexion de réseau privé virtuel (VPN). Avec quelques autres contrôles, nous avons pu éliminer le besoin de dépenses d'investissement massives et avons plutôt aidé cette entreprise à renforcer sa sécurité et à se conformer à la norme en quelques mois.

      Le « gêne » avec cet exemple était une interprétation très vague de la déclaration de portée de PCI DSS. Oui, ça dit "tout composant réseau, serveur ou application inclus ou connecté à l'environnement de données du titulaire de carte”, mais cela a tendance à s'effondrer un peu lorsque vous ignorez les capacités de la technologie sous-jacente qui régit l'environnement. Nous avons également appris que les environnements mainframe ont tendance à jeter une clé à molette dans les travaux parce que peu de gens comprennent vraiment comment ils fonctionnent et les implications de sécurité de leur exécution. En fin de compte, il existe plusieurs façons de respecter les italiques ci-dessus tout en réduisant l'impact de la norme PCI DSS sur votre environnement.

      Le mode mixte est le concept selon lequel une infrastructure virtuelle héberge à la fois des invités qui doivent se conformer à PCI DSS et d'autres qui sont considérés comme hors de portée de PCI DSS. Si vous envisagez d'utiliser cette méthode, assurez-vous que la structure de virtualisation sous-jacente est conforme à la norme PCI DSS et que les hôtes hors de portée sont suffisamment isolés de ceux qui doivent se conformer à la norme PCI DSS via des contrôles d'accès et une segmentation virtuelle. Votre kilométrage peut varier ici, et vous devez comprendre à la fois les complexités de l'hyperviseur et de ses commandes ainsi que l'application ou la fonction virtuelle.

      Un autre exemple surdimensionné nous vient de l'interprétation de la norme en ce qui concerne les environnements virtualisés. La virtualisation en tant que technologie continue de devenir de plus en plus présente dans nos environnements, même jusque dans nos ordinateurs de bureau et nos appareils mobiles. Le Conseil PCI a publié un document d'orientation du Virtualization SIG en 2011 (et l'a mis à jour depuis), et il y avait à la fois d'excellentes informations et des conseils ainsi qu'une interprétation terrible de certaines parties de la norme avec des commentaires éditoriaux laissés dans le document pour les évaluateurs et évalue à se disputer pour les deux prochaines années. Un auteur a aidé une entreprise à former son évaluateur de sécurité qualifié (QSA) sur ce que la virtualisation peut faire dans la portée d'un environnement et sur la façon dont la résolution correcte du problème du «mode mixte» peut aider les services informatiques à atteindre leurs objectifs de virtualisation tout en préservant la sécurité des données. La QSA a fait valoir que, étant donné que l'hôte virtuel contenait à la fois des invités dans et hors de la portée, tous les invités doivent se conformer à la norme PCI DSS quelle que soit leur détermination de la portée. Le QSA a fait à tort le saut mental qu'un hôte virtuel ne pouvait pas être verrouillé de la même manière qu'un centre de données physique pourrait le faire. En fait, l'infrastructure virtualisée peut être déployée d'une manière qui la rend plus sécurisée que les déploiements physiques traditionnels, mais c'est un sujet pour un autre livre. Ce qui est finalement ressorti de la discussion était une portée qui correspondait à l'intention de la norme PCI DSS, et se concentrait sur la mise en conformité des hôtes et des invités dans la portée avec la norme PCI DSS. Le QSA a été en mesure de terminer l'évaluation à sa satisfaction, et a même appris une ou deux choses au cours du processus d'évaluation qui offrira finalement à ses clients une meilleure expérience d'évaluation.

      Brièvement, vous entendrez ici des arguments des deux côtés de la barrière. La réalité est la suivante : nous devons faire confiance aux développeurs d'hyperviseurs pour coder en toute sécurité, tout comme nous faisons confiance à Cisco pour écrire IOS en toute sécurité. Si un QSA demandait le code source de la version d'IOS sur votre routeur principal, il se ferait rire. Il passe en revue la configuration de l'appareil, tout comme un QSA devrait le faire pour l'hyperviseur.

      Maintenant, discutons de quelques exemples sous-entendu. L'une des exigences dont nous discuterons dans ce livre est l'exigence 2.2.1, "Implémentez une seule fonction principale par serveur pour éviter que des fonctions nécessitant des niveaux de sécurité différents ne coexistent sur le même serveur.« Maintenant, cela peut être interprété de plusieurs manières, comme vous pouvez l’imaginer, et celui-ci a tendance à être un domaine clé où la portée peut être sur ou sous-estimée. Dans ce cas, une entreprise s'est adressée à l'un des auteurs en déclarant que le serveur en magasin devrait être considéré comme hors de portée car il ne stocke aucune information sur le titulaire de la carte. Cette machine particulière a effectué une énorme quantité de rapports internes pour chaque magasin et a permis aux gestionnaires de vérifier les e-mails de leur entreprise et de surfer sur le Web de base, d'effectuer des distributions antivirus locales sur les systèmes de point de vente, de participer à l'Active Directory de l'entreprise. système comme un arbre dans la forêt et contactez les systèmes Internet pour la résolution DNS locale et la synchronisation NTP (Network Time Protocol). Il n'y avait pas de segmentation dans le magasin, et la machine contenait en fait l'équivalent d'une journée de données de carte de crédit qui ont été extraites du contrôleur de point de vente pour aider à ce rapport interne.

      La première étape consistait à convaincre les groupes internes que la machine était, en fait, compatible avec la norme PCI DSS. Non seulement il était sur le même réseau que les systèmes de point de vente, mais il contenait une journée de données de titulaire de carte pour le reporting. L'entreprise a vu qu'elle avait fait une erreur et que la machine devrait être à portée. L'argument suivant avancé était qu'il ne violait pas le concept "une fonction par serveur" car sa fonction était de prendre en charge le magasin, et c'était la seule fonction qu'il avait. « Soutenir le magasin » peut être une vision large d'une fonction commerciale, mais il ne s'agit certainement pas d'une fonction unique au sens de cette exigence. Une fois qu'ils ont compris l'intention de l'exigence, ils ont modifié quelques éléments pour que ce serveur continue de fonctionner comme prévu, mais sans les problèmes de portée associés au fait de le laisser connecté au même réseau. Il a été segmenté dans le magasin et les informations de rapport quotidien ont été nettoyées et transmises des contrôleurs de point de vente (par opposition à extraites par le serveur du magasin) de sorte qu'aucune donnée PCI n'ait été incluse dans le vidage.

      Un autre problème classique de sous-entendus consiste à exclure un fournisseur de services de son champ d'application parce que vous avez mis en place un langage contractuel entre les entreprises pour aborder la conformité d'un point de vue juridique. À partir de la version 2.0 de la norme PCI DSS, le Conseil a clarifié la nécessité de visiter certains fournisseurs de services sur une base quelconque pour s'assurer qu'ils prennent en charge votre conformité PCI DSS. Autrefois, les QSA voyaient souvent certaines entreprises répertoriées comme fournisseurs de services pour certaines fonctions et supposaient simplement qu'elles agissaient de manière conforme. Iron Mountain en est un exemple classique. Vous verrez rarement un QSA demander à visiter les installations d'Iron Mountain où les données des titulaires de carte pourraient être stockées hors site. En fait, certaines entreprises qualifieraient simplement la relation de hors de portée de PCI parce qu'elles avaient gagné une telle confiance de l'industrie et qu'elles ne voulaient pas rouvrir les négociations contractuelles. Ce n'est tout simplement pas acceptable si les données du titulaire de la carte sont stockées, transmises ou autrement traitées par ce fournisseur de services. Ils sont absolument dans le champ d'application et doivent être évalués comme n'importe quel groupe interne qui stocke, transmet ou traite des données PAN.

      Désormais, un moyen de supprimer potentiellement un tel fournisseur de services de la portée est de ne lui envoyer que des données cryptées sans accès à aucune clé (ce qui signifie que vous ne pouvez pas inclure les clés sur les supports que vous envoyez). Selon PCI DSS FAQ 1233 ( https://pcissc.secure.force.com/faq/articles/Frequently_Asked_Question/Are-third-party-storage-providers-storing-only-encrypted-cardholder-data-in-scope-for -PCI-DSS/ ), "si un commerçant stocke des supports contenant uniquement des données chiffrées dans une installation de stockage de sauvegarde tierce et que le fournisseur tiers n'a pas accès aux clés de déchiffrement et n'a pas la capacité de déchiffrer les données, alors la présence de données chiffrées à elle seule n'apporterait pas le fournisseur tiers dans le champ d'application de la norme PCI DSS.« Il y a quelques concepts clés à considérer ici. La délimitation est un moyen, pas une connaissance. Donc, si vous utilisez une sorte de technique de cryptographie obscure et incluez les moyens de l'inverser, vous ne pouvez pas compter sur le manque de connaissances de l'entité pour l'exclure de cette exigence.

      Pour éviter tous les « pièges » associés à la portée, gardez simplement à l'esprit que vous devez prendre en compte tout ce qui est inclus dans la portée ou connecté à l'environnement de données du titulaire de carte. Le meilleur moyen de supprimer les systèmes de la clause « connecté à » est de déployer des pare-feu autour du périmètre de l'environnement de données du titulaire de carte, en le séparant du reste de l'entreprise et en éliminant autant que possible l'échange de données au-delà de la frontière. Plus vous pourrez en faire ici, plus votre processus d'évaluation sera facile et moins vous devrez vous fier à l'interprétation QSA pour dicter votre sort.


      Voir la vidéo: ArcGIS Server - Instalar y autorizar (Octobre 2021).